ASCFJ'ai Lu Pour Elle : PromessesLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE CONTEMPORAINE

Un pâtissier à croquer de Louisa Edwards

Au plaisir des sens, tome 2 : Un pâtissier à croquer de Louisa Edwards

Un Patissier a croquer de Louisa EdwardsBroché: 374 pages
Editeur : J’ai lu (4 décembre 2013)
Collection : J’ai lu promesses
Langue : Français
ISBN-10: 2290059374
ISBN-13: 978-2290059371
Prix : 7€40
Disponible sur Liseuse : NON

Résumé : Pour la première fois de sa vie, Danny Lunden quitte New-York. Le jeune chef pâtissier n’est pas seul : toute la brigade du restaurant Au plaisir des sens l’accompagne pour participer au prestigieux concours de la Toque d’Or qui se déroule à Chicago.

Là-bas, Danny retrouve la resplendissante animatrice Eva Jansen, qui lui avait déjà tapé dans l’oeil durant les épreuves éliminatoires. Et de nouveau la tête lui tourne. Mais qu’a-t-il à faire de cette diva capricieuse, superficielle et volage, alors qu’il joue son avenir et dois se concentrer tout entier sur le travail d’équipe ? Il lutte farouchement pour retrouver ses esprits. Las ! Peine perdue, les sentiments du chef perturbent sa concentration et compromettent ses performances culinaires…
La pâtissier va-t-il se faire croquer ?

Mon avis

J’avais hâte de recouvrir l’univers du restaurant Au plaisir des sens et de ces personnages drôles et hauts en couleur. Me voilà servie avec ce deuxième tome, toujours aussi fin, délicat, drôle et sensuel. On plonge avec plaisir dans l’histoire pour retrouver les frères Lunden, mais cette fois-ci, c’est Daniel, dit Danny, qui est mis à l’honneur. Et honnêtement, pour le plus grand de mes plaisirs. Aller, je vous en dis plus tout de suite.

Les deux bourreaux de travail

On refait donc la connaissance de Daniel, dit Danny, le frère de Max Lunden. Ce dernier était comme un frère pour Jo lorsque Max est parti bourlinguer pendant 5 ans. Ce dernier a pris également en mains, avec l’aide de toute la brigade, la direction du restaurant familial alors que son père et sa mère avaient d’autres soucis en tête. Danny est également un pâtissier hors pair. Ce qui fait aussi la force de l’équipe. Après avoir remporté la finale régionale du concours de la Toque D’or, l’équipe se rend à Chicago pour les épreuves préliminaires qui les mèneront peut-être à la finale nationale. Danny est aussi un homme qui a toujours pris soin des autres, malgré sa carapace de grosse brute et son coeur de pierre. Il n’hésiterait pas à tuer quiconque mettant en danger la santé mentale ou physique de ses proches. Pourtant, depuis que Jo et Max convolent, Danny se sent incomplet et pourrait même les jalouser. Que se passe-t-il sous cette peau d’ours mal léché ?

On assiste également au retour d’Eva Jensen, la fille super belle dont Danny ne pouvait détacher les yeux. Cette derrière est la présidente du concours, depuis que son père lui a  laissé les rênes. D’apparence forte, Eva n’en reste pas moins une jeune fille blessée par la mort de sa mère et l’ambition démesurée de son père. Ce dernier n’hésite pas à lui faire comprendre que son concours est, pour elle, un test pour savoir si elle pourrait, plus tard, diriger l’entreprise familiale. Eva n’est pas du genre à tomber amoureuse non plus : elle prend les hommes et les jette. Elle reproduit ainsi le schéma que son père a lui même dessiné. Pourtant, tout porte à croire qu’Eva se sent aussi incomplète : n’était-il pas temps, pour elle, d’enfin goûter au véritable amour dans les bras d’un homme ?

Un coup de foudre ou un coup de fouet ?

Bien qu’attiré physiquement par Eva, Danny n’en demeurait pas moins agacé : en effet, ces airs de diva, de madame je sais tout, de petite starlette, elle l’énerve profondément. Alors, quand l’avion, que toute l’équipe prend pour se rendre à Chicago, tarde à décoller tout ça pour attendre Eva, Danny reste sur son idée que cette femme est juste une emmerdeuse. Pourtant, cette dernière va essayer de se faire pardonner en payant un coup à tous les passagers. Mais Danny n’est pas dupe : on ne l’achète pas aussi facilement. Pourtant, bien qu’ils se tapent réciproquement sur les nerfs, nos deux héros n’en demeurent pas moins attirés l’un par l’autre. Eh oui, l’amour n’a pas de règles.

