La maison de la nuit Hors Série : Le serment de Lenobia de P.C. et Kristin Cast

Le serment de LenobiaPoche: 154 pages

Editeur : Pocket Jeunesse (22 novembre 2012)

Collection : 13 ans et +

Langue : Français
ISBN-10: 2266233092
ISBN-13: 978-2266233095

Prix : 9,90€

Son résumé :

France, 1788. Fuyant une vie de misère, Lenobia, seize ans, embarque sur un navire pour la Nouvelle-Orléans, ou elle doit épouser le duc de Silegne. Mais un être démoniaque fait partie du voyage… Rattrapée par son destin, la jeune fille est seule à lutter contre des forces obscures. À moins que l’amour ne croise sa route…

Lire un extrait : ici

Avant de vous donner mon avis sur ce Hors-Série de la Maison de la Nuit, je tiens à préciser que je n’ai jamais lu la saga et c’est avec une petite appréhension que j’ai commencé ma lecture.

Qui est Lenobia?

Le serment de Lenobia retrace une partie de l’histoire de cette dernière alors âgée de seize ans. Tout commence par le décès de sa demi-soeur Cécile à laquelle elle ressemble beaucoup. N’ayant pas un avenir des plus enviables -étant la fille illégitime d’un baron français-, sa mère imagine alors un plan censé devoir sauver sa fille des regards pervers et insistants de l’évêque Charles de Beaumont : se faire passer pour Cécile et embarquer pour l’Amérique où son futur époux l’attend.

Mais tout ne va pas se passer comme prévu durant le voyage! Heureusement, Lenobia pourra compter sur un jeune matelot, Martin, qui nourrit la même passion qu’elle pour les chevaux. La longue traversée va leur permettre de se découvrir et se rapprocher au fil des jours.

Une bonne intrigue mais qui finit trop vite!

Je dirais que l’histoire se tient, l’écriture est simple mais fluide, adaptée à un lectorat adolescent (ce n’est pas ici que vous trouverez des scènes interdites au moins de 18 ans) ce qui lui donne toute sa légitimité dans la collection de Pocket Jeunesse.

Par contre, autant j’ai apprécié le début du roman et son intrigue, autant la fin m’a laissée dubitative car beaucoup trop rapide. Il est vrai que le roman ne fait que 150 pages mais j’ai trouvé la fin un peu trop bâclée alors que l’intrigue méritait peut-être d’être un peu plus aboutie. Je suis restée avec des interrogations. Je présume que c’est parce que je n’ai pas eu toutes les informations nécessaires du fait que je n’ai pas lu la série originale. Donc je suis peu au fait des moeurs de la Maison de la Nuit.

Néanmoins, les fans des héros inventés par PC et Kristin Cast seront ravis de découvrir l’histoire d’un des personnages les plus attachants de la Maison de la Nuit.

Se Lit bien

Ce livre vous intéresse ? Vous pouvez l’acheter ICI

 
A propos Mymyworm 702 Articles

Fan de cinéma et de séries TV, je m’occupe entre autre de la section « Jeux » sur Songe d’une nuit d’été. La romance historique est ma lecture de prédilection mais j’aime aussi changer de registre à l’occasion.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*