Love in the Darkness – Chapitre 41 : Provocations

Kol Michaelson

[Point de vue Klaus]

Comme elle me l’avait demandé, j’attendais ma douce Caroline dans mon lit. Dès son arrivée, je ne lui avait pas laissé le temps de poser ses affaires que je l’avais déjà attrapé par les hanches et attiré sous les draps.

Je me sentais entièrement différent avec elle. Je n’étais plus le monstre sans foi ni loi. Dans ses bras, je paraissais presque meilleur. Caroline était attentive à mes moindres gestes et pouvait déceler les raisons de mes brusques changements d’humeurs.

Je lui avais laissé du temps pour qu’elle se remettre de la mort de Tyler qui avait beaucoup compté pour elle, j’avais choisi de m’éloigner un peu pour qu’elle se consacre mieux à son deuil et aux préparatifs des obsèques car Carole Lockwood comptait sur elle… Cependant, ma belle l’avait mal supporté et j’avais du la rejoindre chez elle pour qu’elle sorte de sa crise d’angoisse, du au surmenage des récents événements. C’était rare qu’elle s’éloigne de moi, elle passait son temps ici, au manoir. Elle ne sortait que pour aller voir Elena, Bonnie ou comme aujourd’hui, Stefan.

J’adorais serrer son corps sublime et fragile dans mes bras, j’étais étourdi par sa beauté et l’amour qu’elle me portait, touché par sa sensibilité, impressionné par sa force, fasciné devant l’impact qu’elle avait sur moi.

Quant elle touchait mes lèvres, je pouvais ressentir tellement de sensations inédites. C’était comme si elle m’était destinée depuis toujours, comme si elle avait été crée pour moi. Lorsque nous faisions l’amour, chaque vibration du désir qu’elle avait pour moi, me rendait encore plus fou d’elle.

Après plusieurs heures de volupté, elle fit glisser ses doigts sur mon torse nu.

« Je pense que Rebekah aurait une chance avec Stefan » dit-elle

« J’y ai pensé aussi, cela dit Rebekah s’est beaucoup fermé et je ne pense pas qu’elle laissera Stefan, si jamais tel en était son intention, de s’approcher d’elle comme ça. Elle est plus têtue que moi, alors elle ne te rendra pas la tâche facile si tu veux la rapprocher de Stefan » m’amusais-je

« Plus têtu que toi ? C’est possible ? » Me taquina-t-elle

Mon Dieu qu’elle était belle, j’avais soudain l’envie folle de la dévorer de baiser.

[Point de vue Caroline]

Klaus se plaça au dessus de moi, écrasant mon corps contre le sien. Ses lèvres touchèrent les miennes pour mon plus grand plaisir, puis il s’aventura dans mon cou.

« Oui c’est possible Trésor » sourit-il

Les mains de Klaus se firent de plus en plus baladeuse et je m’enflammais de désir. Soudain, quelqu’un frappa bruyamment à la porte d’entrée du manoir.

« Tu attends quelqu’un ? »

« Non. Peu importe qui c’est, il ou elle repassera plus tard ! »

« Elle ? » le taquinais-je

Il rit et se mis à me mordiller le coup. J’entendis frapper tellement fort qu’à ce rythme, la porte aller finir par rapidement céder. Klaus continuait de déposer des baisers brûlants sur chaque millimètre de ma peau, me faisant frissonner.

« NIKLAUS !! » hurla l’invité

Klaus grogna, reconnaissant sans doute cette voix qui me disait vaguement quelque chose. Comme à regret, il s’écarta de moi et se lever.

« Je vais le tuer et je reviens Trésor ! » lâcha-t-il en enfilant son jean.

Il parti avant que je n’ai pu demander d’avantage de détails. Tirant les draps pour me recouvrir, j’attendis que Klaus revienne. J’entendais des voix, une disputes mais rien d’alarmant, je ne sentais aucune menace. Klaus revint deux minutes plus tard et claqua la porte de sa chambre.

Cette dernière se rouvrit soudain, laissant apparaître la silhouette Kol. Aussitôt je m’assis dans le lit, sur mes gardes.

« Ah je comprend mieux pourquoi tu ne veux pas de moi ici » s’exclama-t-il en me voyant « Caroline, c’est ça ? Tu m’avais caché ça Frangin. Je suppose qu’elle doit avoir mille et une qualités pour se retrouver dans ton lit. Quel corps sublime… » Ajouta-t-il  en me dévorant ouvertement et sans gêne des yeux

« Ca suffit ! » cria Klaus en collant son frère contre le mur.

Kol ne fut pas si impressionné mais se tut néanmoins quelques instants.

« Caroline ? » articula lentement Klaus avec tout le calme dont il était capable

Je su que c’était le moment pour moi de m’éclipser un moment. Enroulée dans les draps ivoire, je me rendis directement dans la salle de bain, sentant les regards des deux hommes braqués sur moi.

« Je te préviens Kol, recommence ne serait-ce qu’une fois à la regarder de cette manière ou à avoir ne serait-ce que la moindre idée déplacée, je me ferais une joie de te crever les yeux » susurra-t-il, venimeux

« Oula, hey, on se calme Frangin. Ne me dis pas que… »

« Que quoi ? »

Je fis couler l’eau chaude de la douche et m’y glissa. J’ignorais pourquoi Klaus et Kol s’affrontais ainsi, peut-être avait-il eu un certain différent dont Klaus n’aurait pas jugé utile que je sois au courant.

« Aller tu sais très bien à quoi je fais allusion Nik ! »

« Qu’est-ce que ça peut te faire ? »

« J’assure mes arrières, simplement ! » rit-il

« Je ne vois pas le rapport. »

« Contentes-toi de répondre. Elle et toi, c’est ce que je pense ou bien comme la dernière qui a finit dans ton lit ? »

En me demandant à qui Kol faisait allusion, j’entendis un fracas, du verre brisé et un cri. Klaus n’avait quand même pas balancé son frère par la fenêtre, si ? Etant lavé, je sortis pour me sécher rapidement et enfiler un kimono de soie.

« Qu’est-ce qu’il s’est passé ? » demandais-je, inquiète

« Retournes dans la salle de bain Caroline » répondit Klaus quand Kol réapparu, furieux. Je m’exécutais !

« Avoues-le Nik, elle est quelle option, hein ? » lança-t-il « Le grand Niklaus ne serait-il assez faible pour tomber amoureux ou bien c’est une conquête de plus ? Non, tu n’as jamais été faible, n’est-ce pas ? Elle est vraiment belle, ça te dérange si je la rejoins sous la douche ? »

Bon Dieu mais à quoi jouait-il à provoquer Klaus ainsi ? Pourquoi voulait-il tant savoir si Klaus m’aimait ou si j’étais sa distraction ? Quelle importance pour lui ?

« Ne t’avise même pas de t’en approcher ou ne serait-ce que d’y pense Kol » dit Klaus d’un calme terrifiant

« Oh aller Nik, partage ! Comme au bon vieux temps ! » S’amusa-t-il

« Elle est à moi !! Tu entends ? » Tonna Klaus « Tu as ta réponse alors barres-toi avant que je ne réexpédie dans ton cercueil pour le siècle prochain. »

« Très bien, je me retire Votre Altesse » répondit simplement Kol, visiblement satisfait d’avoir eu sa réponse.

Dès que le silence envahi la chambre, je sortis doucement de la salle de bain, hésitante. Klaus se tenait debout, appuyé contre, le regard froid.

« Klaus ? » soufflais-je en me glissant dans ses bras

Je posais ma tête contre son torse et il régit enfin. Ses bras se fermèrent autour de moi et il inclina la tête pour la poser sur le haut de la mienne, déposant au passage un baiser dans mes cheveux.

« Désolée Trésor, je ne savais pas qu’il viendrait. »

« Pourquoi ce cinéma ? »

« Depuis que nous sommes devenue vampire, j’ai soutenu que l’amour était une faiblesse » soupira-ti-l « J’ai poussé mes frères et ma sœur, un à un à y renoncer d’une manière ou d’une autre. »

« Et ? »

« Kol voulait savoir si à mon tour, j’avais cédé à cette faiblesse. J’ai toujours été le plus puissant, trouver ma  faiblesse, c’est-à-dire mon amour pour toi, lui donne  l’avantage pour la toute première fois contre moi. Je deviens plus faible par rapport à lui car je suis amoureux de toi »

Mon cœur s’accéléra sous cette déclaration. Klaus était amoureux de moi, Niklaus Michaelson, l’Hybride Originel était amoureux de moi… Je déposais un baiser langoureux sur ses lèvres mais me détacha, entendant des bruit des pas.

« Tu as tout faux Nik ! » s’exclama Rebekah en faisant son entrée.

