ASCFLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE HISTORIQUERomance Historique Française

Le Prix du Pardon Tome 1 : Passion et Conséquences de Fabiola Chenet

Passion et Conséquences de Fabiola Chenet est la deuxième romance historique «Made In France» à laquelle je m’essaie.  Je dois dire que ma première incursion m’avait beaucoup plu et je me disais que finalement les françaises n’avaient rien à envier à leurs consœurs anglophones. Alors, alors ? Qu’ai-je pensé de ce second essai ?

Le Prix du Pardon Tome 1 : Passion et Conséquences de Fabiola Chenet

Passion et Conséquence

Parution abonnement : 21 novembre 2013
Parution revendeurs : 14 janvier 2013
Editeur : Láska
Série : Le Prix du pardon
Genre : Romance historique, Époque victorienne
Longueur : Roman (63 000 mots)
Disponible sur Liseuse : Uniquement

Son résumé :

Édouard Beriley, duc de Grandsvale, est un libertin notoire. En route pour la demeure familiale, il est surpris par une averse. Par chance, il trouve refuge chez une jolie orpheline. S’il doit passer la nuit chez elle, Édouard a bien l’intention de la séduire… et de l’oublier aussitôt.

Jeune, naïve et seule au monde, Alexandra Blackwood veut croire aux belles paroles d’Édouard. Quand il l’abandonne le lendemain, la leçon est terrible… mais elle compte bien ne jamais l’oublier. Un an plus tard, leurs chemins se croisent à nouveau. Bien des choses ont changé et surtout, la rancune d’Alexandra est à son comble. Édouard, lui, ne semble se souvenir de rien. Il est même décidé à la conquérir…

Mon Avis :

L’histoire en elle-même reste assez classique : Alexandra Blackwood reçoit, un soir de grande tempête, un Duc et son ami, dans sa modeste bicoque qu’elle partage avec sa mère malade. Ce qu’elle ne sait pas c’est que le Duc : Édouard Beriley est un vil séducteur sans scrupule. Jeune, pauvre et naïve, Alexandra croira à ses mots d’amours pour s’apercevoir trop tard qu’il l’a dupé pour parvenir à ses fins.

Un an plus tard, par la force du destin et aussi grâce à certains protagonistes de cette histoire, Alexandra et Édouard seront de nouveaux réunis. Et là stupeur (sans tremblement s’il vous plait) le jeune homme semble ne garder aucun souvenir d’elle. Bien au contraire, il est ravi de sa rencontre avec cette belle et jeune femme… qu’il n’a jamais vue ! La colère d’Alexandra arrive à son apogée quand elle constate cela. Très vite les deux jeunes gens vont se confronter l’un à l’autre dans des joutes verbales aussi passionnantes qu’épiques. Alexandra n’est plus la petite fille innocente qui a été séduite par un homme au dessus de son rang. Bien au contraire, depuis sa trahison elle a nourri à son encontre une haine farouche et une rancune sans borne. Édouard quant à lui, ne comprend pas pourquoi cette jeune inconnue ne succombe pas comme toutes les autres à son charme dévastateur, mais se jure d’y parvenir le plus rapidement possible.

Autour d’Alexandra et de Édouard, gravite une kyrielle de personnages secondaires qui, sans voler la vedette aux héros, n’en restent pas moins intéressants à suivre. Je pense notamment au meilleur ami d’Édouard : Lord Georges Filsbury qui semble bien plus sage et sérieux que son compère, mais aussi à sa grand mère, une femme pleine d’idée pour voir son petit-fils enfin casé. Il y a aussi la maitresse d’Édouard : Mlle Gifton. Maitresse qu’il osera même ramener dans la demeure familiale au grand damne de tous.

Et que dire des héros ? On apprend, dans un premier temps, à détester le héros et trouver, par la même occasion, l’héroïne un peu cruche…ensuite, c’est d’un œil curieux que nous les retrouvons dans une confrontation  mémorable et pleine de mordant. On retrouve une Alexandra endurcie par la vie et sa haine à l’encontre de cet homme qui l’a séduite pour l’abandonner aussitôt.  Une haine rancunière et tenace qu’elle préservera tout du long qu’il tentera à nouveaux de la séduire, ayant oublié qui elle était. Ce qu’il ne sait pas, c’est qu’en plus de la connaître, elle lui cache un lourd secret. Quant à Édouard, sa grand-mère a beau dire qu’il a changé, c’est avec un plaisir non dissimilé  que nous le voyons s’en prendre pleins la figure par Alexandra ! Elle ne se laisse pas faire et elle a bien raison. Il en faudra beaucoup de sa part à lui pour qu’elle lui pardonne un jour. Mais au fur et à mesure de l’histoire, il prouvera que cette fois ci, il mérite ce qu’Alexandra ne veut plus lui donner : son amour.

Pour tout vous dire, j’adore et j’adhère totalement à ce genre d’histoire un peu compliquée et alambiquée où il se passe une montagne de chose passionnante ! Si en plus c’est bien écrit et bien mené alors là je suis aux anges. Et ce fut le cas.

Je n’ai pas pu lâcher ce livre…enfin si j’ai du, pour dormir mais difficile de ne pas le lire d’une traite. C’est vraiment le genre d’histoire que j’aime : cachotterie, goujaterie, malentendu, grand sentiments ponctués de quelques scènes sensuelles et quelques rebondissements viennent habilement agrémenter ce roman ! On sent que son auteure a pris son temps pour bien poser la trame de son récit. Les personnages sont très bien travaillés et parfois quand on vient à se poser des questions, Fabiola Chenet arrive même à les anticiper, nous apportant alors les réponses tant attendues sur un plateau d’argent. C’est un quasi sans faute pour moi. J’ai été agréablement surprise par le ton du livre, son style et son histoire.

Un vrai plaisir  que je vous recommande chaudement, vous ne le regretterez pas !

Inoubliable

Acheter cet ebook en cliquant sur le logo
Acheter cet ebook en cliquant sur le logo
Tags
Voir Plus

Artemissia Gold

Administratrice du webzine depuis 10 ans. Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel consacré à la littérature (Romans, BDs, Manga, Albums jeunesses etc.) mais aussi au cinéma, aux séries TV, à la musique et tout ce qui touche de près ou de loin au domaine du loisir et de la culture.

6 Commentaires

    1. Aaaaaah mais il est bon de chez bon celui là !! Une très très belle surprise 🙂 Si tu aimes les romances historiques avec moult rebondissements et complications et une héroïne qui ne se laisse pas/plus marcher sur les pieds… Bref, lis-le 😀

  1. personnellement j’ai trouvé cette lecture ultra classique , pas déplaisante mais pas
    inoubliable non plus , malgré tout on passe un bon moment de lecture car il se passe toujours quelque chose mai il ne fera pas partie des livres que je relirais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils