ASCFChroniques de FilmsCINÉ & SÉRIE TV

X-Men : Days of Future Past – Chronique

Les Français auront la chance de découvrir le film deux jours avant la sortie US. Vive le mercredi. Alors ? Cet énième film des X-Men vaut-il le coup du déplacement en salle de cinéma ?

:star: X-Men: Days of Future Past

X-Men - Days of Future Past - 028Date de sortie : 21 mai 2014
Durée du film : 2h12min
Réalisé par : Bryan Singer
Avec : Hugh Jackman, James McAvoy, Michael Fassbender, Jennifer Lawrence, Patrick Stewart, Ian McKellen 
Genre : Action , Science fiction
Nationalité : Américain

Son synopsis:

Dans un futur où les espèces humaine et mutante ont été décimées par d’impitoyables robots sentinelles, les ultimes survivants n’ont plus grand chose à espérer de l’avenir. Dans un ultime effort pour changer le cours tragique des événements, Professeur Charles Xavier et Magnéto envoient Wolverine dans le passé, à la rencontre des jeunes mutants écorchés qu’ils ont été. Car le meilleur moyen d’arrêter la guerre reste encore de ne pas la laisser éclater.

:star: La Bande Annonce :star:

:star: :star: :star:

Mon Avis :

Pour tout vous dire, j’ai passé un chouette moment avec ce nouvel opus des X-Men. Non franchement, c’était plutôt sympa et je n’ai pas vu les deux heures passer. Il n’y a pas beaucoup de temps mort, l’action est présente du début à la fin et l’histoire de fond est attrayante à suivre. Encore une fois, il est très plaisant de pouvoir suivre cette nouvelle aventure avec comme fil conducteur ce cher Logan alias Wolverine. Hugh Jackman a su transcender ce personnage que personnellement, je n’aimais pas plus que ça dans les comics.

X-Men - Days of Future Past - 005

De plus, mélanger le passer et le futur permet de renouveler le scénario et d’amener de nouvelles possibilités pour d’éventuelles suites à cette histoire. Cette fois ci, Wolverine est envoyé, enfin sa conscience, dans le passé pour tenter d’arrêter Mystique (Jennifer Lawrence, très sexy dans son rôle de femme caméléon) avant que l’irréparable ne soit commis et n’entraîne alors la fin des mutants et même de l’humanité toute entière ! Rien que ça.

X-Men - Days of Future Past - 026

On retrouve donc une palette d’acteurs plus motivés que jamais ou enfin presque, à tenter d’empêcher le futur de devenir apocalyptique. Wolverine va découvrir un professeur aux antipodes de ce qu’il a connu de lui et un Magneto encore plus mauvais que jamais. La lutte pour la survie de l’humanité est engagée et dépendra de comment les événements des années ’70 se dérouleront !

X-Men - Days of Future Past - 030

Je vous garantis de beaux moments, épiques et très… colorés ^^.

Certaines séquences se déroulent dans un Paris d’époque seventies et croyez-moi… vous aurez en tête cette magnifique chanson de Claude François dans la tête pendant un moment : « Stop au nom de l’amour« … Non mais il y a de quoi halluciner. Puis il y a certaines scènes pleines d’humour qui vous feront assez rire, notamment une scène où il est question de délivrer Magneto enfermé en prison. Mais je n’en dis pas plus, je ne veux pas vous gâcher le plaisir de la découverte ! Et pour ceux et celles qui aimeraient savoir comment se débrouille le plus frenchie des Xmen (Omar Sy), eh bien sachez qu’il tient carrément la route, même si ces dialogues sont loin d’égaler ses collègues américains, il fait un très bon Bishop !

X-Men - Days of Future Past - 019

Pourtant et malgré mon enthousiasmes plus que positif, j’avoue qu’il y a des choses qui m’ont turlupiner mais apparemment je ne suis pas la seule et ça ma rassure. Il s’agit bien sûr de la cohérence par rapport aux films précédents… Je dois avouer que si on réfléchi trop, on risque de se gâcher le film.

Donc oui, des incohérences aussi grosses qu’un camion(c’est même un sacré bordel) viendront très certainement vous perturber mais je crois qu’il ne faut pas trop y prêter attention et voir ce film, non comme une suite mais le mettre à part. Il ne reprend pas directement les trois premiers films même s’il garde une certaine ligne conductrice.

X-Men - Days of Future Past - 009

Je dirais, pour ma part, qu‘il n’est pas utile d’avoir vu les trois premiers volets par contre voir la  préquelle : X-Men : Le Commencement ainsi que Wolverine, le combat de l’immortel  pourrait vous aider à comprendre ce qu’il se passe dans : Days of Future Past, même ci ce dernier n’en n’est pas du tout une suite directe mais juste un pont entre les trois premiers films et la première préquelle.

X-Men - Days of Future Past - 008

Au final, Days of Future Past peut tout aussi bien se voir indépendamment et avec même un certain plaisir. Voilà un film à ne pas manquer lors de sa sortie au cinéma si vous aimez les films d’actions avec de supers-héros.

 

Se regarde facilement

:star: La Galerie D’Images :star:

Tags
Voir Plus

Artemissia Gold

Administratrice du webzine depuis 10 ans. Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel consacré à la littérature (Romans, BDs, Manga, Albums jeunesses etc.) mais aussi au cinéma, aux séries TV, à la musique et tout ce qui touche de près ou de loin au domaine du loisir et de la culture.

8 Commentaires

  1. Intéressante ta chronique 🙂 J’aimerais bien parler des incohérences avec toi, parce que justement je pense qu’ils ont essayé de gérer ça d’une autre façon, version comics quoi, on balaie et on recommence lol.

  2. Tu peux m’envoyer un email si tu veux. Tu peux le faire via le formulaire de contact qui se trouve dans « Nous Contacter » plus haut sur le blog. Je serais ravie d’en discuter avec toi 🙂

    1. En fait ce film est un pont entre les trois premiers films et la préquelle. De fait, il y a pas mal de choses qui peuvent faire tiquer. Ils suivent une certaine ligne conductrice de narration tout en s’éloignant de ce qui a déjà été fait.

      C’est un bon film et ça ne gâche rien au plaisir de le voir mais il ne faut absolument pas tenir compte de ce que nous connaissons déjà parce que la, ça frôle parfois le WTF ^^. enfin c’est mon opinion.

      1. Pourtant dans les images on voit un Xavier jeune en chaise roulante … c’est donc après le Commencement non ?

        Aaarr je vais arrêter de me torturer l’esprit ça sera surement un peu plus clair (mais pas totalement d’après ce que tu dis ^^) mercredi prochain !

        1. Oui, ça suit X-Men le commencement (dans un sens) mais il y a quand même certaines choses qui changent parce que, en fait, si on part de ce principe, ça suit aussi la première trilogie des X-Men (d’où l’idée de pont entre les deux). Mais j’avoue qu’il y a de quoi s’arracher les cheveux 😛
          Effectivement, le mieux pour savoir, c’est de voir 😀 Je t’en souhaite un très bon moment d’ailleurs !

  3. Hello, chouette critique.

    Juste une précision (SPOILER) : pour les « incohérences », il est clair que quelqu’un a du déjà faire un voyage dans le passé pour altérer la continuité que nous connaissons (ce qui explique que l’existence des mutants est reconnue dans les 70’s, la création des sentinelles alors qu’elles n’avaient jamais été évoqués, Magneto qui a passé 50 ans en prison etc…). Du coup, les incohérences n’en sont pas. Ce sera probablement adressé dans X-men : Apocalypse, la suite directe.

  4. Je suis allée le voir hier, j’ai passé un super moment…. le meilleur étant le passage de Hugh nu… ses fesses sur grand écran c’est vraiment trop bien 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils