Requiem pour Sascha : Lacrimosa, d’Alice Scarling

Requiem Pour Sascha de Alice ScarlingBroché : 312 pages
Éditeur : Milady
Date de parution : 22 mai 2014
Collection : Bit-lit
Langue : Français
ISBN-10 : 281121206X
ISBN-13 : 978-2811212063
Disponible sur liseuse : Oui

Prix éditeur : 7€10

Son résumé :

Sous ses apparences de jeune femme bien dans sa peau, Sascha dissimule de lourds secrets. Orpheline, elle ignore tout de ses origines et surtout d’où lui vient son pouvoir étrange : elle peut posséder les gens d’un simple contact, qui lui suffit à échanger de corps. Elle s’en sert pour voler et traquer les vampires qui ont massacré sa famille adoptive. Jusqu’au jour où elle rencontre Raphaël. Immunisé à son pouvoir (et à ses charmes), le mystérieux jeune homme va lui donner les moyens de sa vengeance… au risque de la conduire à sa perte.

Mon avis :

Quand Milady a annoncé que la relève francophone de Marika Gallman était assurée, j’étais perplexe. Non pas que je doutais du talent d’Alice Scarling, mais Maeve Regan fait partie de mes plus gros coups de cœur en bit-lit et la quitter avait été difficile. Malgré tout, j’attendais avec impatience le premier tome du Requiem pour Sascha et… J’ai tout simplement été soufflée, bluffée, épatée, et tout autre synonyme pouvait définir combien j’ai aimé cette lecture ! Et je ne me remets toujours pas de la fin, que ça soit dit !

Tout au long de l’histoire, j’ai été happé par l’écriture d’Alice Scarling. Ce n’est pas parfait, et pourtant, elle a tellement su me passionner par son histoire que j’ai abstraction des défauts pour me concentrer sur l’essentiel : l’intrigue. On dévore le roman à une vitesse folle, on veut toujours en savoir plus et, de révélations en révélations, on finit sur les fesses. On s’imagine tout un tas de choses, on se fait des films, on émet des hypothèses mais il est difficile de voir où l’auteur nous en emmène avant de se retrouver juste en face.

Portée par des personnages charismatiques et attachants, on suit l’histoire comme on savourerait un chocolat chaud. Sascha, et son passé mystérieux, nous fait éprouver tant de choses… De la peine, de la joie, de l’amour. C’est une héroïne tellement proche de nous, si forte et pourtant si humaine. Et à côté d’elle, Raphaël, cet homme qui cache tant de choses, mais en qui on a envie d’avoir une confiance aveugle. Bien évidemment, tout autour d’eux gravitent un certain nombre de méchants. Qu’ils soient terrifiants ou vaguement inquiétants, on sent qu’ils ont un rôle important à jouer dans l’histoire et que tout pourrait basculer à cause d’eux.

Les pages se tournent, les actions et autres revirements de situation défilent, et puis on arrive à la fin. Enfin… Plutôt à cet atroce cliffhanger que j’ai envie de haïr et qui m’a fait buguer le cerveau pendant 5 minutes. On ne s’y attend tellement pas que l’on finit le roman complètement sous le choc, avec la peur au ventre et l’idée qu’attendre le deuxième tome (qui sort pourtant en août) va être très très longue.

Malgré tout, le roman souffre de quelques défauts. Les gros amateurs de bit-lit regretteront que l’auteur tombe, peut être trop facilement, dans les clichés du genre, et le style très courant pourra en rebuter plus d’un. Si bien que c’est le genre de roman que l’on aime ou que l’on déteste, mais qui peut rarement se situer entre les deux. Cependant, même si je suis une grosse lectrice de bit-lit, ce roman m’a apporté ce que j’avais besoin au moment où j’en avais besoin. Un petit peu d’originalité, des scènes cocasses, et après un sevrage quasi-total de bit-lit ces derniers temps, Lacrimosa a été une véritable bouffée d’air frais!

Que l’on accroche ou pas, ce premier tome a été une pour moi une lecture vraiment plaisante, et je dis vivement la suite !

Très bon

 Acheter Lacrimosa sur Amazon

A propos Chouquette 358 Articles
Chouquette, chroniqueuse sur Songe d'une nuit d'été. Dévoreuse de livres et séries télé, accro à James Bond et Harry Potter. Le reste du temps, je suis étudiante en Droit et photographe amateur :)

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.