L’épouse saxonne de Margaret Moore

L'épouse Saxonne de Margaret MoorePoche: 320 pages
Editeur : Harlequin (1 avril 2013)
Collection : Les Historiques
Langue : Français
ISBN-10:2280285274
ISBN-13: 978-2280285278

Prix : 6,75€

Son résumé :

Angleterre, fin du XII e siècle 
En acceptant d’épouser Roger de Montmorency, noble et puissant seigneur qui a fait alliance avec son frère, Mina Chilcott espère enfin pouvoir échapper à la douloureuse jeunesse qu’elle a vécue, sous la férule d’un père violent et tyrannique. A défaut d’amour, c’est du respect qu’elle attend de son nouvel époux. Mais sûr de sa force et confiant en son pouvoir de séduction, ce dernier se montre, dès leur première rencontre, d’une arrogance insupportable. Ce qu’il exige d’elle, lui dit-il, n’est autre qu’une obéissance aveugle… dans tous les domaines. Humiliée, Mina décide de se venger dès leur nuit de noces.

Lire un extrait : ici

C’est avec grand plaisir que je me suis plongée dans ce nouveau roman de Margaret Moore, auteure dont j’avais découvert la formidable plume le mois dernier dans « La fausse mariée » paru également chez Harlequin. Je savais que je n’allais pas être déçue et comme prévu, j’ai adoré.

L’apparence ne fait pas tout!

Dans l’Epouse saxonne, nous suivons l’histoire de Mina, une jeune femme promise par son demi-frère, Reginald,  à un puissant seigneur, Roger de Montmorency, dans le but de consolider une alliance. Sujet déjà traité maintes fois me direz-vous, mais ce qui différencie un peu ce roman des autres, c’est que l’héroïne est totalement hermétique au charme reconnu de son futur époux. Certes, il est bien bâti mais son arrogance et sa façon de la traiter dès son arrivée (il ne daignera même pas l’attendre lors de leur repas de fiançailles, la belle ayant été retenue sur la route) la révulsent au plus haut point! De son côté, Roger ne voit en ce mariage qu’un arrangement nécessaire et quand il voit arriver son épouse, une vraie sauvageonne, il comprend très vite que cela ne va pas être de tout repos, lui qui a l’habitude d’être obéi au doigt et à l’oeil!

Le goujat et la maligne!

Il faut comprendre que Mina a vécu une enfance pas très facile sous les coups d’un père tyrannique et qu’elle pensait trouver en ce mariage l’occasion rêvée d’être enfin respectée malgré son tempérament de feu à l’image de sa chevelure rousse. Car oui, la jeune femme n’a pas sa langue dans sa poche! Et quand elle surprendra une conversation entre son tout jeune époux et le puissant baron DeGuerre concernant sa nuit de noces, elle fomentera un plan machiavélique pour déjouer les projets de son cher mari. Une vraie petite futée cette Mina! Mais vous vous doutez bien que tout finit par se savoir et que Roger sera d’une humeur massacrante!

Jalousie quand tu nous tiens…

Heureusement, on pourra compter sur des personnages secondaires pour remédier à leurs problèmes ou … les envenimer! En effet, la jalousie est aussi au rendez-vous dans cette histoire. D’un côté, Roger compte encore à son service son ex-maîtresse Hilda. Plus tard, Lady Jocelynd, une splendide jeune femme fait aussi son entrée au grand dam de Mina qui se trouve pâle comparé à elle. De son côté, Roger a aussi l’occasion d’être jaloux puisque Mina a comme confident Albert, le meilleur ami de Roger, ce qui laissera ce dernier s’imaginer des tas de choses et voir le mal partout!

De quiproquos en quiproquos, on se laisse donc mener facilement dans cette histoire qui, je vous rassure, se finira bien comme dans toute bonne romance!

En conclusion :

Margaret Moore est décidément une auteure que j’affectionne beaucoup : elle a l’art et la manière de mêler passion inavouée et retournements de situation. A chaque fois qu’on croit que les héros vont enfin se rapprocher, elle s’arrange pour insérer le petit détail qui fait tout capoter et ça j’adore! Cela donne encore plus envie de lire la suite. Je recommande donc vivement cette lecture de chez Harlequin. Courez l’acheter!!

Excellent : très belle histoire !

Ce livre vous intéresse ? Vous pouvez l’acheter ICI

 
A propos Mymyworm 703 Articles

Fan de cinéma et de séries TV, je m’occupe entre autre de la section « Jeux » sur Songe d’une nuit d’été. La romance historique est ma lecture de prédilection mais j’aime aussi changer de registre à l’occasion.

4 Commentaires

  1. en faite, c’est une suite de « la maitresse interdite » qui parlait de la soeur de Roger de Montmorency, et qui explique pourquoi au final Roger se retrouve obligé d’epouser la Chilcott

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*