Panic de Lauren Oliver

Panic de Lauren OliverBroché : 368 Pages
Editeur : Hachette
Date de sortie : 11 juin 2014
Collection : Black Moon
Langue : Français
ISBN-10: 2012042309
ISBN-13: 978-2012042308
Prix : 18 Euros
Disponible en liseuse : oui

Résumé :
« Les règles de Panic sont simples. Tout le monde peut participer. Mais il n’y aura qu’un seul vainqueur. » Carp, une petite ville minable de l’État de New York. Chaque été, tous ceux qui viennent de terminer le lycée peuvent participer à « Panic », une succession d’épreuves plus dangereuses les unes que les autres. L’enjeu est de taille : une cagnotte de plus de cinquante mille dollars. Personne ne sait qui a inventé ce jeu, ni qui en fixe les règles. Cet été, Heather entre dans la compétition par dépit amoureux. Elle pourrait, si elle gagne, quitter le mobile-home sordide où elle vit avec une mère paumée et droguée, et emmener avec elle sa sœur, Lily. Dodge, lui, a une autre raison de participer au Jeu de la Peur : venger sa sœur, qui a fini dans un fauteuil roulant, après une épreuve d’une précédente session de Panic. Manipulations, trahisons, révélations : cet été sera celui de tous les dangers.

Lire un extrait

Mon avis : 

 J’attendais avec impatience cette nouveauté de Lauren Oliver tellement j’avais succombé à sa trilogie Delirium. J’espérais retrouver une lecture totalement addictive avec un concept, une idée innovante, comme sait si bien le faire l’auteure. Il s’agit ici d’un jeu, « Panic », fondé sur la faculté des participants à vaincre leurs peurs avec au final une somme rondelette à gagner. Eh bien, je dois dire que j’ai été déçue. Fonder trop d’espoir dans ce roman n’était sans doute pas chose à faire et je l’ai regretté dès le départ.

Un début laborieux!

La lecture du 1er tiers du roman a été laborieuse. Je n’ai pas réussi à accrocher aux personnages, à m’identifier à eux. Alors oui certes, ce roman est destiné aux jeunes adultes et je ne fais plus partie de cette catégorie, mais je n’ai pas ressenti la moindre empathie vis-à-vis de Dodge et encore moins de Heather, les deux « héros » de l’histoire. Pourtant, ils partaient tous les deux avec un passé mouvementé et des motivations personnelles pour participer au jeu.
Dodge veut se venger ou plutôt venger sa soeur qui a fini en fauteuil roulant suite à un « accident » lors de sa participation au jeu l’été précédent. Heather, elle, s’engage à la dernière minute juste par dépit amoureux car elle vient de se faire larguer comme une vieille chaussette par son mec.

Mais on veut connaître le vainqueur!

Pour tout vous avouer, j’ai mis un peu plus de temps que d’habitude à lire ce roman. J’ai préféré lui laisser une seconde chance en le posant sur ma table de nuit durant une semaine sans l’ouvrir. Lauren Oliver méritait bien ça! :mrgreen: Puis, pousser par l’envie d’en savoir plus, je l’ai repris et l’ai fini d’une traite. Envie d’en finir au plus vite me direz-vous ? Eh bien non, pas du tout! Sans trop savoir pourquoi, j’ai été prise au jeu, voulant savoir quel participant ne passerait pas l’étape suivante de Panic, voulant savoir jusqu’où iraient les juges et surtout qui ils sont. Car Panic repose aussi sur ça : le secret! Personne ne sait qui choisit les épreuves et un climat de suspicion va venir se créer dans le cercle fermé des participants, certains vont créer des alliances, jouer double jeu. Et puis au fur et mesure des éliminations, on commence à avoir nos chouchous bien qu’on se doute fortement des finalistes!

Une petite place pour les sentiments!

Entre chaque épreuve, on en découvre un peu plus sur l’histoire de Heather et celle de Dodge. Leur passé mais aussi leurs déboires amoureux. Personnellement, j’aurais pu m’en passer mais nous sommes dans un Young Adult donc soit… Ainsi on apprend que Dodge a un gros faible pour Nat, la meilleure amie de Heather. Concernant cette dernière, on se demande quand elle va enfin ouvrir les yeux et découvrir qu’elle a plus que des sentiments d’amitié pour son meilleur ami Bishop. Rien d’extraordinaire dirons-nous, juste quelques baisers chastes, mais cela permet de faire passer le temps entre 2 épreuves de Panic!

Conclusion :

Une lecture laborieuse au départ mais qui a su rebondir et susciter ma curiosité! J’attendais mieux de la part de Lauren Oliver, peut-être trop en fait. Cela n’amenuise en rien son talent et c’est une auteure que je continuerai à suivre.

Bon

Ce livre vous intéresse ? Vous pouvez l’acheter ICI

A propos Mymyworm 705 Articles
Fan de cinéma et de séries TV, je m'occupe entre autre de la section "Jeux" sur Songe d'une nuit d'été. La romance historique est ma lecture de prédilection mais j'aime aussi changer de registre à l'occasion.

2 Commentaires

  1. Il est dans ma PAL ce roman… Je pense le sortir bientôt question de me faire ma propre idée dessus… mais tu donnes tout de même le goût de découvrir. En plus, j’ai lu cette auteure pour la première fois dernièrement et j’ai adoré !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.