Love in the Darkness – Chapitre 48 : Nouvelle relation

Stebekah[Point de vue Stefan]

Cela faisait aujourd’hui une semaine que j’avais commencé à me contrôler. Rebekah faisait son possible pour m’aider à chasser sans tuer, Caroline m’appelait deux fois par jour pour être certaine que tout allait bien. Je devais avouer que j’avais vraiment beaucoup de mal à gérer la frénésie que me procurait le sang humain chaud coulant dans ma gorge. Cependant, Rebekah parvenait à m’arrêter avant que la victime n’ai perdu trop de sang pour s’en sortir ! Les choses n’étaient pas facile car le monstre en moi prenait à ce moment là le dessus et était assez violent avec notamment Rebekah. Par chance, elle était bien plus forte étant une Originelle et il était très difficile de la blesser et enore plus de la tuer. Ce soir, je me contentais d’une poche de sang pendant que Rebekah rassemblait ses affaires. Nous devions retrer à Mystic Falls demain matin.

Damon m’avait appelé dans la matinée pour m’annoncer de mauvaises nouvelles. Katherine n’avait pas menti et avait vraiment besoin d’aide pour se protéger. Comme à son habitude, elle avait réussi à s’attirer les foudres d’un vampire surement en lui ayant fait du charme pour le laisser tomber ensuite. Ce vampire là était toute fois apparemment susceptible car il faisait tout pour la retrouver. Selon Katherine, ce vampire avait pas mal de personne à sa suite, des vampires à qui il aurait sauvé la vie et qui aurait une dette envers lui. Si Katherine était à Mystic Falls, ils allaient tous rappliquer sous peu pour l’attrapper, nous mettant tous en danger. C’est pourquoi j’avais essayé de convaincre Damon de la renvoyer d’où elle venait.

« Katherine ne mérite pas qu’on mette nos vie en jeu pour elle Damon, elle ne le ferais jamais pour nous. »

« Je sais Stefan, seulement ce n’est pas si simple que cela. Il y en a un qui la suivit et qui pensais l’avoir attrapé…sauf qu’il s’agissait d’Elena. »

« Quoi ? Elle va bien ? »

« Oui ça va, elle sait se défendre, mais je pense qu’il a comprit qu’il s’était trompé de personne. La légende du sosie s’est largement répandue quand Klaus remuait ciel et terre pour retrouver Katherine et Elena. Je ne pense pas que c’est très positif… »

« Je vois… Très bien, on rentre dès demain matin ! Que vas-tu faire pour Elena en attendant ? »

« Elle est à la maison pour le moment, elle ne risque rien. Caroline m’a dit de l’appeler s’il y avait le moindre problème évidemment et Bonnie n’est pas loin non plus. »

« Tiens moi au courant ! »

J’avais ensuite raconté le tout à Rebekah qui à ma plus grande surprise s’était inquiété pour Elena. Elle n’avait absolument pas hâte de revoir Katherine et je me demandais bien à quoi leur retrouvaille pouvait ressembler. Katherine la garce contre Rebekah et son caractère de feu… Cela risquait d’être intéressant. Cette dernière m’avait demandé si j’appréhendais de revoir Katherine, mais j’avais bien compris le sous-entendu, elle avait peur qu’un nouvel obstacle se mette entre nous.
J’avais demandé à Rebekah de me laisser un peu de temps pour remettre les choses en place mais ce n’était qu’une vague excuse, en réalité je savais très bien ce que je désirais. Cependant je ne voulais pas aller trop vite pour qu’elle ne pense ni à un piège, ni à un mensonge. Je tenais vraiment à ce que Rebekah me croit, soit convaincu de ma sincérité.

J’étais ainsi installé sur le canapé de ma chambre d’hôtel à siroter ma poche de sang. J’avais un peu de mal à m’y faire, rien de meilleurs que le sang chaud qui coule dans des veines… Mais le goût était bien plus attirant que celui des animaux. Rebekah m’annonça qu’elle avait fini de boucler ses valises et alla à la douche. Je ne pouvais m’empêcher de nous comparer à un couple car nous avions la même complicité et la même facilité à vivre l’un avec l’autre. Je me demandais alors comment j’allais devoir gérer cette future relation avec Rebekah. Je devais admettre que je me souciais un peu de l’avis de mes amis et de mon frère. A tord certainement, car chacun était en couple et épanoui… Je decidais d’en parler à Caroline, il n’y avait pas plus franche et direct que ma meilleure amie. Je composais son numéro et sorti de la chambre pour prendre l’air.

« Allo ? »

« Salut Car’, ça va ? »

« Oui très bien et toi ? Vous rentrez demain ? »

« Oui nous partons dès le levé du jour. Hum écoutes Caroline je voulais te parler… »

« J’active le mode meilleure amie » rit-elle

« C’est à propos de Rebekah. Que penses-tu d’elle ? »

« Pourquoi cette question ? »

« Réponds s’il te plait »

« Elle est ce qu’elle est… Mais j’admet que je l’apprécie et que j’aimerais mieux la connaitre. Pourquoi ? »

« Comme ça, je voulais avoir un avis, savoir ce que toi et les autres pense d’elle »

« Oh! Elle te plait c’est ça ? » lança subitement Caroline

« On peut dire ça mais écoutes Car’… »

« Tu n’imagines pas comment je suis rassurée ! Je commençais à croire que mon instinct m’avait lâché ! »

« De quoi parles-tu ? »

« Pourquoi crois-tu que je t’ai dit de partir avec Stefan voyons ! »

« Car elle m’a connu à cette époque, non ? »

« Certes, mais surtout pour qu’elle te rende heureux Stefan, et qu’elle le soit aussi ! »

« Parce qu’elle… ? »

« Tu es le seul à l’ignorer très cher ! Oh hey Klaus, j’avais raison pour Stefan et ta soeur ! » se réjouit-elle

J’éclatais de rire. Caroline avait tout prévu et Klaus le savait, il prit d’ailleurs le portable de Caroline pour me parler.

« Je vais te dispenser du discours du grand frère Stefan, mais sache que je ne plaisante pas avec le bonheur de Bekah. » s’amusa-t-il

« Je sais Klaus, merci pour la piqûre de rappel ! »

Il me salua et j’entendis Caroline m’envoyer plein de bisous bruyant. Je raccrochais en souriant. C’était incroyble comme les choses avaient pu évoluer en quelques mois. Elena était avec Damon, Le grand méchant Klaus avec Caroline… Etait-ce à mon tour avec Rebekah ?

Je regagnais la chambre rapidement et vis Rebekah qui affichait un air un peu anxieux.

« Ah tu es là «  soupira-t-elle

« Tu pensais que je t’avais abandonné ici comme un voleur ? » m’amusais-je

« Non mais je me demandais pourquoi tu étais dehors à cette heure là » répondit-elle

« J’étais au téléphone »

« Ah je vois ! »

Rebekah affichait un air qu’elle voulait indifférent mais sa voix traduisait clairement son mécontentement et une petite touche de jalousie qui étonnament me fit craquer.

« C’était Caroline. Et je vois à ton air soulagée que tu pensais à une autr personne, Katherine ? n’est-ce pas ? » ris-je en m’approchant près d’elle

« Je…Non pas du tout ! Et de toute façon tu fais ce que tu v… »

Je plaquais mes lèvres sur les siennes. Je repensais à notre escapade interrompue, à notre complicité, à mes souvenirs d’elle, à mes sentiments pour elle réapparus, sa beauté, sa force, mon besoin d’elle… Caroline et Klaus m’avait encouragés et poussé vers Rebekah, et j’avais toutes les raisons du monde d’en faire celle avec qui je voulais partager ma vie… Rebekah s’écarta de moi en me fixant.

« Pourquoi ? » souffla-t-elle

« Je pourrais passer des heures à te dire toutes les raisons qui expliquerait pourquoi je suis retombé amoureux de toi Rebekah, mais j’ai d’autres projet pour cette nuit si tu me le permet bien sûr. »

Totalement séduit  par le sourire à la fois surpris et radieux qu’elle affichait, je l’embrassais de nouveau et nos corps s’enlacèrent et nosu tombèrent sur le lit. Je ne m’étais pas senti si vivant depuis une éternité et j’étais comblé de pouvoir la tenir contre moi et lui faire ressentir ce que je ressentais pour elle. Rebekah me dit que nous aurions tout le temsp de parler demain sur la route ce qui m’encouragea à déposer d’avantage de baisers sur son corps sublime. C’était une nuit de passion, une nuit d’amour et de partage. Rebekah était désormais et à jamais celle qui pouvait combler ce vide en moi, celle dont j’étais amoureux depuis si longtemps sans le savoir. Elle me souffla un « Je t’aime » qui me fit fondre et lui donner tout l’amour que je pouvais.

Petit mot de moi : J’avais envie d’un peu de Stebekah aujourd’hui et je vous réserve de l’action pour samedi ! 😉

2 Commentaires

  1. Merci pour ce chapitre !
    J’étais pas sur d’être emballé par ce couple … mais au final ca rend bien ! Meme si je préfére le couple Caroline/Klaus … Et j’ai hate de voir ce que ca va donner de Bonnie et Kol aussi 🙂
    Encore Merci et j’ai hate d’être a samedi 🙂

Les commentaires sont fermés.