Accueil ASCF Notting Hill with Love… Actually de Ali Mc Namara

Notting Hill with Love… Actually de Ali Mc Namara

10 Temps de lecture
5
0

Voici mon avis sur une sympathique comédie romantique:

Notting Hill with Love… Actually de Ali Mc Namara

Notting Hill with Love… Actually de Ali Mc NamaraBroché: 528 pages
Editeur : MILADY (21 juin 2013)
Collection : Central Park
Langue : Français
ISBN-10: 2811210393
ISBN-13: 978-2811210397

Disponible sur liseuse: OUI

Son résumé:

Scarlett rêve de faire de sa vie un de ces films légers et romantiques qu’elle consomme sans modération. Déçue par son existence monotone, elle se demande si elle devrait vraiment épouser son fiancé. C’est alors qu’on lui propose un gardiennage en plein Notting Hill. Une retraite au frais de la princesse dans le décor de l’un de ses films préférés ? Voilà une offre qui ne se refuse pas. Tournant le dos à ses amis, sa famille et son futur-ex, Scarlett se rend à Londres, bien décidée à devenir l’héroïne de son propre film. Sean, son voisin aussi séduisant qu’exaspérant, va venir pimenter son intrigue. Voilà peut-être l’occasion de faire de cette comédie romantique une belle histoire d’amour….

Mon avis :

Dès les premières pages j’ai été attirée par cette héroïne, Scarlett O’Brien, tellement fana de cinéma qu’elle connait non pas des répliques mais des films par cœur, qui a cette passion réelle qui lui fournit ce qu’il lui manque dans sa vie, certes confortable, mais monotone, ordinaire.

Qui n’a pas à un moment donné laisser sa passion, quel qu’elle soit, prendre le dessus pour sublimer son quotidien ?

Mais Scarlett va encore plus loin. Quand elle ne visionne pas un film chez elle ou au cinéma et que ce qui se passe autour d’elle l’ennuie, elle décroche, elle se crée une bulle où elle s’imagine héroïne de divers scénarios ou recevant un oscar… Elle ne peut également s’empêcher de tout comparer à l’univers du 7ème art, comparant des situations semblables à certaines scènes de film ou cherchant dans les traits de quiconque une ressemblance même infime avec un acteur connu.

Tout cela finit bien sûr par fortement inquiéter son entourage. Son père craint que l’envahissement du cinéma dans son existence ne lui serve qu’à cacher que sa vie ne lui plait pas et qu’elle n’est pas avec la bonne personne. Son fiancé accepte de moins en moins ce besoin d’évasion qui se traduit par des « absences » dès lors qu’elle part dans sa bulle. Et c’est finalement sa meilleure amie Maddie qui lui fait prendre conscience que tout le monde la trouve obsessionnelle.

Ils sont donc tous d’accord pour dire qu’elle a besoin de temps pour elle et pour se recentrer sur ce qu’elle veut vraiment.  C’est chose faite grâce à Maddie qui lui trouve un gardiennage d’un mois à Notting Hill, et c’est confiant que son entourage la voit s’y retirer.

Sauf que Scarlett a une mission secrète connu d’elle seule. Elle se rend à Notting Hill dans le but de collecter un maximum « d’instants ciné » et autres clichés pour prouver à ses proches que le cinéma n’est pas une chose futile mais qu’il est le reflet de la réalité.

Et plus important, autant d’indices qui vous convaincrons David, Maddie et toi, que je ne passe pas mes journées à rêvasser naïvement : la vie et le cinéma ne sont pas si étrangers l’un de l’autre que vous le dites. Je le constate tous les jours. Le cinéma s’imprègne du réel… Et je vais vous le prouver…

Sauf que voilà, comme dans tous les mélos qu’elle affectionne, les choses vont se compliquer. Alors qu’elle doute que la voie du mariage soit faite pour elle, elle va rencontrer Sean, et des sentiments vont naître, lui brouillant le peu de lucidité qu’elle conservait.

Parallèlement, elle va retrouver une mince piste qui pourrait la conduire à sa mère. Celle-ci les avait abandonnés alors que Scarlett n’avait que 6 mois, obligeant son père à suer sang et eau pour élever sa fille. Si elle n’a jamais manqué de rien, Scarlett a souffert de l’absence de sa mère, et elle veut retrouver cette femme pour comprendre ce qui a pu la pousser à abandonner son mari et son bébé.

L’histoire n’est peut-être pas la plus originale mais elle fait mouche. Les quelques clichés, comme sa rencontre immédiate avec un inconnu homo jusqu’au bout des ongles promenant un chien habillé d’une veste, et avec qui elle va devenir immédiatement amie, sont certes un peu usés mais rendent attachant la bande de loufoque qui va peu à peu se former autour de Scarlett.

Sa passion pour le cinéma et sa recherche d’instants cinés entraine tout au long de l’histoire une multitude de références aux plus grandes comédies romantiques et c’est vraiment plaisant !

Enfin le happy end lui aussi n’est pas follement novateur mais il comble sans peine nos petits cœurs de fleur bleue en manque de romance.

En Bref, cette comédie romantique nous fait passer un agréable moment. Un parfait livre de plage ! ^^

Se Lit Très Bien

Acheter : Notthing Hill with love… Actually

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par 
Charger plus dans ASCF

5 Commentaires

  1. kimysmile

    24 juin 2013 à 13 01 30 06306

    Oh j’adore déjà la couverture 🙂

    Réponse

    • nifnif59

      24 juin 2013 à 19 07 27 06276

      C’est vrai qu’elle est chouette! ^^

      Réponse

  2. smellslikerock

    24 juin 2013 à 18 06 06 06066

    Il me faut ce livre !!! 😀

    Réponse

    • nifnif59

      24 juin 2013 à 19 07 30 06306

      Lol, j’avoue avoir pensé la même chose en lisant son résumé! ^^

      Réponse

  3. annaglasgow

    24 juin 2013 à 20 08 32 06326

    Je crois que l’ajout de ce titre à ma wish list s’impose! 🙂 Et j’aime beaucoup la couverture!

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Dark Grimoire de Haru Sakurana

Dark Grimoire Tome 1 de Haru Sakurana Nombre de page : 192 pages Editeur : Kana Date de so…