ASCFAventures & PassionsLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE HISTORIQUE

La Saga des Bedwyn Tome 2 : Rêve Eveillé de Mary Balogh

C’est avec un bien grand plaisir que je me suis replongée dans l’univers de la famille Bedwyn de Mary Balogh. J’avais énormément apprécié le premier tome avec Aidan, le frère soldat revenu de la guerre, j’avais hâte de découvrir ce que valait Rannulf, l’un de ses frères.

La Saga des Bedwyn Tome 2 : Rêve Eveillé de Mary Balogh

La Saga Des Bedwyn T2 : Rêve Eveillé de Mary BaloghBroché: 376 pages
Editeur : J’ai lu
Date de Sortie : 6 novembre 2013
Collection : J’ai lu Aventures & Passions
Langue : Français
ISBN-10 : 2290074365
ISBN-13: 978-2290074367
Prix Éditeur : 6,95€
Disponible sur Liseuse : NON

Son résumé :

Dans la diligence qui l’emmène chez sa tante, la sage Judith échappe à son avenir tout tracé de parente pauvre en rêvant qu’elle est enlevée par un bandit de grand chemin. Or, la voiture verse dans le fossé et Judith est sauvée par un beau cavalier qui dit s’appeler Ralf. Grisée par l’aventure, elle se prétend actrice et, lors d’une nuit d’ivresse, s’abandonne dans ses bras. Puis la réalité reprend son cours. Parvenue chez sa tante, Judith fait connaissance du fiancé de sa cousine. Un certain Lord Rannulf Bedwyn. Qu’elle reconnaît au premier regard…

Mon Avis :

Judith l’héroïne est en voyage pour aller vivre chez sa tante pour devenir la dame de compagnie de sa grand-mère. Sur le chemin, elle croisera la route d’un bel homme du nom de Ralf. Très vite l’étincelle de la passion les consumera tous les deux. Lors de cette nuit de folie, la belle jeune femme ment en se prétendant actrice. De toute façon, qu’importe puisqu’elle ne reverra jamais cet homme si beau et mystérieux.

Hélas le destin, ne l’entend pas de cette oreille et bien vite Rannulf comprendra que la belle actrice qu’il a déflorée lors d’une nuit de passion, n’est pas ce qu’elle prétendait être. En fait il s’agit de Judith la petite fille de la meilleure amie de sa propre grand-mère. Hélas, Judith est une parente pauvre et un mariage entre eux n’irait pas dans les gouts du Duc de Bewcastle, le frère ainé de Rannulf, le très glacial Wulfric. J’avoue, j’ai un gros faible pour ce personnage décrit de manière si froide et presque inhumaine par le reste de sa fratrie. Pour ne rien arranger, Rannulf avait déjà décidé avant même de rencontrer Judith, de faire la cour à sa cousine Julianne ; belle, riche mais frivole et capricieuse.

Les deux jeunes gens sensés mais ne pouvant faire abstraction de l’attirance qu’ils éprouvent l’un pour l’autre, commencent à se poser des questions sur le bien fondé de ce qu’ils ressentent. La raison aura t-elle le dessus sur les sentiments ? C’est ce que le lecteur découvrira au fil des pages de cette histoire bien menée.

Encore une fois, Mary Balogh m’a totalement séduite par sa plume loin d’être fade et ennuyeuse. Certes, il n’y a pas moult rebondissements et les héros ne se déchirent pas à tour de bras mais il faut avouer que ça fait du bien. Que ce soit Rannulf ou bien Judith, se sont deux personnes intéressantes à suivre qui sont aussi sincère que raisonnable dans leur approche des sentiments qu’ils éprouvent l’un envers l’autre.

Même si Rannulf doute au départ et qu’il ne sait pas s’il éprouve du désir ou de l’amour pour Judith, il se remettra bien souvent en question, écoutant avec beaucoup de sincérité les conseils apportés par ses ainés. Judith quant à elle, même si elle rechigne à croire en sa chance de pouvoir épouser un homme dont la condition sociale est plus élevée que la sienne, finira par se montrer raisonnable quand le temps des choix sera arrivé. Ils ne sont pas bornés. Il y a aussi ce petit côté conte de fée fort appréciable. Judith est la « Cendrillon » de la famille. Belle naturellement, et douée, sa tante l’a relègue toujours en arrière plan, ayant peur qu’elle ne vole la vedette à sa propre fille Julianne. Rannulf le remarque assez vite et tentera aussi de percer la carapace de la jeune femme qu’il ne  reconnaît pas au premier abord tant elle semble effacée et manquant cruellement de confiance en elle.

Franchement, j’ai vraiment aimé ce second tome qui place cette série dans ma pile des bonnes séries à relire de temps à autre. Tous les ingrédients sont là pour nous faire passer un bon moment en compagnie de personnages agréables à découvrir dont l’histoire est vraiment superbe.

Il n’y a pas à dire : j’adore la famille Bedwyn ! … et Wulfric  aussi ^^.

Excellent

Acheter ce livre sur Amazon / Acheter ce livre sur Decitre

Les Tomes Publiés

La Saga des Bedwyn T1- Un Mariage en Blanc

Tags
Voir Plus

Artemissia Gold

Administratrice du webzine depuis 10 ans. Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel consacré à la littérature (Romans, BDs, Manga, Albums jeunesses etc.) mais aussi au cinéma, aux séries TV, à la musique et tout ce qui touche de près ou de loin au domaine du loisir et de la culture.

4 Commentaires

  1. Et bien voilà après avoir lu ta chronique si je croise ce livre en librairie il ne terminera pas ses jours dans un rayonnage plein de poussière! Il sera bien au chaud chez moi 🙂

  2. Il m’attend sagement dans ma PàL! J’avais adoré le tome 1 moi aussi et je savais bien que Rannulf avait du potentiel! 🙂
    J’aime de plus en plus Mary Balogh. J’ai lu « Inoubliable amour » récemment et j’ai juste adoré, un coup de coeur! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils