Les Chevaliers Des Highlands Tome 3 : La Vigie de Monica McCarty

La série « Les chevaliers des Highlands », fait partie des belles découvertes 2013 dans la catégorie des romances historiques. Un récit loin d’être guimauve qui redore le blason d’un genre qui a tendance à moins se renouveler depuis quelques temps, selon moi.

Les Chevaliers Des Highlands Tome 3 : La Vigie de Monica McCarty

Le Chevalier des Highlands Tome 3 - La Vigie de Monica McCartyBroché : 406 pages
Editeur : J’ai lu (21 août 2013)
Collection : AVENTURES ET PASSIONS
Langue : Français
ISBN-10: 2290070904
ISBN-13: 978-2290070901

Son résumé :

1307.
L’Écosse se déchire dans une guerre de succession sanglante. Membre de la garde d’élite de Robert de Bruce, Arthur Campbell, surnommé La Vigie pour ses talents d’éclaireur, a pour mission d’infiltrer le clan MacDougall afin de préparer l’attaque. L’opération lui plaît d’autant plus qu’il voue une haine féroce à Lorn MacDougall, l’assassin de son père. Mais au château de Dunstaffnage, il retrouve cette ravissante inconnue à qui il a sauvé la vie un an plus tôt. Cette beauté n’est autre que la fille de Lorn, Anna MacDougall, désormais son ennemie. Et cette fois, il doit causer sa perte…

Mon Avis :

Dans l’ensemble, ce troisième tome reste dans la lignée des deux premiers même si j’ai trouvé l’histoire et les personnages un peu plus classique.

Les évènements se situent deux ans près ceux du premier livre.

Nous retrouvons Arthur Campbell dit la Vigie qui a un don incroyable pour pressentir le danger et s’y préparer. Traumatisé enfant par l’assassinat de son père, pris en traitre par Lorn McDougall, Arthur rêve depuis de vengeance. C’est tout naturellement qu’il s’est allié à Robert de Bruce dans la quête de ce dernier au trône d’Ecosse. Pourtant une partie de la famille d’Arthur a préféré rejoindre les troupes de McDougall.

En rejoignant le groupe d’élite de Bruce, Arthur pensait combattre à leurs côtés mais le prétendant à la couronne d’Ecosse ne l’envisage pas ainsi. Arthur devient alors un espion à sa solde qui se fait passer pour l’ennemi.

Alors qu’il pensait sa mission enfin achevée, Tor (le héros du premier tome) et Robert de Bruce lui annoncent qu’il doit rejoindre les rangs de son ennemi de toujours : Lorn McDougall.  Déçu de se voir une nouvelle fois « mis de côté » dans le but d’espionner, il ne s’attendait pas non plus à revoir la jeune fille partisane du roi Edouard qu’il avait sauvé un an plus tôt.

Bien vite cette dernière, qui s’avère aussi être l’une des filles chéries de Lorn, va lui faire tourner la tête de façon irrévocable.

Anna quant à elle, n’est pas non plus insensible à ce beau jeune homme taciturne qui semble cultiver sa solitude et sa froideur…surtout vis à vis d’elle.

Comme vous pouvez le constater, du point de vue « romance », ça reste franchement classique. Quant à l’histoire, Arthur doit absolument rester sous couverture pour mener à bien sa mission d’infiltration. Bien sur, il n’avait pas prévue « Anna ». Cette dernière, si elle venait à faire le lien avec son mystérieux sauveur à la solde de Bruce, il serait fini.

Après ce que j’ai trouvé intéressant, c’est qu’on voit maintenant un peu mieux « l’autre côté » et même si le père de l’héroïne est ce qu’il est, il n’y a pas que des méchants. Le lecteur se retrouve tiraillé entre les deux camps car il s’avère qu’il n’y a pas que des « bons et des méchants ». C’est bien plus complexe. J’ai beaucoup aimé cet aspect équitable entre les deux parties opposés.

Pour ce qui est des personnages principaux en aux-même ; j’ai beaucoup apprécié Arthur ce qui fut moins le cas pour Anna que j’ai trouvé trop écervelée et gamine. Elle fait tout pour plaire à son père et le voit comme un Dieu vivant et parfois c’était un peu énervant, sans parler de sa manie aussi de croire que tout lui est due. Je ne sais pas mais le courant à eu du mal à passer entre nous. Heureusement, elle s’arrange avec le temps et vers la fin j’ai même eu un peu de peine pour elle. Son père est loin d’être un Dieu et en plus il est foncièrement mauvais perdant.

Malgré une histoire plus « bateau » avec des personnages moins « charismatique », j’ai tout de même passé un excellent moment. Il faut aussi avouer que l’action va crescendo et ce pour notre plus grand plaisir. Même si La Vigie reste à l’heure actuelle et à mon sens, le moins bon des trois tomes sortis, il n’en reste pas moins une excellente histoire qui saura vous faire vibrer !

Un tome à ne pas manquer !

Se Lit Très Bien

Acheter : La Vigie de Monica McCarty

Retrouvez les chroniques des deux tomes précédents : Le Chef et Le Faucon.

Cliquez sur les images pour y accéder     

Les Chevaliers Des Highlands Tome 1 - Le Chef de Monica McCarty Les chevaliers des highlands tome 2 - Le Faucon

A propos Artemissia (Julie F) 4181 Articles
Créatrice et responsable du webzine "Songe d'une nuit d'été". Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

2 Commentaires

2 Rétroliens / Pings

  1. Le Roc de Monica McCarty – Songe d'une Nuit d'été – Le Webzine Au Féminin
  2. Ma semaine romantique J3 : La Vigie de Monica MacCARTY – à la page des livres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.