Waynest, tome 1 : Traquée – Jess Haines

Waynest, Tome 1 : Traquée de Jess Haines

Waynest  Tome 1 : TraquéeBroché: 377 pages
Editeur : Milady (22 février 2013)
Collection : Bit-Lit
Langue : Français
ISBN-10: 2811208976
ISBN-13: 978-2811208974
Prix : 7€60

Résumé : Le job de détective de Shiarra Waynest est déjà dangereux d’ordinaire. Il le devient davantage quand elle doit accepter un contrat susceptible de renflouer ses caisses vides… s’il ne lui coûte pas la vie. Dans une ville où rôdent la magie et les non-morts et où vampires et loups-garous ne sont pas toujours ce qu’ils semblent être, Shiarra va devenir une arme secrète dans la bataille entre le bien et le mal… que cela lui plaise ou non.

Mon avis :

Sans l’avis de Charlie et d’un autre blogueur, je n’aurais peut être jamais lu ce titre qui ne me tentait pas plus que ça et m’apparaissait comme une énième série de bit-lit avec laquelle je passerai un bon moment mais sans plus. Et quelle erreur j’ai fais en pensant cela ! Non seulement Waynest était la lecture bourrée d’actions dont j’avais besoin en ce moment mais en plus je suis tombée sous le charme de son univers et de son héroïne qui m’a parfois rappelé les beaux jours d’Anita Blake.

Shiarra Waynest est une humaine au métier dangereux puisqu’elle est détective privée. Chargée en général de filatures et disparitions, tout se complique quand elle se retrouve avec la disparition d’un jeune homme de 19 ans sur les bras dont les parents sont anti-vampires. Mais voilà, son entreprise va mal et cette affaire à elle seule ne lui permettra pas de garder la tête hors de l’eau. C’est ce qui la poussera à accepter le contrat que lui propose Le Cercle, une organisation de mages, qui lui demande de retrouver le focus, artefact magique puissant qu’aurait en sa possession l’un de plus vieux vampires du monde… Mais comme toujours, rien ne se passe comme prévu !

De la bit-lit oui, mais avec une héroïne qui ne manque pas de mordant ! 

Shiarra Waynest m’a au départ fait penser à une femme extrêmement banale et à l’opposé d’une héroïne de bit-lit. En effet, on nous la présente comme une femme qui a peur des vampires et des loups-garous mais qui est surtout confrontée aux mêmes problèmes que n’importe qui d’autre : les factures à payer. Toutefois, à la suite d’un rendez-vous avec une mage du Cercle, on se rend vite compte que Shiarra est en réalité une jeune femme très attachante, qui a des craintes fondées et qui va se retrouver au cœur d’une course contre la montre pour sauver sa vie mais aussi celle de son associé et de ceux qu’elle aime. Accompagnée d’un mage aux motivations mystérieuses, de son ex petit-ami loup-garou et de son associée, elle va se lancer dans une quête qui pourrait lui coûter la vie.

Au-delà de son enquête, on découvre une femme qui ne manque véritablement pas de mordant. Elle se laisse rarement marcher sur les pieds et sait imposer sa volonté quand la situation l’exige tout en restant une humaine tout à fait normale. Ici, il n’est pas question d’avoir une héroïne qui n’a peur de rien et fonce droit dans le mur (quoique) en se moquant des conséquences de ses actes. Au contraire, elle est très réfléchie et posée bien que parfois certaines de ses réactions soient pour le moins étrange.

Mieux que tout, Shiarra n’est pas le genre d’héroïne qui évolue d’un opposé à l’autre sans raison et en à peine trois pages, bien au contraire ! On la suit dans son évolution progressive, dans sa vie de tous les jours et on apprend avec elle à faire face à ses peurs. Elle apprend énormément des aventures qu’elle vit dans ce premier tome et en ressort grandit en quelque sorte.

Un monde étonnant où la magie fait partie du quotidien. 

L’héroïne n’est pas le seul aspect plaisant de ce roman puisque Jess Haines nous propose ici de découvrir un monde où êtres humains et être surnaturels cohabitent dans une harmonie fragile et où chacun à conscience de l’existence de l’autre. En effet, les humains connaissent l’existence des vampires, mages et autres joyeusetés et une partie de la population, appelée les White Hats, se fait une joie de les exterminer. On se retrouve donc dans un contexte très tendu où chaque action peut avoir des conséquences graves politiquement parlant.

On se retrouve donc avec des personnages issu de chaque catégorie : Shiarra et Sara, les humaines, Veronica et Arnold, les mages, Alec Royce, le vampire, Chaz, le loup-garou etc etc. Personne n’est laissé pour compte et c’est avec plaisir que le lecteur découvre au fil de sa lecture les particularités de chacune de ses espèces, humaine ou surnaturel. Par ailleurs, chaque personnage possède ici son importance, rien n’est laissé au hasard et chacun aura son rôle à jouer dans l’histoire. 

Une bit-lit qui reste malgré tout très classique.

Toutefois, j’ai  trouvé quelques incohérences dans le récit qui, sans gâcher le plaisir de ma lecture, méritent d’être soulevées. En effet, au départ tout commence avec une enquête sur une disparition d’un humain et un contrat pour une filature d’un vampire. En effet, si les deux enquêtes semblent au départ se rejoindre, la première est finalement complètement oubliée pendant la majeure partie du roman alors même qu’elle aurait méritée qu’on lui accorde un petit peu d’importance. En effet, à part quelques allusions rapides, il faut attendre la fin du roman et le moment où toute l’intrigue se dénoue pour comprendre pourquoi tout commence par cette disparition.

Autre point noir, à plusieurs reprises j’ai eu l’impression de me retrouver dans un mix des univers de Mercy Thompson et d’Anita Blake. En effet, Shiarra m’a souvent rappelé Anita et l’univers dans lequel elle évolue n’a pas été sans me rappeler celui de Mercy Thompson. Et même si ce n’est pas gênant et que cela a créé un univers explosif, j’aurai aimé avoir plus de nouveauté avec cette saga et ne pas retrouver toujours le même schéma…

Malgré tout, j’ai passé un excellent moment avec ce roman et j’ai vraiment hâte de me procurer la suite pour découvrir comment tout cela va évoluer ! La fin nous laisse sur une note de suspens qui engage une suite prometteuse. Tous ceux qui ont aimé Anita Blake à ses débuts seront ravis de cette série où la romance est un trait très secondaire et où l’action est toujours présente !

Se Lit Très bien

Ce livre vous intéresse ? Vous pouvez  l’acheter  ICI

Cliquez sur l’image pour lire l’avis de Charlie

Waynest  Tome 1 : Traquée

A propos Chouquette 358 Articles
Chouquette, chroniqueuse sur Songe d'une nuit d'été. Dévoreuse de livres et séries télé, accro à James Bond et Harry Potter. Le reste du temps, je suis étudiante en Droit et photographe amateur :)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.