Accueil ASCF La robe rouge de Nonna de Michel Piquemal et Justine Brax

La robe rouge de Nonna de Michel Piquemal et Justine Brax

7 Temps de lecture
4
0
2

la robe rouge de nonnaBroché: 40 pages

Editeur : ALBIN MICHEL (30 janvier 2013)

Collection : JEUNESSE (Dès 6 ans)

Langue : Français

Prix éditeur: 13€50

ISBN-10: 2226245863

ISBN-13: 978-2226245861

Dimensions du produit: 30,4 x 24,6 x 0,8 cm

Résumé:

« Nonna ! Pourquoi tu chantes toujours en italien ? » demande une petite fille à sa grand mère.

Nonna lui raconte alors l’histoire de la famille…
Enfant, Nonna vivait en Italie. Son père, ouvrier communiste et athée, veut croire en une société plus équitable et chante souvent des chants révolutionnaires. Quand Mussolini arrive au pouvoir, en 1922, la famille devient la cible des chemises noires.
Le jour où c’est à Nonna qu’ils s’en prennent, parce qu’elle porte une robe rouge, ses parents décident d’émigrer en France…

Mon avis: 

Inspirée d’un fait réel, La robe rouge de Nonna est l’histoire d’une famille italienne à l’aube de l’ascension de Mussolini dans les années 1920. Nonna est une grand-mère pleine de vie mais derrière ses chants révolutionnaires qu’elle fredonne en permanence se cache une histoire douloureuse qu’elle va transmettre à sa petite fille. Le récit de la vieille dame débute en Italie dans années 20. Le père est un ouvrier agricole qui rêve d’un monde meilleur et plus juste. Mais être communiste à une époque où le fascisme est en plein essor est perçu comme une provocation. La famille subit chaque jour des brimades des « Camicie nere », les Chemises noires du Duce arrivé au pouvoir en 1922.

Le jour où leur fille est la cible des Chemises noires, les parents de Nonna décident de quitter leur pays pour la France.

Le rouge et le noir aussi 

Voici un  album des plus intéressants pour aborder avec les plus jeunes une période historique des plus sombres. Grâce à des illustrations hautes en couleur, La Robe rouge de Nonna retrace non seulement le destin de cette famille d’immigrés italiens mais également la montée du fascisme en Europe dans la première moitié du XXème siècle. En effet, la menace rode entre les pages rouges sous forme de loups noirs, de personnages patibulaires à la taille démesurée, toujours sombres. Le noir, ce sont bien sûr les « Camicie nere » de Mussolini. Quant au rouge, il symbolise à la fois la chaleur de la cuisine de Nonna dans laquelle la vieille femme transmet son histoire à sa petite fille mais aussi le rouge révolutionnaire, celui du communisme des années 20 auquel beaucoup d’ouvriers pauvres croyaient  dans un pays miné par la crise économique.

Le texte également véhicule cette ambivalence. Parsemé de phrases en italien, il met en avant ce patrimoine qui se perd de génération en génération, la difficulté de transmettre sa langue natale et ses traditions lorsqu’on a été contraint de quitter son pays. La petite fille de Nonna ne comprend pas l’italien, exhorte sa grand-mère à parler français mais au final elle se laisse entraîner par le chant révolutionnaire Bella Ciao que la vieille femme fredonne en permanence. C’est sans doute l’aspect qui m’a le plus touchée dans cet album très accessible et pédagogique.  Les dernières pages présentent, en effet, les paroles de la chanson que l’on retrouve dans tout l’album ainsi que sa traduction et ses origines. l’auteur explique également en un bref résumé la montée du fascisme en Italie et l’accession au pouvoir di Dulce.

Un très bel album avec de superbes  illustrations  pour aborder à la fois une période historique mais aussi la question de l’immigration que je vous recommande vivement!

Très Bon

Acheter ce livre sur Amazon /Acheter ce livre sur Decitre

 

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par 
Charger plus dans ASCF

4 Commentaires

  1. lectures de lily

    28 février 2014 à 13 01 08 02082

    Il y a vraiment des albums chouettes dans le monde de la littérature jeunesse mais quand je vois les prix je déprime…

    Réponse

  2. lectures de lily

    18 mars 2014 à 18 06 38 03383

    Lu et adoré ! Il faudrait plus de chroniques d’album jeunesse de ta part Elora histoire que je puisse savoir quoi lire dans cette catégorie ! 🙂

    Réponse

    • Elora

      18 mars 2014 à 20 08 44 03443

      Ce n’est pas comme si j’en avais un stock :p

      Réponse

  3. La robe rouge de Nonna | Les lectures de Lily

    19 mars 2014 à 9 09 47 03473

    […] Encore une fois une lecture largement inspirée d’une chronique d’Elora que vous pouvez retrouver ici : http://songedunenuitdete.com/2013/12/22/la-robe-rouge-de-nonna-de-michel-piquemal-et-justine-brax/ […]

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Jay, de Renae Kaye

Aimer… Jay – Tome 1 , de Renae Kaye Nombre de pages : 240 pages Editeur :  MxM…