Les Chevaliers Des Highlands Tome 1 : Le Chef de Monica McCarty

Monica McCarty est en passe de faire partie de mon top 3 des auteures de romances Historiques dédiées aux Highlanders. J’avais beaucoup aimé son autre série dont le premier tome est réédité présentement. Mais place au premier tome de sa nouvelle série.

Les Chevaliers Des Highlands Tome 1 : Le Chef de Monica McCarty

Les Chevaliers Des Highlands Tome 1 - Le Chef de Monica McCartyBroché: 435 pages
Editeur : J’ai lu (20 mars 2013)
Collection : J’ai lu Aventures & Passions
Langue : Français
ISBN-10: 2290065218
ISBN-13: 978-2290065211

Son résumé :

Comte de Carrick et seigneur d’Annandale, Robert Bruce revendique le trône d’Écosse. Or pour vaincre les Anglais, ce n’est pas de chevaliers dont il a besoin. Il lui faut des mercenaires d’élite, des Highlanders. Et à leur tête, le meilleur de tous : Tormod MacLeod, une force de la nature. Mais Tor, dévoué à son clan, refuse de s’impliquer dans cette guerre. Comment le convaincre ? En le piégeant. C’est ainsi que Christina Fraser se glisse une nuit dans son lit. Au matin, Tor est sommé de l’épouser. Par le jeu des alliances, le voilà contraint d’embrasser une cause qui n’est pas la sienne. Et c’est fou de rage qu’il accueille sa jeune épouse en son fief de Dunvegan...

Mon Avis :

Voilà un roman dont sa lecture m’a totalement passionnée. J’aime, que dis-je, j’adore l’Ecosse et son histoire m’a toujours attirée.

Monica McCarty nous donne là, avec ce premier tome, un roman riche en récit et mettant en avant autre chose qu’une simple romance. Attention, j’adore la romance, mais je déplore depuis quelques temps que le fil conducteur soit toujours le même. On y retrouve toujours approximativement les mêmes ingrédients, ce qui peut parfois lasser le lecteur.

Ici, l’auteure a fait le pari fou d’agrémenter son histoire de faits historiques que j’ai trouvé très intéressant et passionnant. Bien sur, elle s’en inspire librement et ne le cache pas, mais j’aime ce genre d’initiative.

Ainsi nous découvrons une partie de l’histoire Écossaise à travers les héros du récit : Tormod et Christina.

L’action se passe quelques temps après la mort de William Wallace (bon allez qui n’a pas vu Brave Heart avec Mel Gibson ? William Wallace voulait libérer son pays du joug des Anglais mais a fini par y laisser la vie), quand Robert Bruce, (celui qui deviendra le futur roi d’Écosse (Robert 1er d’Écosse)après avoir récupéré son trône au roi Édouard 1er d’Angleterre) tentera de récupérer son trône.

Dans notre histoire, nous retrouvons donc ce  fameux Robert Bruce qui décide de créer une élite de guerriers prêts à tout et surtout à braver les interdits pour l’aider à bouter les méchants anglais hors d’Écosse.

C’est ainsi que nous faisons la connaissance de Tormod MacLeod, un guerrier grand fort, un vrai mâle alpha comme on les aime. Bien sur le héros ne veut pas entendre parler d’une guerre qui ne le concerne pas et bien sur très vite, il va se retrouver confronter à devoir revenir sur sa parole en devant épouser la fille d’un de ces lairds écossais qui ne rêvait que de le voir à leur solde pour les aider.

Christina Fraser, l’héroïne, se retrouve donc à devoir épouser cette grande armoire à glace sortie tout droit d’une de ses légendes Viking. Christina qui ne rêve que de preux chevaliers à l’armure étincelante et qui nourrit un secret espoir : celui de trouver l’amour le vrai…

Alors que nous avons un héros à poigne à nous faire saliver et transpirer en plein hiver sibérien, il faut se rendre à l’évidence que l’héroïne est loin d’arriver à la cheville de ce mâle alpha en puissance. Elle est mièvre au possible et toutes ses bonnes actions pour lui plaire se retournent contre elle. J’avoue que parfois, elle me faisait de la peine.

Tor en bon mâle, donc machiste, se doit de la protéger même de son ombre et ne lui parle de rien car après tout c’est bien connu, les femmes restent à leur place et les hommes à leurs batailles.

Tandis que Tor entraine l’élite choisie par Robert Bruce, Christina n’a de cesse de vouloir découvrir ce que trame son barbare de mari. Entre complots et trahisons, nos deux protagonistes n’ont pas vraiment d’interaction(hormis la bagatelle ^0^!) ou peu et ce au grand damne de Christina et de la lectrice en manque de mot doux.

Monica McCarty a vraiment fait l’effort de se focaliser sur autre chose que la romance en elle-même, et ainsi nous suivons pas à pas l’évolution entre Tor et les guerriers qu’il doit entrainer, tout en tentant de comprendre sa nouvelle relation avec Christina.

Le contexte, est respecté et le héros est loin d’être transi d’amour envers sa dulcinée, même s’il ressent pour elle une très forte attraction physique. Christina est belle, un peu mièvre mais tente de plaire à celui dont elle finira par tomber irrémédiablement amoureuse(logique).

Il est vrai que leur relation est souvent mise à mal au profit de la préparation de cette guerre, dans le but de renverser le pouvoir actuel du roi d’Angleterre et d’Écosse et pourtant j’ai été totalement emportée dans cet univers historique.

A une époque, quelques romancières avaient joué le jeu d’incorporé autant qu’elles le pouvaient se le permettre, des faits historiques réels pour donner une dimension plus riche et travaillé à leur histoire. Cela peut plaire où pas aux lecteurs mais ça donne une touche plus vivante et moins linéaire quand c’est bien dosé.

Dans mon cas, le pari est entièrement réussi. J’ai juste dévoré et adoré ce premier tome d’une saga qui je pense, risque fort d’être dans mon top ten de mes romances historiques favorites. C’est vraiment en lisant ce genre de trame que je me souviens aussi pourquoi j’adore tellement cette collection !

Amoureuse de belles histoires, amatrices de l’écosse et de son contexte historique, Le Chef de Monica McCarty est vraiment fait pour vous !

Excellent : très belle histoire !

Ce livre vous intéresse ? Vous pouvez l’acheter ICI

 
A propos Artemissia (Julie F) 4107 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

12 Commentaires

    • Monica McCarty a fait la part belle à la trame de fond avec tous ces faits politiques et guerre de pouvoir. Du coup ça donne une autre dimension au récit qui est plus profond et travaillé. Enfin c’est ce que j’ai ressenti ^^.

  1. J’hésite entre un diable en hiver de Lisa K. Et celui ci. Je ne sais pas trop j’étais plutôt partie sur un diable en hiver qui a d’excellentes critiques mais ton avis sur celui la me donne vraiment envie de le lire. À voir au final, je risque sûrement de prendre les 2 du coup^^.

  2. Je n’ai pas encore lu de roman avec des Highlanders, mais à force de lire les avis, les filles semblent bien apprécier ces jeunes hommes 🙂 J’ai 1 ou 2 livres avec ces personnages et je dois dire que j,ai bien hâte d’entreprendre ce périple… Et ton avis me fait juste donner le goût de débuter le tout encore plus… Alors je note celui-ci car en plus de ton avis alléchant, la couverture est superbe ! bisous xox

  3. Comme toi j’ai adoré !!!!! enfin Christina je l’aurai souhaité un peu plus rebelle et grande gueule mais bon , tout le reste est parfait !!!
    pour moi aussi , William Walace sera incarné pour toujours par Mel Gibson 😀

2 Rétroliens / Pings

  1. Les Chevaliers Des Highlands Tome 2 : Le Faucon de Monica McCarty – Songe d'une Nuit d'été - Twilight-Fascination.com
  2. Le Roc de Monica McCarty – Songe d'une Nuit d'été – Le Webzine Au Féminin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*