Chroniques de FilmsCINÉ & SÉRIE TV

La Belle et La Bête de Christophe Gans

La Belle et La Bête de Christophe Gans

La Belle et la BêteDate de sortie : 12 février 2014
Durée : 1 heure 52 minutes
Réalisé par : Christophe Gans
Avec Vincent Cassel et Léa Seydoux.
Genre : Fantastique , Romance

Synopsis : 1810. Après le naufrage de ses navires, un marchand ruiné doit s’exiler à la campagne avec ses six enfants. Parmi eux se trouve Belle, la plus jeune de ses filles, joyeuse et pleine de grâce.
Lors d’un éprouvant voyage, le Marchand découvre le domaine magique de la Bête qui le condamne à mort pour lui avoir volé une rose.
Se sentant responsable du terrible sort qui s’abat sur sa famille, Belle décide de se sacrifier à la place de son père. Au château de la Bête, ce n’est pas la mort qui attend Belle, mais une vie étrange, où se mêlent les instants de féerie, d’allégresse et de mélancolie.
Chaque soir, à l’heure du dîner, Belle et la Bête se retrouvent. Ils apprennent à se découvrir, à se dompter comme deux étrangers que tout oppose. Alors qu’elle doit repousser ses élans amoureux, Belle tente de percer les mystères de la Bête et de son domaine.
Une fois la nuit tombée, des rêves lui révèlent par bribes le passé de la Bête. Une histoire tragique, qui lui apprend que cet être solitaire et féroce fut un jour un Prince majestueux.
Armée de son courage, luttant contre tous les dangers, ouvrant son coeur, Belle va parvenir à libérer la Bête de sa malédiction. Et se faisant, découvrir le véritable amour.

Mon avis : S’il y a bien un film que j’attendais ce mois-ci, c’est bien celui-ci. Tout le monde se souvient du chef d’œuvre de Walt Disney, avec une réalisation et des graphismes à couper le souffler. Depuis, aucune adaptation n’a pu égaler celle des studios Disney, pourtant rien que ces cinq dernières années beaucoup de dérivés de La Belle et la Bête ont vu le jour, que ce soit au cinéma en 2011 avec Sortilège ou sur nos petits écrans en 2012 avec Beauty and the Beast. Alors, quand j’ai vu les premières affiches du film de Christophe Gans et la bande-annonce, je me suis dis qu’on tenait peut-être là un digne successeur du dessin animé des années 90.

Une nouvelle fois, j’ai été déçue. Je suis sortie de la salle assez mitigée. Visuellement, le film est très réussi. Une grande partie de celui-ci a été tourné en studio et sur des fonds verts ce qui nous offre des décors sublimes à couper le souffle. Honnêtement, je ne pensais pas retourner une telle perfection dans un film français, pas que je n’aime pas ces derniers mais il faut bien reconnaître que nos voisins américains ont une sacrée avance en ce qui concerne les effets spéciaux. Les costumes, quand à eux, sont magnifiques et font rêver le téléspectateur. J’ai bien cru retomber en enfance devant les somptueuses robes de Belle !

Ce que je reproche avant tout au film c’est son histoire et ses personnages. Tout le monde connaît le conte de La Belle et la Bête : une très belle histoire d’amour entre deux êtres que tout oppose et qui malgré cela vont tomber éperdument amoureux… C’est bien là le problème. Dans cette adaptation, l’histoire d’amour est quasi-inexistante, reléguée au second plan. On passe de la haine à l’amour en une fraction de seconde. Pour être tout à fait franche, j’ignore à quel moment Belle s’est éprise de la Bête. Ils partagent très peu de scènes ensembles, je me suis souvent demandée depuis mercredi comment a-t-elle pu tomber amoureuse d’un homme froid, souvent sur la défensive et agressif ?! Encore une fois, on a eu droit à une histoire d’amour plate, inintéressante et bâclée, quelle déception.

Le point fort de ce film est sans aucun doute l’acteur Vincent Cassel. Même si je dois reconnaître que son personnage est très peu présent dans le film, chaque scène avec lui est magnifique et pleine d’émotion. De nombreux flash-backs rythment la narration, ce qui nous permet de le retrouver sous les traits du Prince, puis sous ceux de la Bête. Autant vous dire qu’il est plus que convaincant dans les deux rôles ! En ce qui concerne Lea Seydoux, je suis vraiment mitigée par sa prestation de Belle. Le personnage en lui-même est ennuyeux, je pensais que justement elle allait le rendre attractif mais ça été tout le contraire. Je l’ai trouvé fade et pas convaincante. Pire, j’ai trouvé qu’il n’y avait aucune alchimie entre elle et Vincent Cassel !

Je n’ai pas pour habitude d’écrire des chroniques sur des films que j’ai moyennement apprécié. J’ai longtemps hésité à vous parler de mon ressenti sur La Belle et la Bête car je ne voulais pas vous effrayer. Même si le film comporte quelques maladresses, il reste très beau et on passe un bon moment de détente. Le seul conseil que je peux vous donner est d’oublier le film de Walt Disney car vous aurez tendance comme moi à comparer l’œuvre de Christophe Gans à celui des studios Disney.

J'ai bien aimé

Les bandes-annonces

Photos promotionnelles

Bon cinéma !

Tags
Voir Plus

16 Commentaires

  1. Je suis également le voir samedi dernier et je suis absolument d’accord avec toi, sur tout les points.
    Je rajouterais seulement que si on regarde bien la scène où ils dansent et celle ou la bête redevient le prince on perçoit nettement que c’est les scènes du Disney et que franchement, j’aurais pas cru qu’on puisse foirer une fin de conte de fée à ce point là!!!!!

    1. Après il s’agit d’une adaptation et non du retranscription mot par mot de ce qui a été fait avant mais c’est vrai que j’ai été déçu. Christophe Gans a confié lors d’une interview qu’il avait quelque clin d’œil au Disney et au film de Jean Cocteau mais le résultat est assez décevant. Peut-être qu’on en attendait trop. Dommage.

  2. Je pense que ce qui comptait dans ce film c’est de montrer comme un homme devient une bête et non comment une belle va aimer une bête. Le réalisateur a même répondu cela à plusieurs interviews.

    1. C’est vrai. Il me semble l’avoir lu quelque part mais justement j’ai trouvé que l’histoire de la Bête avait été survolée si justement Christophe Gans voulait nous montrer cela alors pourquoi s’être autant attarder sur des personnages secondaires inintéressants ?! De plus, l’histoire est longue à se mettre en place, c’est dommage.

      1. On est loin des capacités d’un film en plusieurs parties, poser l’intrigue a été je pense le plus compliqué. Faire dans l’historique sans pour autant tomber dans les niais. Après pour développer je pense qu’un film de 3h aurait peut-être été correcte, mais trop long pour les bambins qui viendraient voir le film.
        Ce que je regrette, c’est le fait qu’on ne croit pas une seconde à « Je vous aime » pourtant il faut une certaine sincérité pour briser un sort.

    1. C’est pour ça que j’ai hésité à poster mon avis sur ce film car j’avais peur de ma chronique vous effraie. Après ça reste un très bon film français visuellement parlant et un bon moment de détente pour toute la famille. Si le film m’a moyennement plu, peut-être qu’à toi il te plaira 😉

  3. Dommage ! Les affiches laissent en effet penser qu’on s’en prend plein les yeux, mais si c’est là le principal point positif… Je préfèrerais me refaire la version Disney, tiens (ça fait tellement longtemps que je n’ai pas revu les anciens dessins animés) !

    1. ça se regarde, seul le soucis de direction d’acteur des scènes entre la Belle et la Bete posent problème.
      Après il ne faut pas se mentir que 80% de la bête est fait sur ordinateur, on ne peut donc pas faire plus que ça, on a déjà beaucoup de scène où la bête est de dos, pour combler les soucis et pallier à la contrainte technique

    2. Comme je le disais aux filles, le film est très beau visuellement c’est juste l’histoire qui est plate. Le soucis que j’ai eu c’est que j’y suis allée dans l’optique où je verrais un film semblable au Disney et j’ai été déçue. Je pense que si tu dois aller le voir, met de côté le chef d’oeuvre des studios Disney, va-y neutre. (je me suis refaite le dessin animé ce weekend) LOL

  4. je suis entièrement d’accord pour l’alchimie entre les personnage elle est inexistante!
    après je peux pas comparer avec le dysney je ne l’ai pas vue (pastapémoi ^^)
    seydoux ne ressemble pas à la Belle que je m’étais imaginée, elle n’était pas très expressive.

    1. Ça aide de ne pas avoir vu Disney car ça évite que tu compares l’oeuvre de Christophe Gans à celle des studios Disney. Par contre, faut vraiment que tu regardes le dessin animé, c’est un ordre ! Ce film est magnifique !!!
      Pour Seydoux j’accroche vraiment pas avec l’actrice du coup c’est un handicap pour moi !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir Aussi

Fermer
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils