ASCFJ'ai Lu PolicierLES CHRONIQUES DE ROMANSLES COUPS DE CŒUR DE SONGELES LIVRESTHRILLERS & POLARS

Les enquêtes boréales d’Irene Huss de Helene Tursten

Les enquêtes boréales d’Irene Huss de Helene Tursten

Broché : 733 pages

Editeur : J’ai lu (18 septembre 2013)
Collection : SEMI-POCHE POLI
Langue : Français
ISBN-10 : 2290077240
ISBN-13 : 978-2290077245

Disponible sur liseuse : NON

Résumé :
La manchette du Göteborgs-Posten est claire : « Le corps de la victime d’un meurtre a été retrouvé démembré près d’un lieu de baignade ». Le tatouage de la victime conduit l’enquête jusqu’au Danemark, où un crime similaire a été commis des années plus tôt. Jacob Schyttelius est retrouvé sans vie à son domicile. Dans leur appartement, ses parents sont découverts morts dans leur lit, une balle entre les yeux. Les écrans des ordinateurs sont recouverts de pentagrammes tracés avec leur sang. Un seul membre de la famille est encore en vie : Rebecka, une brillante informaticienne londonienne, mais frappée de mutisme. Quelle que soit l’enquête, l’inspecteur Irene Huss est passée maître pour jongler entre l’horreur où la plonge son métier et les sphères de sa vie privée. Quoique.

Mon avis :

Je pense que si vous lisez mes chroniques, vous devez savoir que je suis fan de thriller et de policier (et si ce n’étais pas le cas, maintenant vous êtes au courant !). Je pense en avoir lu énormément et un peu de tout. Mais, après cette lecture, je peux affirmer ceci sans souci : les auteurs suédois sont les meilleurs dans ce domaine !

Tout d’abord, si vous lisez le résumé vous pouvez ne pas trop comprendre. En effet, ce gros pavé contient deux romans et les deux résumés se retrouvent donc les uns à la suite de l’autre sans rien d’autre qu’un saut à la ligne pour les séparer ! Allez-vous devinez quelles sont les deux intrigues ? 😉

Deux enquêtes sombres et funèbres…

Les deux romans nous amènent à suivre l’inspecteur Irène Huss dans de bien sordides affaires. Dans la première, un torse est retrouvé en décomposition avancée dans une grotte près de la mer. Le seul moyen d’identification étant un tatouage très beau sur la poitrine de la personne. Le torse a la particularité de ne plus avoir de muscle au niveau des seins de sorte qu’il n’est pas possible de savoir si il s’agissait d’un homme ou d’une femme.

La deuxième affaire est tout aussi macabre : un pasteur et sa femme sont retrouvés morts d’une balle dans la tête chez eux. Sur leur ordinateur, un pentagramme est dessiné avec le sang des deux corps. Quelques heures après, c’est le corps de leur fils qui est retrouvé, mort avec le même mode opératoire. Quelqu’un semble en vouloir à cette famille mais pourquoi ? Et en quoi le satanisme symbolisé par le pentagramme a avoir avec un pasteur aimé de tous ?

Une enquêtrice humaine

Ces histoires ont plusieurs particularité qui m’ont énormément plu : tout d’abord Irène Huss est une détective Humaine. Et j’insiste sur le mot. Nous ne suivons pas un détective qui a perdu sa famille, amoché par la vie dure qu’il mène à poursuivre les méchants. Nous partageons le quotidien d’une mère de famille, mariée. Nous alternons d’ailleurs les moments d’enquête et les moments familiaux plus normaux. Et j’ai trouvé cela si simple mais si génial ! Non, un inspecteur ne vit pas forcément à 100% pour son enquête, oui il peut avoir envie de rentrer chez lui et profiter de sa maison, son chien…
Une autre particularité est que nous ne suivons pas que l’affaire d’Irène. Au cours des deux histoires, il arrive souvent qu’une réunion au sein de sa brigade arrive et nous assistons alors à un pèle mêle d’autres affaires. Il n’y pas tous les inspecteurs qui sont sur la même. Et même si les affaires secondaires ne sont pas toutes résolues à la fin des histoires, on n’a pas cette sensation de choses inachevées. J’ai eu l’impression pour ma part, en fermant les livres, que les choses allaient continuer dans cette unité !

Des investigations qui tiennent en haleine

Les enquêtes sont superbement bien menées, l’intrigue est excellente et je n’ai pas deviné les tueurs les deux fois ! Quelle bleue ! Les choses sont cohérentes, il n’y a rien qui nous fait tiquer, tous les indices arrivent comme ils se doivent. Parfois Irène se retrouve coincée et doit revoir les indices, réinterroger les mêmes suspects, les mêmes témoins sans que cela n’alourdisse l’histoire.

Niveau chronologique, les romans sont bien agencés. Le deuxième n’est pas à proprement parler la suite du premier, ce sont des tomes indépendants mais on retrouve effectivement nos mêmes policiers qui ont évolués depuis. Un s’est marié et l’enfant attendu dans le premier tome est né dans le deuxième. Ce genre de petit détails.
Et j’étais d’ailleurs très contente de retrouver les mêmes personnages pour une deuxième tournée !

Je pense que vous pouvez aisément deviner que ces deux romans ont été un immense coup de cœur ! Je suis tombée sous le charme de cette femme policier si proche de nous, si abordable. Un comportement complètement à l’opposé des autres héros de ce genre de livres ! Je n’ai qu’une hâte : découvrir les autres enquêtes mettant en scène cette inspectrice si particulièrement normale !

Acheter ce livre sur Amazon

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils