ASCFCINÉ & SÉRIE TVLes Chroniques de Séries TVLes Séries Télé

Vikings

Vikings est une série que j’ai découverte cet été avec beaucoup de plaisir. Voici une petite présentation pour vous donner un aperçu de cette série historique des plus intéressantes.

Vikings 7Titre original: Vikings

Genre: Dramatique historique

Créateur(s):  Michael Hirst – Production:  Keith Thompson, Steve Wakefield

Acteurs principaux:  Travis Fimmel,Katheryn Winnick,Clive Standen,Jessalyn Gilsig,Gustaf Skarsgård,George Blagden,Gabriel Byrne

Chaîne d’origine:  History Canada -History États-Unis

Nombre de saisons :  1 saison de 9 épisodes.

Durée:   42 minutes

Diffusion d’origine:  3 mars 2013 – en production

Synopsis

Vikings nous transporte dans le monde brutal et mystérieux de Ragnar Lothbrok (Travis Fimmel), un guerrier viking et agriculteur qui aspire à explorer et conquérir les terres de l’ouest. Son ambition le met en conflit avec chef local Earl Haraldson (Gabriel Byrne), qui préfère envoyer ses hommes dans l’est appauvri plutôt que de l’ouest inexploré. Lorsque Ragnar fait équipe avec son constructeur de bateaux et ami Floki (Gustaf Skarsgard) pour élaborer une nouvelle génération de navires capables de conquérir les mers du Nord, le décor est planté pour un conflit.

Mais plus qu’une guerre et des carnages, Vikings, c’est aussi une histoire de famille et de fraternité, de  l’affection et de l’amour entre Ragnar et son épouse, Lagertha (Katheryn Winnick), une guerrière émérite. C’est l’histoire du frère de Ragnar, Rollo (Clive Standen), un combattant féroce qui complote par jalousie, d’Earl Haraldson et de sa femme Siggy (Jessalyn Gilsig), une beauté dont la fidélité est douteuse, et du moine Athelstan (George Blagden) , dont la morale chrétienne est en conflit avec la société païenne des Vikings. Entre ambitions et bouleversements d’une civilisation, ces personnages seront mis à l’épreuve et leur mode de vie ne sera plus jamais le même.

Bande annonce

Mon avis:

J’ai un faible pour les séries historiques et celle-ci ne m’a pas déçue. J’ai apprécié me plonger dans cette période que je connaissais très mal. J’ai d’ailleurs appris que le redoutable conquérant Ragnar Lodbrok était une sorte d’Arthur à la sauce Danoise et Suédoise dont on chante les exploits dans une chanson de geste danoise.

 Comme beaucoup de séries d’inspiration historique, Vikings s’adresse à un public averti. Les scènes de combats et de carnages ne font pas dans la dentelle: il y a du sang, des membres coupés… Enfin bref, c’est sanglant.  Esthétiquement parlant, la série ne manque pas non plus d’atouts. Les paysages des montagnes Irlandaises, où ont été tournées les scènes avec le drakkar, sont d’une réelle beauté.

Quant aux personnages, on s’y attache facilement et pas seulement parce qu’ils ne sont pas désagréables à regarder. Le casting est à mon sens des plus réussis et des plus convaincants. On a de vrais Vikings, à la stature impressionnante et non pas des gravures de mode sortis de magazines de mode. Si les hommes ne font pas dans la demi-mesure, les femmes ne sont pas en reste. J’ai eu un coup de cœur pour Laguertha, une femme forte qui ne se laisse pas faire dans ce milieu bourré de testostérones.

L’histoire est vraiment passionnante même si les derniers épisodes étaient peut-être moins palpitants. Mais tout cela n’enlève en rien à la qualité de l’intrigue et de la série en générale.

Album photos

Vikings a été officiellement reconduite pour une seconde saison dont voici la bande annonce. Attention c’est « légèrement » sanglant.

Tags
Voir Plus

4 Commentaires

  1. J’aime bien « légèrement sanglant » ils ont du utiliser des litres de sauces tomates pour creer toute cette hémoglobine ambiante!!! Ils ont des yeux de tueurs! Je regarderai un episode pour voir tout ça!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils