LES CHRONIQUES DE ROMANSLES GRANDS CLASSIQUESLES LIVRES

Emma – Jane Austen

Emma de Jane Austen

Emma de Jane AustenBroché : 573 pages
Éditeur : 10/18 (19 janvier 1996)
Collection : Domaine étranger
Langue : Français

ISBN-10 :226402318X
ISBN-13:978-2264023186

Prix éditeur : 9€60

Résumé :La belle Emma Woodhouse, jeune fille de famille aisée, vit avec son père veuf dans le petit village anglais de Highbury. Pour se distraire, elle décide de jouer les entremetteuses au profit des célibataires de son entourage. Elle se consacre tout spécialement à sa protégée, la très jolie Harriet Smith, qu’elle destine à Mr Elton, le vicaire de Highbury. Les plans d’Emma semblent en bonne voie, mais ses certitudes vacillent lorsque les événements prennent un tour inattendu. Malgré ses bonnes intentions, elle connaît peu les sentiments d’autrui, et les siens propres moins encore. Paru anonymement en décembre 1815, Emma conjugue l’étude de moeurs, une intrigue quasi policière et une ironie toute britannique.

Mon avis :

Ma passion pour l’œuvre de Jane Austen n’a fait que grandir au fil des 5 années qui se sont écoulées depuis ma découverte de cette auteur. C’est dans ce contexte que depuis le début de l’année j’ai repris la lecture de l’intégralité de son œuvre et avec la sortie du Journal de Mr Knightley le 24 mai, il était nécessaire que je lise Emma aussitôt que possible. Et c’est donc chose faite, ce petit pavé de 550 pages aura été engloutit en 3 jours mais marquera ma première petite déception de cette grande dame.

Emma est une personne un peu étrange. Romanesque intellectuellement, elle se félicite de deviner qui va s’unir avec qui et de les y pousser. Entremetteuse dans l’âme, elle essaiera par tous les moyens de trouver un mari convenable à son amie Hariet qu’elle a décidé de prendre sous son aile et de faire évoluer dans la bonne société. Mais de malheur en malheur, celle-ci se rendra compte que l’amour n’est pas aussi simple qu’on le pense et quand elle finira par tomber amoureuse, ce n’est plus intellectuellement qu’elle sera romanesque mais émotivement.

Une héroïne très française à l’opposé de Marianne dans Raison & Sentiments 

Indubitablement, Emma est une héroïne très française qui n’a pas grand-chose à voir avec les autres héroïnes de Jane Austen qui sont, elles, très anglaises. En effet, Emma est une jeune femme qui se soucie peu des convenances mais qui est aussi très érudite et intelligente. Si elle passe peu de temps à lire, elle passe beaucoup de temps à essayer de forger des unions entre les personnes ce qui lui vaut un certain statut d’entremetteuse à Highbury.

Contrairement à Marianne dans Raison & Sentiments, Emma est en plus une héroïne à la fois romanesque et très posée. Peu désireuse de se marier un jour sauf si elle finit par tomber amoureuse, elle ne trouve pas d’intérêt à la vie de couple et se complait dans sa vie de célibataire avec les visites régulières de Mr Knightley. Peu préoccupée par sa vie sentimentale, elle se consacre surtout à celle des personnes qu’elle côtoie comme Hariet.

Des personnages très attachants, marque de fabrique de Jane Austen

Au-delà d’Emma, les personnages que le lecteur est amené à côtoyer au cours de sa lecture d’Emma sont vraiment attachants. De Miss Taylor qui deviendra Mrs Weston et qui était la gouvernante et meilleure amie d’Emma au fils de Mr Weston qui est un personnage assez ambiguë en passant par Mr Knightley, chaque personnage apporte quelque chose à cette histoire et en cela on reconnait la patte de Jane Austen.

La gente masculine est d’ailleurs particulièrement représentée dans ce roman puisqu’Emma étant considérée comme entremetteuse, toute l’intrigue de l’histoire tourne autour du mariage qu’elle essaie d’organiser pour Hariet, son amie. Le lecteur se retrouve donc à côtoyer de multiples hommes, ce qui change grandement des autres romans de Jane Austen où il n’y a que rarement plus de 2 ou 3 hommes qui sont récurrents à l’intrigue.

Beaucoup de longueurs malgré tout… 

Toutefois, comme je l’ai dis en introduction de cette chronique, Emma a représenté une petite déception pour moi. En effet, long de 550 pages ce roman compte beaucoup de longueurs pendant lesquelles il est difficile de voir la fin arriver… Jane Austen s’attarde beaucoup sur certains événements qui sont pourtant parfois insignifiants pour l’histoire et cela me rappelle qu’outre le fait d’une héroïne très française, le roman en lui-même l’est. Si chaque chose à son importance dans cette intrigue, cela ne m’a pas empêché d’être tentée de sauter quelques pages pour avancer un peu dans l’histoire.

L’histoire entre Emma & Mr Knightley est très longue à se mettre en place et il faut attendre la dernière partie du roman pour comprendre ce qu’il en est pour les deux parties. Là où Jane Austen nous avait habitués à des histoires complexes où l’on connait au moins les sentiments de l’un des personnages principaux, ici on ne sait rien et on avance à tâtons de la même façon que nos héros. Heureusement, le dénouement relève grandement l’intérêt de cette histoire et je ressors de cette lecture un petit peu bouleversé, le personnage d’Emma m’ayant vraiment touché.

En conclusion, un roman que je conseille à tous les amoureux de l’œuvre de Jane Austen parce qu’il est vraiment une œuvre incontournable malgré ces longueurs. Emma a quelque chose de touchant et de sensible propre aux héroïnes de Jane Austen et cette histoire saura vraiment ravir les fans de cette grande auteur.

Se Lit bien

Ce roman vous intéresse ? Vous pouvez l’acheter : ICI

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

9 Commentaires

    1. Et bien personnellement c’est Persuasion que je n’ai pas encore eu l’occasion de lire, comme quoi.. 😉 Mais que tu l’es préféré à Orgueil & Préjugés, m’intrigue vraiment !

  1. J’aime tellement Emma que je lui pardonne volontiers toutes ses faiblesses mais c’est vrai que c’est une héroïne à part et je comprends que certains ne l’apprécient pas plus que ça. La construction du roman est particulière également. Et si je peux me permettre, je te conseille également Persuasion, mon préféré! 🙂

    1. Le personnage en lui-même, je l’aime beaucoup, j’ai adoré cette touche française. Mais les longueurs m’ont beaucoup dérangés et du coup je n’ai pas apprécié à sa juste valeur ma lecture.
      Persuasion est dans ma PAL, il ne me reste qu’à l’en sortir 🙂

  2. Ce roman figure être le seul de Jane Austen que je n’ai pas beaucoup apprécié. L’héroïne (Emma), au fil du livre, m’a semblé de moins en moins sympathique. Au début du livre elle est décrite comme étant intelligente et assez douée dans ce qu’elle entreprend bien qu’elle ne pousse jamais un projet jusqu’au bout. Or au fil des pages elle m’a donné un sentiment de sottise, par moment elle me semblait même un peu irrespectueuse. Par contre, le personnage de Mr Knightley est vraiment intéressant. Il est certainement un de mes personnages masculins de l’univers de Jane Austen préféré. Même si j’ai été un peu déçue par ce roman je le recommande tout de même car la relation qui unie Mr Knightley à Emma rend le livre agréable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils