Love in the Darkness – Chapitre 40 : Soif de sang

Caroline & Stefan
[Point de vue Caroline]

Les obsèques avaient eu lieu pour Tyler et Hayley. Nous étions présents : Elena, Matt, Bonnie, Jeremy et moi. Nous nous devions d’être là pour honorer la mémoire de notre ami d’enfance. Il y avait du monde, des fleurs, des bougies, des larmes, beaucoup de larmes…

Une semaine était tranquillement passée et nous avons eu un peu de temps pour digérer les récents évènements.
Elena s’étaient installée chez les Salvatore pour être d’avantage vers Damon, ne voulant pas trop envahir la vie de Jeremy avec un homme. Stefan n’y avait pas vu d’objection, il semblait préoccupé par autre chose.
Comme j’étais assez proche de lui, je me suis dit qu’une petite visite s’imposait.

Je frappais à la porte des Salvatore, ce fut Stefan qui vint m’ouvrir.

« Elena n’est pas là » me lança-t-il

« Hum, ok ! Bonjour à toi aussi. Je vais bien merci, et toi ? » Répondis-je

« Excuses-moi » sourit-il « Entres »

« Qu’est-ce qu’il t’arrive pour être d’humeur aussi massacrante ? »

« Je suis retombé sur quelques journaux de ma période d’éventreur, rien de très réjouissant. » soupira-t-il

« Je suppose que ce n’était pas vraiment un hasard, n’est-ce pas ? »

Stefan garda le silence et commença à s’éloigner.

« Stefan… Je suis ton amie, tu peux me parler. C’est vrai que je ne suis ni Lexi, ni Elena mais peut-être que je pourrais t’être utile, je peux comprendre… »

Il me fit signe de le suivre dans sa chambre. Sur son bureau, se trouvait une poche de sang humain. Mon regard à la fois interrogateur et légèrement apeuré se posa sur lui.

« Je cherche un moyen de me contrôler. Je me suis dit que me replonger dans mes journaux m’aiderait peut-être à trouver un moyen de remédier à mon addiction au sang humain. » Avoua-t-il

« Ah, et bien c’est une bonne idée ! » dis-je un peu perdu

« Je n’ai que ça à faire… » Sourit-il

Je m’assis sur sa chaise de bureau, prête à l’aider un peu si je le pouvais. Je préférais mille fois être utile pour Stefan que pour toutes les personnes bouleversées par la mort de Tyler, sans savoir qui il était devenu…

« Je t’écoute, de quoi parles ces journaux ? »

« De sang, de meurtres, du plaisir de tuer… Tu n’es pas obligé de faire ça Caroline, je vais m’en sortir »

« Mais j’y tiens ! »

« Bon, alors tu peux les lire ! » lança-t-il

« Wouah ok pas de soucis ! » m’étonnais-je

« Pourquoi ce wouah ? »

« Je ne savais pas que tu me faisais confiance à ce point ! »

« Comme tu l’as dit, tu es mon amie, et bien la seule personne capable de vraiment m’aider de la façon que je le souhaite. C’est toi la reine du contrôle après tout » s’amusa-t-il

Stefan m’indiqua plusieurs journaux et m’indiqua qu’il devait aller quelque part vite fait. J’attrapais un journal au hasard, ils étaient tous en désordre.

[J’ai recommencé, je viens de me réveiller dans une chambre où je ne me souviens pas d’être entré. Il y avait ces femmes recouvertes de sang dans mon lit… L’un d’elle était encore en vie et après toute la peine du monde, j’ai réussit à ne pas la tuer et la laisser partir. Je me souviens seulement du goût du sang chaud coulant à flot dans ma gorge et les gémissements de mes victimes.
Cette fois encore je suis seul, terriblement seul. Cela fait un long moment que je n’ai pas eu de nouvelle de Lexi, enfin plutôt que j’ai tout fait pour la fuir. Une partie de moi voudrait la retrouver, le monstre lui, la haie au plus haut point. C’était la même chose pour Damon, jamais je ne serais capable de réellement le lui avouer, mais j’ai besoin de lui. Il y a des moments où le monstre se tapit dans l’ombre, ne me laissant plus que souffrance et culpabilité
.]

[C’est tellement bon d’être libre, puissant, de n’avoir aucune limite. Je suis un vampire et je peux enfin vivre comme tel.]

[Cette souffrance oppressante… J’ai beau tout faire, le monstre résister et ne fais que revenir me hanter. Je ne tiendrais plus longtemps cette agonie, je vais finir par le laisser faire…]

Un peu secouée, je refermais le carnet puis en attrapa un autre. Celui là semblait plus récent, Stefan semblait relater des faits avec du recul. En le parcourant je vu que les évènements étaient très récents pour certains. Je jonglais entre plusieurs journaux, m’arrêtant notamment sur les prénoms cités par moment.

[Damon et moi avions retrouvé la fraternité que j’espérais tant, cependant, depuis qu’il est avec Elena, il s’éloigne. Cela le ferait sans doute bien rire que je me lance à éplucher les moindres fibres de ma mémoire pour trouver un moyen de boire du sang humain sans risquer de tuer. Son aide me serait utile, et j’aimerais partager cela avec lui, mais il a sans doute mieux à faire qu’aider son petit frère qui ne l’écoute pas toujours.]

[Je regrette Lexi. Malgré ces méthodes draconiennes voire digne des plus hautes tortures, elle me manque. J’aimais le fais d’avoir une amie qui connaissait mes pires côtés, une amie joyeuse et optimisme, même pour les causes perdues. Caroline me fait beaucoup penser à elle, un rayon de soleil parmi les vampires.]

[Aujourd’hui j’ai fait quelque choses d’hallucinant. Moi, l’ex-éventreur accro au sang humain, j’ai appris le contrôle à Caroline. J’ai su trouver les mots sans doute. Peut-être qu’au fond j’en suis capable…]

[Caroline est le vampire la plus humaine que je n’ai jamais rencontrée. Elle possède un tel contrôle d’elle-même face au sang humain et une telle compassion à l’égard des autres. Elle est si pétillante de vie que j’en oublie parfois qu’elle est un vampire. C’est un modèle pour moi. Elle est à la fois humaine mais aussi forte, solide et capable du meilleure. Je pense que c’est ce contraste entre son humanité et sa force surprenante de caractère qui plait à Klaus.]

[Elena représentait tout pour moi, tout ce qui me forçait à lutter contre le monstre en moi. Notre amour le gardait prisonnier. Maintenant qu’elle est avec Damon, que nous avons pris de la distance l’un envers l’autre, pour qui dois-je lutter ? Où trouverais-je la force de me battre ?]

[Je devrais partir de Mystic Falls, m’éloigner de Damon et Elena pour m’y retrouver un peu. Je me rends compte qu’ils sont faits l’un pour l’autre. Elena rend Damon meilleure, et lui, il la rend plus vivante et pétillante que jamais. J’aimerais vivre la même chose, trouver la personne qui me compéterait ainsi, et qu’en retour je la complète également.]

Fermant le journal, j’en pris un autre, datant de son retour d’avec Klaus. Il relatait tous les faits et parlait notamment de sa rencontre avec Rebekah.

[J’ai fais la connaissance de Rebekah. Klaus m’avait effacé la mémoire à cet époque pour que je ne les suivent pas alors qu’ils fuyaient Michael. Maintenant qu’il m’a rendu la mémoire, je me souviens de tout, dont ma rencontre avec Rebekah. Deux éléments m’avaient attiré chez elle : sa beauté et son attitude désinvolte, comme si personne n’était assez impressionnant pour lui faire peur. Elle parlait toujours avec assurance et réflexion. Sa beauté était étourdissante, son caractère bien trempé, une vampire distinguée et spontanée. Je me souviens en détail de chacune de nos dance, chacune de nos victimes, chacun de nos baisers… Surtout, je me souviens de la joie, l’amusement l’insouciance et la tendresse qui exalté en moi pour la première fois depuis un siècle, près d’une désirable Originelle.]

Je m’arrêtais aussitôt de lire, ainsi, Stefan avait eu des sentiments pour Rebekah à cette époque. Nous ne pouvions pas clairement parler d’amour, mais elle lui avait faire ressentir des choses qu’il n’avait pas éprouvé depuis longtemps, et qu’il n’avait pas retrouvé avec Elena…
Mon côté meilleure amie se dit alors : Rebekah aime toujours Stefan, Stefan était heureux et avait ressenti ces choses qui le rendait heureux, alors pourquoi pas les pousser un peu l’un vers l’autre et voir ce qu’il se passe ?

Stefan fit son entrée au même moment et me sourit. J’avais envie de l’aider, il méritait d’être heureux, et si Rebekah pouvait en être à l’origine, qu’il en soit ainsi !

« Et bien, tu en as lu pas mal ! Dis-moi, dans la voiture je réfléchissais et je pense que je devrais peut-être repasser dans certains endroits où l’éventreur avait frappé, notamment à Chicago entre autres. Ca te dirait de m’accompagner ? »

« Je suis prête à t’aider du mieux que je le peux Stefan. Cela dit, après avoir lu quelques passages, je pense que tu devrais y aller avec Rebekah. »

« Rebekah ? Pourquoi ? »

« Elle t’a bien connue à cette époque, cela pourrait t’aider à mon avis à mieux te resituer. « 

« Je ne pense pas qu’elle approuvera ! »

« Essaie ! C’est une bonne idée, tu verras. A ton retour, je t’aiderais à gérer ta soif, comme tu l’as si bien fait pour moi. On va réussir, j’en suis certaine. Au pire, nous avons l’éternité pour cela ! » Souris-je

« Tu es vraiment une amie Caroline, merci. Sincèrement. »

« Pas de quoi. D’ailleurs merci pour toutes ces choses si gentilles à mon sujet dans tes journaux. » Ajoutais-je

Il me sourit et me prit dans ses bras, me remerciant une énième fois pour mon aide et me soufflant combien il était fière du vampire que j’étais devenue. J’attrapais ma veste et mon sac, prête à partir puis le salua.

En sortant mon portable sonna, c’était Klaus.

« Tout va bien Trésor ? »

« Oui, pourquoi ? J’arrive dans pas longtemps mon cœur. Ta sœur est là ? »

« Non je suis seul, pourquoi ? »

« Je sors de chez Stefan et…bref je dois lui parler » M’enthousiasmais-je

« Je peux l’appeler si tu veux. Tu joues les cupidons Trésor ? » Rit-il

« En quelque sorte, je veux semer du bonheur. D’ailleurs, attends-moi dans ton lit, nu de préférence » m’amusa-je

« Dépêches-toi d’arriver Caroline » dit-il la voix déjà rauque ce qui amplifia mon désir pour lui.

Après ces gros moments de doutes et de tristesse, je me sentais revivre. J’avais retrouvé ma place de meilleure amie auprès de tout de monde dont Stefan, et je suis en route pour rejoindre le lit de l’homme de ma vie si séduisant. La vie peut-être belle parfois, même pour une vampire.

 

Petit mot de moi : Bah alors, plus de comm’s ? Cela ne vous plait plus ? 😛   Gros bisous ♥

8 Commentaires

  1. Quoi! ne plus me plaire???? tu rigoles, j’adooooooore <3, j'attend toujours le mercredi et le samedi avec impatience 😉

  2. C trop génial ton chapitre du dimanche me manque s trop long samedi à mercredi . J aimerai bien un chapitre romantique entre klaus et Caroline . ( et même un peu coquin ) après tout se qui on vécu

1 Rétrolien / Ping

  1. Les Rendez-Vous de la Semaine : Ce que vous avez peut-être manqué ! #1 – Songe d'une Nuit d'été - Twilight-Fascination.com

Les commentaires sont fermés.