« Toujours à écouter aux portes, Bekah ? » dit Klaus

« Non, j’ai eu un appel de Kol, il était furieux que tu l’aies  balancé par la fenêtre, et voulait me faire par de ton amour pour Caroline. Il ne cherche pas ta faiblesse Nik. Il évalue ta force »

« Expliques-toi ! »

« Kol est un imbécile, la provocation était son seul moyen de savoir si tu aimais Caroline ou non. Pas du genre « oui elle me plait, ça peut- durer un moment » mais du genre que s’il lui arrive quelque chose à elle, c’est toute la famille qui s’en mêlera. »

« Pourquoi feriez-vous ça ? » demandais-je à mon tour

« Nik t’aime plus qu’il n’a jamais aimé quiconque. Moi je le sais, mais Kol voulait en être sûr. S’il t’arrive quoique ce soit, nous savons tous que mon frère serait hors de contrôle, on a en eu un avant goût quand cette louve à voulu te tuer. Kol  voulait s’en assurer, il ne veut en aucun cas se retrouver contre Nik. Maintenant que Nik t’as trouvé, nous avons le devoir de te protéger aussi car nous ne voulons pas perdre notre frère. Nik est incontrôlable, bien plus puissant et sans pitié quand on s’en prend aux siens, et tu fais parti des notre apparemment. Même si les apparences ne vont pas toujours dans ce sens, nous tenons les uns aux autres, en cas de danger, nous sommes solidaires peu importe nos différents. Si l’un de nous est en danger, tous les autres seront là pour le protéger. »

« Always and Forever » cita Nik en souriant, visiblement attendrit par les propos de sa sœur.

« Always and Forever, Nik ! » lui sourit Rebekah

J’étais abasourdie. Klaus m’aimait-il réellement si intensément que les Michaelson m’intégraient à leur famille ? A me protéger comme tel ? A la façon dont Klaus posait son visage contre mes cheveux et me serait contre lui inconsciemment dès qu’on parlait d’un danger potentiel envers moi, je pensais que oui.

A ce moment je su qu’une nouvelle vie allait bientôt commencer pour moi. Une vie d’amour et de bonheur avec cet Originel dont je suis tombé amoureuse. Une vie où je ferais parti d’une famille, celle des Michaelson. Une nouvelle destinée qui s’inscrivait pour moi.

 Petit mot de moi : Merci pour vos commentaires sur le chapitre 40 (auxquels je vais répondre de ce pas) ! Ca me fait vraiment plaisir et me rassure que vous suiviez toujours autant mon histoire, c’est dingue le nombre de vues que j’ai chaque semaine ! MERCI POUR TOUT ♥
Pour le moment, quel est votre chapitre (un seul, hein !) préféré ? Oui, je suis curieuse ^^

 

6 Commentaires

  1. Merci laura g adore mon préféré ses quand klaus et Caroline se sont dit leur sentiment. À mercredi sa va être long

    • C’est assez facile pour moi de créer des moments « Klaroline » car je suis tellement folle de Klaus que je n’ai aucun mal à me mettre dans la peau de Caroline 😉
      Je vais donc continuer sur cette voie car je leur réserve encore certaines surprises !
      Merci en tout cas 🙂

  2. encore un chapitre au top ! j’aime ces moments de partage entre eux 2 , j’imagine la scène à la perfection !
    pour ce qui est du choix d’un chapitre que je prefererai , je vais faire ma mauvaise eleve , je ne peux pas en choisir un , j’aime le fil de l’histoire , une preference pour les moments klaroline, mais je t’assure, c’est ton histoire dans sa globalité qui est géniale!
    merci!

    • Merci beaucoup Liz !

      L’histoire n’a pas encore fini d’évoluer et je t’avoue que je ne sais même pas où ça va se terminer. Je suis très heureuse de voir que l’histoire vous plait dans sa globalité, tu n’imagines pas combien ce genre de commentaire m’encourage ! 🙂
      Merci à toi ^^

  3. encore un super chapitre (ouais je le lis en retard mais j’ai eu du monde ce week-end 😉 ), j’adore ces moments Karoline, ils sont adorables ensemble. Pour mon chapitre préféré, franchement c’est très dur là, je les aimes tous moi 😉

1 Rétrolien / Ping

  1. Les Rendez-Vous de la Semaine : Ce que vous avez peut-être manqué ! #1 – Songe d'une Nuit d'été - Twilight-Fascination.com

Les commentaires sont fermés.