ASCFJ'ai Lu Romance ContemporaineLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESPocket (Romance Contemporaine)

L’Appel de L’Ange de Guillaume Musso

Avatar CécileChronique réalisée par Cécile

 

:star: L’Appel de L’Ange de Guillaume Musso

L'appel de l'angePoche: 576 pages
Editeur : POCKET
Date de sortie : 3 octobre 2013
Collection : Pocket
Langue : Français
ISBN-10: 2266246879
ISBN-13: 978-2266246873
Prix Editeur : 7,90€
Disponible sur Liseuse : OUI

Résumé :

Dans leur téléphone, il y avait toute leur vie…

New York. Aéroport Kennedy.

Un homme et une femme se télescopent. En ramassant leurs affaires, Madeline et Jonathan échangent leurs téléphones portables. Lorsqu’ils s’aperçoivent de leur méprise, ils sont séparés par 10 000 kilomètres : elle est fleuriste à Paris, il tient un restaurant à San Francisco.

Cédant à la curiosité, chacun explore le contenu du téléphone de l’autre. Une double indiscrétion et une révélation : leurs vies sont liées par un secret qu’ils pensaient enterré à jamais…

 Mon avis :

A la recherche d’un roman sans prise de tête à bouquiner sur la plage, je tombe sur L’appel de l’ange de Guillaume Musso, je décide de m’y plonger sans prendre trop de risque connaissant déjà le succès de cet auteur. Cependant, contrairement à mes habitudes, je ne vais pas sur internet pour lire un ou deux avis concernant le livre, je me lance tout simplement m’attendant à une simple romance contemporaine d’après le résumé de l’histoire.

Quelle erreur !

Ce livre m’a fasciné ! C’est bien plus qu’une romance contemporaine, ce n’en est même presque pas une tant elle est éclipsée par le thriller qui vous attend. Comme le dit l’auteur, la romance est  « sur le rythme du thriller ». Attendez-vous à une histoire sombre et poignante qui va vous captiver.

Madeline et Jonathan ont tous les deux un secret et leur téléphone portable est la clé de leur passé obscur, c’est donc avec délectation et excitation que nous suivons ces deux là, enquêter à travers l’échange de leur portable respectif. Je ne veux pas vous en dire plus sur le passé de Madeline si ce n’est que c’est une tragique histoire qui va vous serrer le cœur (sans mauvais jeu de mot, ceux qui ont lu le livre comprendront !)

Malgré un début assez lent, au fil du livre, vous serez de plus en plus happé par l’histoire au point de ne plus pouvoir vous séparer du livre. Le passé de nos deux personnages refait souvent surface (surtout celui de Madeline) mais ce n’est pas du tout déroutant et on attend avec impatience les nouveaux flash-backs riches en informations qui font avancer notre investigation (car si vous êtes comme moi vous vous prendrez au jeu et serez vous-même dans la peau d’un détective).

Guillaume Musso, prend un malin plaisir à nous donner des indices au compte-goutte, parfois ceux-ci vous paraîtront sans intérêts mais restez vigilant car à la fin tout s’éclaire et c’est avec délectation que vous vous direz : « Ahhhhhhh! Mais oui tout s’explique ! » ou encore « Punaise ! Celle-là je ne l’avais vraiment pas vu venir ! ».

Seul point noir sur ce tableau, la fin, qui m’a laissé ben sur ma faim justement. Quand un livre est fini, j’apprécie le petit moment « et après que deviennent-ils ? » « Qu’est-ce qu’ils vont se dire? » « Qu’est devenu tel personnage ? » je suis trop curieuse et je veux tout savoir, mais pour le coup ma curiosité n’a pas été satisfaite !

Je vous recommande chaleureusement ce livre et vous garanti que vous allez passer un bon moment qui ne laissera pas la place à l’ennui !

Très bon

Acheter ce livre sur Amazon

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils