Accueil ASCF Prisonnière du désir de Candice Proctor

Prisonnière du désir de Candice Proctor

8 Temps de lecture
3
0
3

Prisonnière du Désir de Candice ProctorPoche : 288 pages
Editeur : J’ai Lu
Date de sortie :   16 avril 2014 
Collection : Aventures&Passions
Langue : Français
ISBN-10 : 2290087793
ISBN-13: 978-2290087794

Prix : 6,00€
Disponible en liseuse : non

4ème de couverture :
Exténuée par une journée de marche sous une chaleur torride, Brianna s’adosse à un rocher et admire la splendeur du paysage. Au crépuscule, le bush australien prend des teintes d’une intensité incroyable. Pour la première fois depuis sa sortie du bagne, la jeune fille va passer la nuit à la belle étoile. Sans avoir recouvré la liberté pour autant. La présence de Stuart Saint-John suffit à le lui rappeler. Leurs regards se croisent et, dans celui de son nouveau maître, elle décèle un désir qui la fait frissonner. Mais inutile de tenter de s’échapper : l’Angleterre est loin. A présent l’Australie la retient prisonnière.

Mon avis :

Je ne connaissais absolument pas la plume de Candice Proctor et je dois dire que c’est une très belle découverte. Je ressors de cette lecture très satisfaite. Pourquoi ?

Dépaysement garanti !

Pour une fois, bye bye l’Angleterre, les Highlands et autres contrées anglo-saxonnes et super big bonjour à l’Australie et ses paysages époustouflants bien que rudes et écrasants de chaleur. Que ça fait du bien de sortir des sentiers battus !
Alors certes, à l’époque, nous sommes en Nouvelle Galles du Sud, colonie britannique, mais vous ferez la connaissance des locaux, les aborigènes, ou plutôt Brianna notre héroïne qui tombera nez à nez avec un des leurs en tenue d’Adam ! Petit moment cocasse qui m’a d’ailleurs bien fait rire !
Les conditions de vie sont assez spartiates à l’intérieur des terres et Briana va en faire l’expérience dans la propriété de Stuart.

Des personnages au passé tourmenté

L’histoire en elle-même m’a beaucoup plu. On se retrouve avec une héroïne qui a été envoyée au bagne suite au meurtre accidentel de son mari. Elle a du abandonner sa petite Madeline et vient d’enterrer son bébé au bagne. C’est donc une femme totalement désespérée qui n’a plus rien à perdre qui se retrouve sur le chemin du capitaine Stuart Saint John venu chercher comme bon nombre d’officiers concubines… enfin c’est ce que Briana croit car en fait, Stuart a un motif beaucoup plus sérieux de la vouloir elle et non une autre. Lequel ? Je vous laisse le découvrir par vous-même.

Une tentation de chaque instant !

J’ai adoré l’attirance et la tension sexuelle de plus en plus dures à réprimer qui animent les deux protagonistes. Stuart est le maître de Briana. Il a donc tous les droits sur elle et notamment celui d’en faire sa maîtresse mais Briana a sa fierté, elle ne veut pas être considérée comme une prostituée. Son honneur, c’est tout ce qu’il lui reste en fait. Stuart respecte cela mais cela devient de plus en plus difficile à gérer. De son côté, Briana est de plus en plus attirée par lui mais elle refuse de céder.
Bref, Candice Proctor a l’art et la manière de vous embarquer dans l’histoire et vous vous surprendrez à dire pendant la lecture  » Cède, bon sang mais cède Briana! » Vous vous doutez bien que ce moment arrivera (on ne serait pas dans la collection Aventures&Passions sinon 😉 ) et croyez-moi, ça valait le coup d’attendre!

Nuages à l’horizon

Alors qu’on croit que tout est parfait dans le meilleur des mondes, un événement inattendu va venir bouleverser la vie de Stuart et Briana. Un petit coup de génie de l’auteure qui vient relancer l’histoire et redonne du pep’s au récit.

En conclusion :

Une romance où la tentation de la chair est de plus en plus difficile à museler, le tout dans un décor qui est des plus dépaysants et rafraîchissants. Voilà un cocktail savoureux que je vous conseille vivement !

Presque Excellent

Acheter ce livre sur Amazon / Acheter ce livre sur Decitre

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Mymyworm
Charger plus dans ASCF

3 Commentaires

  1. Luna05

    26 avril 2014 à 14 02 29 04294

    Pauvre de moi, pourquoi ai-je lu cette chronique?? Je dois être maso c’est pas possible, je tente de réfréner mes achats et me voilà avec un nouveau sur les bras!! Je ne sais plus si je dois en rire ou en pleurer lol! En tous les cas merci pour ce billet!

    Réponse

    • Mymyworm

      26 avril 2014 à 15 03 35 04354

      Mais de rien! Ravie de pouvoir t’aider dans tes choix malgré ton porte-monnaie 😉

      Réponse

  2. Artemissia Gold

    27 avril 2014 à 16 04 22 04224

    Je l’ai lu il y a fort longtemps mais j’en garde un excellent souvenir. Je suis contente qu’il t’ai plu 🙂

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Y aura-t-il trop de neige à Noël? de Collectif

Recueil de nouvelles de Isabelle Alexis, Tonie Behar, Adèle Bréau, Sophie Henrionnet, Mari…