Et bien évidemment, Eva, qui a toujours obtenu ce qu’elle désirait, ne va pas tarder à faire comprendre à Danny que si elle le veut, elle l’aura. Ainsi, un jeu se met en place entre deux deux amants : on s’attire, on joue, on s’embrasse, on fait l’amour mais ça n’ira pas plus loin. L’un et l’autre croient dur comme faire qu’il ne s’agit que des « coups d’un soir » et que rien de bon ne pourra sortir de l’histoire : Danny par son côté ours mal léché incapable d’aimer, Eva par son statut de grande dame et directrice du concours. Vous imaginez si le monde venait à apprendre que la directrice se tape un des candidats .. Ah la la, on voit déjà le scandale d’ici.

De plus, Eva doit se concentrer sur son rôle dans le concours de la Toque D’Or et elle doit à tout prix convaincre les dirigeants de la chaîne Cooking Channel de diffuser les concours. Et pour cela, elle pourrait se mettre à dos plein de personnes car elle n’hésite pas à pousser son assistant à jouer sur deux tableaux, à recueillir les confidences des participants pour créer une espèce de télé-réalité poubelle, faisant plus la part belle aux histoires de fesses qu’aux recettes des chefs. Mais est-elle capable de trahir Danny et toute son équipe pour s’accomplir professionnellement et trouver grâce aux yeux de son père .

Des personnages secondaires toujours aussi attachants

On retrouve Beck, le poissonnier très peu bavard, dont on ne sait rien. Pourtant, ce tome va permettre d’en savoir un peu plus sur lui et ce n’est pas pour nous déplaire. J’avais déjà eu un faible pour lui dans le premier tome et ce second tome ne fait que me conforter dans mes idées. Et puis, pour le peu qu’il parle, ce qu’il dit est simple et juste. On revoit aussi Max et Jo, toujours aussi collés serrés et toujours aussi amoureux (un peu trop même ! ^^). Sans oublier Winslow, sous le charme de Drew, l’assistant d’Eva.

Puis nous retrouvons Claire, la plus fidèle amie d’Eva et son rockeur Kane Slater, de 15 ans son cadet. Leur couple, toujours aussi secret et mystérieux, est en crise : Claire a toujours du mal à savoir ce qu’elle désire avec lui. Et ce dernier est éperdument amoureux de la belle. Mais quand Theo Jensen, le premier amour de Claire (et accessoirement père d’Eva) revient dans la seul but de la conquérir, elle se trouve troublée et Kane se sent en danger. Vont-ils réussir à s’aimer quand même ?

Une romance gourmande pour un livre à dévorer

Bien que l’histoire entre Eva et Danny peut sonner creuse et fausse, de par son début mais aussi par sa « fin », on s’attache tellement aux personnages secondaires qu’on pardonne vite cela à l’auteure ! On replonge avec plaisir dans la cuisine de l’équipe d’Au plaisir des sens, avec ces personnages complexes et drôles, pas toujours fins et qui perdent vite leur calme. On les adore et on en redemande.  Mais on passe d’agréables moments en compagnie de Claire et Kane, sachant que quelques chapitres leur sont consacrés. En somme, on assiste à deux histoires d’amour en parallèle et avec ça, pas le temps de s’ennuyer.

Surtout qu’on retourne avec plaisir au concours de la Toque d’Or, comme si on suivait un épisode de Top Chef ou de Masterchef (pour ne pas faire des jaloux ! ^^). On assiste aux coups de feu, à l’angoisse des cuisiniers. On stresse, on rit, on pleure avec eux tout ça par la justesse et la fluidité de la plume de Louisa Edwards. Ainsi,  les odeurs des déserts merveilleux, des plats qui mijotent vous montent au nez (et d’ailleurs, j’ai testé la recette des pancakes de la fin du bouquin : magique !).

Non vraiment, c’est un tome 2 savoureux que nous offrent Louisa Edwards et j’espère que le prochain tome sera toujours aussi bon et délicieux. Personnellement, j’ai envie d’en savoir encore plus sur le mystère entourant Beck et Skyes, sur la suite des aventures de notre brigade préférée au concours de la Toque d’Or. Bref, j’espère vivement que le troisième tome mettra moins de temps à sortir parce qu’une fois que je me suis replongée dans cet univers, il est difficile d’en sortir. Mêler concours, sensualité, sexualité, cuisine et amour, c’est ça la recette d’une romance réussie.

Excellent

ACHETER SUR AMAZON / ACHETER SUR DECITRE

Les tomes précédents (Effet)Toqué de toi Louisa Edward

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils