La poudre d’amour de Louis XIV d’Odile Weulersse

La poudre d’amour de Louis XIV d’Odile Weulersse

9782266214216

Broché: 288 pages

Editeur : Pocket Jeunesse mai 2013)

Langue : Français

ISBN: 978-2-266-21421-6

Son résumé :

Paris 1667. A peine nommé l’inspecteur de police Timoléon Batifort doit prouver qu’il est digne de la confiance du Roi-Soleil. Depuis peu, une étrange maladie s’est abattue sur la capitale et les morts se multiplient. Se pourrait-il qu’un empoisonneur coure les rues de Paris? Son enquête va mener Timoléon à la rencontre de Brindille, énigmatique, envoûtante jeune femme qui vend des remèdes magiques et des poudres à base de venin de crapaud et dont il va tomber instantanément amoureux….

Mon avis :

Timoléon Batifort: de l’accusé à l’inspecteur 

Dans le tome précédent,  L’or blanc de Louis XIV,  Timoléon était un jeune homme injustement accusé de vol  et contraint de se cacher pour échapper aux galères. Révolté contre sa condition, il s’était lancé dans une enquête pour prouver son innocence.  Nous retrouvons dans La poudre d’amour de Louis XIV, ce sympathique personnage propulsé dans les hautes sphères de la police du roi.  Car tout l’enjeu pour Timoléon dans ce second tome sera de faire ses preuves et prouver qu’il est digne de sa nouvelle charge d’inspecteur. Il pourra compter sur le soutien de ses deux comparses:  Armande la jeune comtesse qui tente de se faire un nom en tant que couturière après la disparition de son énigmatique époux, Maronville, et Fleuridor qui cherche également à s’attirer les bonnes grâces des puissants mais qui paiera cher son manque de connaissance des règles. 

Une accession aux hautes sphères qui ne sera donc pas de tout repos pour les héros!

Brindille: « la poupée de porcelaine » , mystérieuse et inquiétante. 

La tâche va s’avérer d’autant plus ardue pour Timoléon qu’une mystérieuse jeune femme va venir embrouiller les idées du jeune inspecteur. Belle, ambitieuse mais surtout insaisissable, Brindille est un personnage sur lequel le lecteur et le héros s’interrogent tout au long du roman. Manipulatrice? Empoisonneuse? Femme amoureuse? La jeune femme va pousser Timoléon à choisir entre ses sentiments et son honneur, car comment ne pas suspecter cette confectionneuse de potions à base de venin de crapaud alors que des corps empoisonnés sont retrouvés dans la ville?  A moins que la solution soit plus complexe…

A la cour de Louis XIV

Après avoir traité d’un sujet singulier comme contrebande de sel sous Louis XIV, Odile Weulersse continue donc d’explorer le règne du Roi-Soleil et les complots de la cour dans un style simple et accessible.   Entre faveurs éphémères, jalousies, vengeances et rumeurs mensongères, les rouages de la cour sont montrés sous un jour implacable, un nid de vipères où les réputations se font et se défont au gré des humeurs du roi et des courtisans. 

Soucieuse de coller à la réalité , l’auteure accorde une place prépondérante aux détails historiques. Nous assistons donc aux  messes noires orchestrées par la Marquise de Montespan pour accéder à la couche du roi et se débarrasser de sa rivale, Madame de La Vallière, mais nous découvrons également le goût des courtisans pour les potions en tout genre ( poudre d’amour, de succession…) qui conduiront quelques années plus tard à la fameuse affaire des poisons qui a secoué le règne de Louis XIV.

L’auteur a privilégié le présent et un point de vue essentiellement externe pour cette intrigue riche qui évolue donc  rapidement sans temps morts, dans un style sans fioritures et efficace.

Les dernières phrases du roman laissent  présager d’autres aventures de Timoléon Batifort. Peut-être un troisième tome? …

Ce livre vous intéresse ? Vous pouvez l’acheter ICI

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*