Les Gardiens de L’Éternité Tome 2 : Viper de Alexandra Ivy

♠ Challenge Binôme 2013 # 1

Ce roman a été lu dans le cadre du « Challenge Binôme » auquel je participe via le Boudoir Écarlate 🙂 Ma première lecture pour ce Challenge qui durera toute l’année et qui a pour but de nous faire diminuer notre PAL… enfin facile à dire quand derrière vous achetez une dizaine de livres en plus… Aheum… Bref, voici ma chronique sur ce livre choisi par ma binômette d’amour, Founa :

Les Gardiens de L’Éternité Tome 2 : Viper de Alexandra Ivy

Les Gardiens de L Eternite Tome 2 - Viper de Alexandra IvyBroché: 416 pages
Editeur : Milady (20 mai 2011)
Collection : BIT LIT
Langue : Français
ISBN-10: 2811205136
ISBN-13: 978-2811205133

Son résumé :

La tentation est éternelle…
Shay est la dernière de son espèce : moitié humaine, moitié Shalott. Son sang est un aphrodisiaque puissant. Lorsque Viper, le séduisant chef d’un clan de vampires, l’aperçoit dans une vente d’esclaves, il est pris d’une soudaine envie de la posséder. Aussi la ramène-t-il chez lui. Mais une entité maléfique poursuit Shay.
Le sacrifice de cette dernière pourrait sauver l’espèce de Viper. Celui-ci est donc confronté à un terrible choix, mais l’amour qu’il ressent pour Shay est si fort qu’il est prêt à tout endurer.

Mon Avis :

Pour tout vous dire, et je peux bien vous l’avouer : j’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire de Viper et Shay.  Enfin ceci est surtout valable pour la première partie soit les 200 premières pages. J’ai bien du mettre deux/trois jours pour arriver à les lires.

Tous les passages où Shay et Viper se cherchent, se trouvent… Viper a acheté Shay parce qu’elle l’obsédait et qu’il pensait qu’une fois qu’il aurait tiré un bon coup avec elle, ça serait fini. Classique comme chemin de pensée et un peu réducteur aussi. Nous on sait bien que non mais on était loin du petit coup tiré au final. Shay a passé une grande partie de sa vie en esclavage et bien que Viper soit gentil avec elle et lui laisse croire qu’elle est libre de ses actes, elle n’arrive définitivement pas à lui faire confiance. C’est donc sur plus de 200 pages que la relation entre la Shalott et le vampire va s’installer, doucement mais surement.

Heureusement il y a l’ami gargouille de Shay, Levet qui donne un peu d’humour et qui fait passer le temps mais heureusement, très vite, un véritable danger menace Shay et réveille le lecteur par la même occasion de sa somnolence passagère.

En plus d’être à moitié démon, le sang de Shay est un véritable élixir de jouvence et permet à celui qui le boit de guérir du moindre petit bobo.  (Bon, je ne vous parle pas des phéromones qu’elle dégage quand elle est excitée et qui rendrait n’importe quel vampire fou de désir et d’amour pour elle).

S’ensuit donc, dans la seconde partie, une espèce de course poursuite entre Shay, Levet et Viper contre leurs assaillants qui doivent récupérer la démone pour leur maitre souffrant. C’est aussi l’occasion de découvrir un nouveau Vampire « Styx » que j’ai rebaptisé « Mister Caliente, il fait chaud tout d’un coup » :p  Styx ancien compagnon d’arme de Viper est bien décidé à capturer Shay pour son L’Anasso, le maitre de tout les vampires, qui se meure(mais pas d’amour) dans sa grotte.

J’ai totalement dévoré cette partie de l’histoire où l’on en apprend beaucoup plus sur les factions qui régissent le monde des vampires d’Alexandra Ivy. Et les contradictions qui assaillent Styx envers sa loyauté auprès de son maitre tandis que Viper tente par tous les moyens de protéger celle qui est devenue plus qu’une simple passion passagère.

Vraiment, je n’ai pas vu le temps défiler à partir de ce moment là. D’après ce que j’ai compris la suite est encore mieux ? En tout cas, je me laisserai bien tenter par Styx(Coup de Foudre quand tu nous tiens). Je dois vous dire que Viper ne m’a pas fait vibrer plus que ça et je n’ai pas frémi d’anticipation à sa description, surtout avec son pantalon de velours moulé et sa chemise argentée ouverte sur ses fabuleux pectoraux glabres… Pour le coup, la seule image qui m’était venue à l’esprit était Viper sur le dancefloor se déhanchant sur un air de disco… La chemise argentée ouverte sur le torse n’est pas vraiment passée, ça m’a juste fait mourir de rire ^^. (je sens que je vais me faire lyncher par ses fans…. Tant pis, j’assume).

Dans l’ensemble une histoire, qui reste au final sympa et qui fait passer le temps (surtout la seconde partie — Comment ça, je me répète ? ^^). Le style d’Alexandra Ivy est agréable à lire… je tenterai très certainement un troisième essaie avec Styx, juste pour voir si ça devient mieux que les deux premiers tomes.

Se Lit bien

Ce livre vous intéresse ? Vous pouvez l’acheter ICI

 
A propos Artemissia (Julie F) 4107 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*