Pamphlet contre un vampire de Sophie Jomain

Je plaide coupable. Je sais que je ne suis pas très présente niveau chroniques en ce moment mais j’ai un peu du mal à gérer mes lectures et le boulot. Mais ne vous inquiétez pas, je reviens plus en forme que jamais pour vous présenter le dernier de mes coups de coeur ! Encore une histoire de vampires me direz-vous ! Mais je n’ai pas pu résister à ce résumé et cette couverture qui m’ont directement tapé dans l’oeil, et je m’étonne même de ne pas avoir en entendu parler plus tôt !

Pamphlet contre un vampireBroché : 362 pages
Editeur : Rebelle
Édition : Première (20 décembre 2011)
Collection : Lune de sang
Langue : Français
ISBN-10 : 2365380069
ISBN-13 : 978-2365380065
Prix : 18€80
Disponible sur Liseuse : Oui

Résumé : S’il y a bien un truc qui m’agace, ce sont les romans à l’eau de rose sauce vampire. Mais qu’ont-elles, à la fin, ces amoureuses de Dracula d’opérette ? Ça ne tourne vraiment pas rond chez elles et ça commence à bien faire ; il est grand temps de rétablir la vérité : les vampires n’existent pas. Comment ça, « et s’ils existent ? » ? Eh bien, s’ils existent, je vais m’occuper de leur refaire le portrait, ça changera ! Je vais jeter sur mon blog un pamphlet ; un pamphlet contre les vampires. Et si, par le plus grand des hasards, un certain Hugo Rivoire – un garçon aussi mignon qu’effrayant – décide de me faire fermer mon clapet, il trouvera à qui parler ! Parfaitement ! Sauf que mon petit doigt me dit que je risque de le regretter…

Mon avis

Vous allez découvrir le premier tome d’une trilogie séduisante (information tirée de cette interview – d’ailleurs, vous pouvez en apprendre plus sur l’auteure en cliquant sur le lien ^^). Aller, je vous en dis plus tout de suite.

Satine contre les Vampires

Satine est une jeune fille qui rentre en terminale. Immobilisée après une chute de cheval alors qu’elle était en Allemagne chez son père, et voyant que sa meilleure amie Carla s’enfonce un peu plus dans la dépression à cause de sa passion pour les Vampires (et surtout pour une saga mettant en scène un vampire qui tombe amoureuse d’une humaine – bien sûr, il faut reconnaître Twilight), Satine (j’adore ce prénom) décide de mettre à profit son temps pour écrire un pamphlet contre les Vampires ! Elle déteste les histoires à l’eau de rose et les mythes sur les Vampires, et son blog sera à son image.

Son pamphlet publié, Satine n’imaginait pas à quel point celui-ci aurait un impact sur sa vie personnelle, sur son parcours scolaire et sur les relations qui, jusque là, elle entretenait. Malheureusement, rien ne sera plus comme avant et Satine pourrait courir un grand danger, caché derrière le sourire angélique d’Hugo Rivoire et de sa bande de gros bras.

Hugo (bon, j’adore aussi ce prénom …) est un jeune homme qui fréquente le lycée de notre chère Satine et celui-ci, dès le départ, n’est pas tendre avec elle. Le pamphlet l’a profondément mis en colère et il est prêt à tout pour que Satine ferme son blog, quitte à mettre sa vie en danger s’il le faut. Hugo reste toujours courtois avec Satine mais derrière cette courtoisie, où se cachent menaces et intimidations, de nombreux secrets vont être révélés. Et bien sûr, sa bande d’acolytes, bourrés aux testostérones, n’est jamais loin pour mettre des bâtons dans les roues à Satine, allant même jusqu’à séduire Carla. Cette dernière en oubliera même sa meilleure amie.

Qui aurait-pu imaginer qu’un simple pamphlet allait bouleversé à ce point la vie, alors si paisible, de Satine ?

Satine, Hugo, Carla, Marc et les autres.

Hugo va donc aller à la rencontre de Satine, la harcelant même et la poursuivant pour lui faire comprendre à quel point il tient à ce qu’elle retire ce pamphlet. Car, même si il est drôle et un peu stéréotypé au gout du jeune homme, il n’en demeure pas moins une véritable source de problèmes au lycée et au delà. Satine est harcelée par les pro-vampires  qui ne cessent de martyriser son casier et son blog ; elle est aussi harcelée par les gros bras d’Hugo, dont Marc Séti, une véritable « ordure » prêt à tout pour voir Satina, érigée en véritable star par des anti-vampires, tombée sous terre ; ou encore harcelée par Eric, ce geek un peu louche, qui lui demande de se montrer encore plus virulente.

Et puis, voilà que Carla tombe amoureuse de ce Marc Séti. Comment peut-elle oser fricoter avec l’ennemi alors que Satine se bat bec et ongles pour se faire respecter ? Sans compter que Carla  se choisit pour partenaire de danse Hugo et que ce dernier se révèle extrêmement doué …  Sans parler de sa jambe, bousillée par ce fout accident. Satine pense ne plus jamais pouvoir danser, elle qui rêvait de danser au Moulin Rouge.

