ASCFLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESPocket JeunesseYOUNG ADULT

Shadow Hills De Anastasia Hopcus

Un roman dont le titre m’avait emballé mais dont la lecture m’a laissé mitigée.

Shadow Hills De Anastasia Hopcus

Shadow HillsBroché :384 pages
Editeur : Pocket (14 août 2013)
Langue : Français
ISBN-10: 2266209930
ISBN-13: 978-2266209939

Disponible sur Liseuse : NON

Résumé :

Des mutations génétiques qui donnent des pouvoirs extraordinaires… Rendez-vous à Shadow Hills pour une enquête surnaturelle !

Perséphone Archer souhaite donner un sens à la mort soudaine de sa sœur jumelle, Athena. En proie à des rêves énigmatiques, elle abandonne son ancienne vie et intègre l’école de Shadow Hills, mentionnée dans le journal intime de sa soeur juste avant sa mort.

L’endroit est un peu spécial : au 18ème siècle, une épidémie dévastatrice a ravagé la population, mais les citoyens semblent aujourd’hui dotés de capacités psychiques exceptionnelles. Même Zach, un superbe inconnu dont Perséphone fait la connaissance sur le campus, renferme de sombres secrets.

La jeune fille est certaine que les habitants de Shadow Hills dissimulent la vérité sur la disparition brutale de sa sœur. Mais elle est loin de se douter que son propre destin est inextricablement lié à l’histoire de la ville…

Mon Avis :

Voilà un roman jeunesse plutôt sympa même si la fin de ce premier tome me frustre légèrement.

Alors que sa sœur vient de mourir dans de tragiques circonstances, Perséphone décide de continuer sa scolarité à Shadow Hills, au lycée Devenish dont sa sœur avait reçu le prospectus quelques mois plus tôt. La jeune file est persuadée que cet endroit et les mystères qui l’entourent ont un rapport avec la mort de sa sœur.

Très vite, elle se fera de nouveaux amis là-bas et tout en continuant son enquête sur Shadow Hills, elle rencontrera le très séduisant et non moins mystérieux Zach… ainsi que sa sœur Corinne qui donne l’impression de ne pas l’aimer du tout. Zach et Corinne semblent avoir le pouvoir de repousser le métal.

En fait, le lecteur découvre bien vite à l’instar de Perséphone, que certains élèves de Devenish ont de drôle de pouvoir, comme le cousin antipathique de Zach, Trent, mais qu’ils les dissimulent aux yeux des autres.

L’héroïne elle-même semble ne pas être simplement une humaine, avec ses visions un peu particulières, sans parler de sa tache de naissance.

Le tout aurait pu être franchement génial mais j’ai trouvé que l’auteure ne faisait que survoler les évènements majeurs sans totalement entrer dedans. Quant au dénouement, même s’il explique bien des choses, il m’a un peu laisser de marbre. Je m’attendais à quelque chose de plus fort et de plus apocalyptique. La tension, toutefois monte en crescendo au fil des pages quand Perséphone approche de la vérité. Ce premier opus met en place les personnages de Shadow Hills, leur passé commun et le lieu mythique des événements propice aux éléments surnaturels.

L’héroïne quant à elle, ne m’a pas marqué outre mesure tout comme son béguin de lycée : Zach. Je l’ai trouvé légèrement fade en fait. Perséphone, quant à elle a du potentiel mais ça reste vague et cette introduction ne démontre pas tout ce dont elle est capable. Et puis il reste trop de questions en suspend non résolues qui m’agace un peu.  Genre pourquoi Perséphone a t-elle été choisie ? Dans quel but ? Même si ont en sait beaucoup plus sur les bannis et leurs pouvoirs, pourquoi ont-ils été chassés de la ville ? Soit ce n’est pas expliqué soit c’est tellement survolé que ça ne marque pas les esprits. Mais vraiment, j’espère qu’on en sera un peu plus sur la destinée de l’héroïne dans le second tome parce que là ça fait un peu vide. Sans compter que le style en lui-même reste très « ados » et ne s’attarde , de fait, pas trop sur les détails que le lecteur pourrait juger plus important.

Bon je fais ma rabat-joie mais j’ai passé un bon moment avec cette histoire. Ca se lit facilement et l’intrigue présente est tout de même plaisante à suivre même si très classique au final. Une découverte assez sympathique pour que je veuille savoir la suite malgré des défauts évidents.

Se Lit bien

Acheter Shadow Hills

Tags
Voir Plus

Artemissia Gold

Administratrice du webzine depuis 10 ans. Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel consacré à la littérature (Romans, BDs, Manga, Albums jeunesses etc.) mais aussi au cinéma, aux séries TV, à la musique et tout ce qui touche de près ou de loin au domaine du loisir et de la culture.

6 Commentaires

    1. Mais je t’en prie. Ça se trouve tu vas adorer 🙂 Mais j’avoue que je m’attendais à quelque chose de plus fort et d’un peu plus inédit.

      En tout cas, n’hésites pas à me dire si tu as aimé quand tu l’auras lu 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils