Parallon de Dee Shulman

En lisant le résumé du livre, je me suis dit que cette histoire était tout à fait faite pour moi. Un amour impossible entre un  gladiateur d’avant Jésus Christ et une jeune lycéenne de l’an 2013 après JC… Pourquoi pas ?! Avouez que ça vous intrigue aussi non ?! ^^.

Parallon de Dee Shulman

Parallon de Dee ShulmanBroché: 491 pages
Editeur : ROBERT LAFFONT (24 janvier 2013)
Collection :R
Langue : Français
ISBN-10: 2221127153
ISBN-13: 978-2221127155

Son résumé :

Deux mondes. Deux millénaires. Un amour unique. Un gladiateur romain qui ne connaît pas la peur et une jeune fille du XXIe siècle, insouciante et rebelle. Deux mille ans les séparent, un mystérieux virus va les réunir… 152 après J.-C. : Au sommet de sa gloire, Sethos Leontis, redoutable combattant de l’arène, est blessé et se retrouve aux portes de la mort. 2012 après J.-C. : Élève brillante mais à problèmes, Eva a été placée dans une école pour surdoués, une vie qu’un incident dans un laboratoire de biologie fait basculer à jamais. Un lien extraordinaire va permettre à Sethos et Eva de se rencontrer, mais il risque aussi de les séparer, car la maladie qui les dévore n’est pas de celles qu’on soigne, et leur amour pourrait se révéler mortel… Leur passion survivra-t-elle à la collision de deux mondes ?

Mon avis :

L’histoire se scinde en plusieurs parties avec deux narrations bien distinctes avec : Eva, l’héroïne du 21eme siècle; nous découvrons son histoire à la première personne et Seth un gladiateur de la Rome Antique dont le récit est à la troisième personne.

Deux récits différents pour deux personnages différents que tout oppose dans un premier temps.

L’histoire d’Eva pourrait être celle de n’importe quelle jeune fille au quotient intellectuel avoisinant celui de Einstein. Eva ne s’entend pas avec sa famille recomposée et le lycée classique où elle va, l’ennuie. Il faudra qu’elle trouve par elle même le lycée privé pour «génie» de Sainte-Magdalen, pour enfin se sentir chez elle. En parallèle, nous suivons un jeune gladiateur de l’empire romain : Sethos. Adulé des femmes et des parieurs de par sa facilité à gagner les combats d’arènes, il tombera fou amoureux et sa vie ne se résumera alors qu’à la femme  qui fait battre son cœur; au détriment de tout; du danger et de la raison.

Les trois quarts du roman sera comme ça avec d’un côté Eva qui s’habitue à son nouvel environnement, de l’autre Sethos qui se bat pour être avec la femme qu’il aime mais qu’il ne peut avoir. La troisième et dernière partie, démarrant seulement enfin la véritable intrigue; intrigue que je ne vous dévoilerais pas car ça serait vous gâcher le plaisir de la découverte.

Une histoire en demi teinte avec beaucoup de maladresse et trop de facilité selon moi.

En toute sincérité, j’attendais beaucoup de cette histoire et j’avoue avoir été passablement déçue par l’ensemble. Sans doute en attendais-je un peu trop; j’ai tendance à oublier que la Collection R est avant tout destinée aux plus jeunes et non aux adultes plus murs. Ainsi j’ai trouvé la partie sur la Rome Antique et sur de surcroit sur Seth, assez ennuyeuse. On y découvre pas grand chose hormis le désir des femmes pour le jeune homme et l’amour de sa vie : Livia qui est destinée à un autre mais qu’il veut avoir à tout prix. Pour un gladiateur je l’ai trouvé bien mou du genoux, trop guimauve pour être crédible en esclave se battant pour sa survie. Surtout pour l’époque. De plus l’auteure n’a pas assez développé sur le sujet à mon goût. Tout reste très superficiel.

La bonne surprise reste Eva. J’ai tout de suite apprécié la jeune fille et je me suis bien plus passionnée par son entrée à« Sainte-Magdalen» et ses relations avec les autres, sa soif d’apprentissage qu’avec Seth.

Et puis, aux vues du résumé du roman, je me demandais vraiment comment l’auteure allait rapprocher ces deux personnages que tout sépare, sans parler du temps. Je m’étais peu à peu préparée à tout un tas de théories plus ou moins fumeuses et j’avoue que j’ai été assez surprise et déçue par la facilité avec laquelle l’auteure les fait se rejoindre.

Un virus comme un cheveux sur la soupe ou bien plus ? Mystère mystère.

De plus il y a ce fameux virus qui vient d’on ne sait où et Parallon, qui semble être un endroit particulier dont le temps et l’espace n’a pas de prise sur lui. Une sorte d’univers parallèle. Ou les gens tués du virus se retrouvent là bas ou ceux tués par ceux qui ont déjà été tué. Oui je sais, vous ne comprenez pas grand chose, j’avoue que moi non plus ^^.

Voilà, on ne sait pas pourquoi, on ne sait pas comment; rien n’est dit ou presque rien et ce virus , D’où vient-il ? Autant de questions qui restent sans réponse pour le moment car l’auteure, dans la dernière partie où tout se rejoint, préférant se concentrer sur la relation entre Seth et Eva.

Tout est bien trop facile et j’ai trouvé que Dee Shulman allait trop dans la facilité laissant des blancs parfois gênant. Rien n’est réellement expliqué et finalement tout semble atterrir comme ça, comme par magie…

Vous l’aurez compris, je n’ai été qu’à moitié séduite par ce roman, autant j’ai beaucoup aimé les parties avec Eva, autant celles avec Seth m’ont laissé de marbre. C’était ennuyeux et sans saveur. Ensuite, je pense aussi que ce  titre est sans doute plus axé pour les plus jeunes de par ses lignes simples. Il n’empêche, je reste persuadée que ce titre à du potentiel. C’est pourquoi j’attendrais le tome 2 de pied ferme car mon petit doigt me dit que beaucoup d’éléments et de non-dits seront révélés dans le deuxième opus. Enfin je l’espère !

Encore une fois, on peut féliciter la Collection R de savoir si bien  diversifier ses textes pour nous servir autant de titres différents. Parallon Tome 1 ne m’aura sans doute pas conquise comme il se doit mais il reste un titre intéressant de bien des manières.

Se Lit bien

Ce livre vous intéresse ? Vous pouvez l’acheter ICI

 
A propos Artemissia (Julie F) 4106 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*