Bien sûr, à côté de tout ça, on assistera à la naissance d’une histoire d’amour, presqu’entre un ange et le diable ou encore entre le bien et le mal. Enfin, parallèlement à cette histoire de pamphlet, c’est l’histoire d’amour qui va prendre le dessus dans la roman. Alors vous voilà prévenus : si vous ne voulez pas assister à une jolie histoire d’amour entre une humaine et un vampire (ah bah oui, il fallait s’y attendre ^^), je ne vous conseille pas de lire ce livre même si, en dehors de ça, l’auteure nous amène dans une univers drôle et caustique ! 

Des Vampires à Paris.

L’histoire se déroule à Paris et ça fait franchement du bien de sortir des Etat-Unis ou de Londres. Il n’y a pas besoin d’aller bien loin pour pouvoir rêver finalement. L’histoire est très simple et très commune, mais ne vous fiez pas à cet aspect simpliste : l’auteure arrive à nous emmener dans son univers et à nous faire hurler de rire ou trembler de peur. L’écriture est simple, très fluide : Sophie Jomain ne se prend pas la tête et c’est que ce que j’adore chez un auteure. Elle n’en fait pas des tonnes et cela rend l’histoire encore plus attrayante.

Il faut dire aussi que j’ai adoré le personnage de Satine, bien que par moment, elle mérite une bonne paire de claques. On la sent mûrir et devenir plus adulte et plus responsable au fur et à mesure de la lecture. Bien qu’elle reste une peu grande gueule, petits bras à mes yeux ! ^^ En tout cas, l’histoire racontée à la première personne, donc par Satine, nous permet de plonger dans les abîmes de ses réflexions et voir à quel point, elle, qui si forte devant les autres, est une toute autre personne lorsqu’elle se retrouve seule. Chacun de nous peut se retrouver en cette jeune fille. Et puis, il faut dire aussi que j’ai adoré le personnage d’Hugo, un véritable boute-en-train, que j’ai franchement eu du mal à cerner par moment. Soufflant tantôt le chaud, tantôt le froid, on ne sait jamais réellement ce qu’il pense. Et puis, il faut dire que j’ai également craqué sur le personnage d’Anthony (mais je ne vous en dis pas plus pour ne pas vous couper l’herbe sous le pied).

Bon, ce qui est dommage, c’est que le pamphlet prend finalement qu’une place secondaire dans le livre alors que ce dernier méritait d’être encore plus développé, notamment grâce (peut-être) à des apartés sur les commentaires que Satine a pu recevoir. Bien sûr, comme dans toute romance, la fin est trop prévisible, trop facile (Aaaaaaaaaaaaaah que c’est dommage quand même). Un peu de stress, de suspense mais finalement, on se doute de comment cela va se finir ! Enfin, c’est peut-être les seuls points noirs du livre. Sophie Jomain a également revisité le mythe vampire, se différenciant de ses confrères écrivains et nous donnant un nouveau point de vue sur les lignées de vampires, leur organisation et leur vie en communauté.

Voilà, je pense vous en avoir assez dit pour piquer votre curiosité sans vous en dire trop pour vous gâcher le plaisir. En tout cas, j’ai littéralement dévoré ce roman, je ne pouvais plus m’arrêter. L’histoire n’est pas originale mais elle est servie par une panoplie de personnages plus attachants et virulents les uns que les autres.  Et surtout par un style survolté, drôle, caustique et incroyablement envoûtant !

Acheter Pamphlet contre un vampire

SI VOUS VOULEZ LIRE LE PAMPHLET DE SATINE, C’EST PAR ICI :

PAMPHLET CONTRE UN VAMPIRE – LE BLOG DE SATINE

A propos RockAndStone 561 Articles
Charlie - Rockandstone, passionnée de musique et amoureuse des livres. #TeamRonWeasley

14 Commentaires

  1. Ta chronique a éveillé ma curiosité et je suis allée voir sur mon ebook store et pour le prix affiché (je ne sais pas si c’est une promo ou prix ordinaire : 2,99 €) je ne vais pas me priver!

  2. Je me retrouve totalement dans ton avis. J’ai adoré ma lecture moi aussi et j’ai beaucoup aimé l’humour du livre. Ça fait du bien de temps en temps ce genre d’histoire et la plume de Sophie Jomain est très agréable.
    J’ai hâte de voir ce que l’auteur nous réserve.

  3. Je viens de finir le livre suite à ton coup de coeur et bien j’ai détesté ! Comme quoi ! J’ai trouvé Satine trop gamine qui retourne trop facilement sa veste… Elle a une trop grande gueule et fonce trop dans le tas.
    Hugo a tout l’air du beau gosse qui n’assume rien : « plutôt que de t’expliquer je vais te fuir et ne plus te donner de nouvelles pendant 6 mois avant de réapparaître comme si de rien n’était ».
    En fait j’avais l’impression que tous les personnages étaient « trop »:
    – Satine trop impulsive
    – Hugo trop « je t’aime mais je te le dis pas donc je fuis »
    – Marc trop « vengeannnnnceeeee »
    – Clara trop fleur bleue qui se fait avoir

    Bref, j’ai pas aimé 😛 Mais en fait je crois que je n’accroche pas aux histoires de vampire, c’est physique 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.