ASCFAventures & PassionsLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE HISTORIQUE

Double Scandale d’Ashlyn MacNamara

Les Gentlemen Séducteurs, tome 1 : Double Scandale d’Ashlyn MacNamara

Les Gentlemen Seducteurs T1 - Double ScandaleBroché : 344 pages
Éditeur : J’ai Lu
Date de parution : 3 Mars 2014
Collection : Aventures & Passions
Langue : Français
ISBN-10 :
ISBN-13 :
Disponible sur liseuse : Non

Prix éditeur : 6€60

Son résumé : 

Depuis cinq ans, Julia St. Claire voit sa soeur Sophia soupirer après William Ludlowe, qui n’a pas un regard pour elle. Contre toute attente,  le jour où celui-ci se déclare, il demande la main de Julia. Les finances familiales sont au plus bas et ses parents la somment d’accepter. Mais comment infliger un tel chagrin à Sophia ? Desespérée, Julia se tourne vers Benedict, son ami d’enfance, pour la tirer de ce pétrin. Si on les trouvait dans une situation compromettante, William se détournerait d’elle et il ne serait plus question de mariage. C’est alors que Sophia déclenche à son tour un scandale retentissant…

Mon avis :

Nouvelle auteur chez J’ai Lu pour elle et nouvelle série à découvrir, Les Gentlemen Séducteurs, bien que ne révolutionnant pas le genre, est tout de même un roman qui se laisse lire et qui saura plaire malgré ses imperfections.

L’histoire est celle de deux soeurs : Sophia et Julia et nombreux sont les parallèles que l’on peut faire entre ce roman et Raison & Sentiments de Jane Austen. Par ailleurs, on remarque très vite qu’Ashlyn McNamara est très influencée par cette auteur et qu’elle apprécie son oeuvre puisqu’elle la cite à plusieurs reprises. Toutefois, ces parallèles qui auraient pu être interéssants donnent une impression de vide au niveau de personnages féminins. En effet, Sophia et Julia sont extrêmement lisses et parfois difficilement supportables. D’autant plus que l’on sent dans leurs traits (comme dans ceux des autres personnages) l’influence majeure de Jane Austen.

Deuxième défaut de ce roman, une intrigue un peu trop conventionnelle et un résumé totalement incohérent par rapport à ce qu’il se passe dans le livre. La quatrième de couverture nous induit en erreur et nous entraîne un peu plus loin dans ce sentiment de déception vis-à-vis de ce roman et les lecteurs qui recherchent une bonne romance en ressortiront très insatisfaits. Toutefois, si l’on lit ce roman dans un contexte de détente, on se prend très vite au jeu et l’histoire se laisse lire assez rapidement. En effet, bien que classique, l’intrigue n’en demeure pas moins assez bien écrite et développé et bien que prévisible, on aime découvrir les sentiments des personnages, les voir évoluer et changer leur mentalité.

Avec Double Scandale, Ashlyn MacNamara nous offre une histoire qui intrigue dans un contexte de détente et qui permet de nous vider un peu la tête. Loin des histoires complexes, riches et sur lesquelles il faut vraiment se concentrer pour tout comprendre, ce roman nous permet de passer un bon moment sans pour autant se casser la tête sur une lecture compliquée. 

En bref, un roman fait pour la détente qui ne plaira pas forcément aux « gros » lecteurs de romance mais qui saura satisfaire ceux qui débutent dans le genre qui recherchent une lecture détente.

Bon

Acheter Double Scandale sur Amazon / Acheter Double Scandale sur Decitre

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

Un Commentaire

  1. Je le trouve un livre sans valeur! Une histoire assez ordinaire, une écriture assez terne, une passion assez sage, bref: 2 points sur 5! Je ne ressens aucune envie de continuer, avec la lecture de toute la série!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils