Charlotte Collins – Jennifer Becton

Charlotte Collins de Jennifer BectonBroché : 380 Pages

Editeur : Milady Romance (18 janvier 2013)

Collection : Pemberley

Langue : Français

ISBN-10: 2811209840

ISBN-13: 978-2811209841

Prix Éditeur : 7,90 Euros

Son résumé :

Dans Orgueil et Préjugés, Elizabeth fait un mariage d’amour avec Mr Darcy alors que Charlotte fait le choix de la raison en s’unissant au mielleux révérend Collins. Un mariage qui, à défaut de lui révéler l’amour, lui vaut une situation confortable. Lorsque son mari meurt, Charlotte est délivrée de ses pénibles sermons. Elle accepte alors de chaperonner sa petite soeur dans l’espoir de lui éviter une union malheureuse. Les deux soeurs sont courtisées par des gentlemen américains peu soucieux des convenances. Alors que sa réputation est mise à mal par un libertin, et qu’elle se débat contre la calomnie, Charlotte qui n’a jamais cru au mariage d’amour va devoir reconsidérer son point de vue…

Mon avis :

Charlotte Collins, auparavant Charlotte Lucas, voit sa vie basculer au moment de la mort de son mari dans un tragique accident. Dés lors, elle devient une femme seule et veuve qui doit subvenir par elle-même à ces propres besoins et préfère se retirer de la société. Mais cette décision changera du tout au tout quand sa sœur Maria viendra chez elle et lui demandera de la chaperonner, la poussant à retourner en société. Mais ce retour à la société l’amènera à vivre bien des aventures et à faire bien des rencontres, pas toujours bonnes…

Un personnage secondaire d’Orgueil & Préjugés au cœur d’un roman.

Dans le roman de Jane Austen, Orgueil & Préjugés, nous sommes amenés à faire la connaissance de Charlotte Lucas, la meilleure amie d’Elizabeth Bennet, personnage central de l’intrigue du roman. Malgré tout, elle reste un personnage secondaire dont on sait peu de choses et qui, de fait, attise la curiosité. En effet, tout ce que l’on sait d’elle c’est qu’elle fera un mariage de raison avec Mr Collins alors même qu’elle ne l’aime pas. On la rencontrera par la suite au presbytère de la propriété de Lady Catherine de Bourg mais sans jamais en apprendre beaucoup sur elle.

 De ce fait, écrire un roman qui lui est consacré était donc un défi ardu puisqu’il fallait respecter son caractère tout en sachant que l’on ne sait que peu de choses. Et bien évidemment, le défi de taille pour Jennifer Becton était de ne pas dénaturer le personnage. Et sur ce point, le roman est plus que réussit puisque l’on retrouve avec plaisir la Charlotte Collins que l’on a connu bien que la situation soit for différente.

Un mélange de Laclos & d’Austen qui donne au récit une tournure trop « prévue »

Mais malgré le fait que le personnage de Charlotte soit fidèle au roman d’origine, le récit m’a déçue. Peut être que j’en attendais trop de ce roman ou peut être est-ce du au fait que j’ai lu il y a quelques années Les Liaisons Dangereuses de Choderlos de Laclos mais en ressortant de ma lecture j’ai eu l’impression d’avoir lu un mauvais remake de ce roman sous un format classique et sans Mme Merteuil.

 En effet, la relation qui unit Charlotte Collins à Mr Edgington n’est pas sans rappeler celle de Mr de Valmont et de la Présidente de Tourvel, celui-ci s’étant juré de la séduire pour ensuite la détruire. Et malheureusement, ici, on retrouve tout le côté trop prévu du roman. En effet, toute personne ayant Les Liaisons Dangereuses comprendra comment ça va se finir. Du moins en partie. Malgré tout, dés le moment où l’on cesse d’être dans le schéma narratif de Laclos, on retombe dans celui de Jane Austen et là aussi, tout est, encore une fois, trop prévisible… 

Un roman sans grand intérêt sinon celui de redécouvrir un personnage d’Orgueil & Préjugés

Malheureusement, à mes yeux, ce roman n’aura que moyennement su me conquérir. Je ne lui ai trouvé qu’un faible intérêt, notamment à côté des romans d’Elizabeth Aston et de celui d’Amanda Grange. Tout ce que ce roman apporte est la découverte du personnage de Charlotte Collins et une intrigue digne d’un roman du 19ème siècle.

 A travers ce roman, qui est une suite à Orgueil & Préjugés, on découvre la vie de Charlotte après la mort de son mari mais on n’y retrouve pas la patte de Jane Austen, ce petit plus qui fait du roman un coup de coeur et un très bon roman. Ici, il manque un petit quelque chose pour satisfaire le lecteur et surtout les fan de Laclos & d’Austen. C’est dommage par ailleurs parce qu’il y a beaucoup de potentiel dans cet écrit notamment grâce à une intrigue très bien menée. Mais même la fluidité de l’écriture n’a pas su me faire oublier ce schéma trop proche des Liaisons Dangereuses.

 Malgré tout, les amateurs d’Orgueil & Préjugés pourront y trouver leur compte s’ils n’ont pas lu le roman de Laclos.

 


Ce livre vous intéresse ? Vous pouvez l’acheter ICI

 
A propos Chouquette 346 Articles

Chouquette, chroniqueuse sur Songe d’une nuit d’été. Dévoreuse de livres et séries télé, accro à James Bond et Harry Potter. Le reste du temps, je suis étudiante en Droit et photographe amateur :)

4 Commentaires

  1. J’ai pris du plaisir à lire ce roman. Charlotte a eu droit à sa fin heureuse!!!!
    J’ai trouvé que l’auteur a repris les fils d’orgueil et préjugés. Il y a 2 hommes: un a l’air d’un gentleman sans l’être, l’autre l’est sans avoir l’air. Il y a aussi une soeur frivole ( du moins au début).
    Ce livre m’a distrait et c’est tout ce que je lui demandais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*