Les Trois Princes Tome 1 : Puritaine et Catin De Elizabeth Hoyt

Les trois princes, tome 1 : Puritaine et Catin de Elizabeth Hoyt

Je me rends compte que j’ai beaucoup de lacunes concernant certains auteurs de romance historique. D’Elizabeth Hoyt, je ne connais finalement que sa série : La légende des quatre Soldats… Il me fallait impérativement combler tout ça surtout que finalement, je l’aurais pas mal regretté.

Les Trois Princes Tome 1 : Puritaine et Catin De Elizabeth Hoyt

Les trois princes, tome 1 : Puritaine et Catin de Elizabeth Hoyt Broché: 320 pages
Editeur : J’AI LU (3 octobre 2012)
Collection : J’ai lu Aventures & Passions
Langue : Français
ISBN-10: 2290057983
ISBN-13: 978-2290057988

Son résumé :

Jeune veuve, Anna Wren vit avec sa belle-mère. L’argent se faisant rare, elle envisage de travailler comme préceptrice, car elle sait le grec et le latin. Malheureusement, dans l’Angleterre de 1760, les emplois respectables pour dames ne courent pas les rues. Par chance, le comte de Swartingham cherche de toute urgence une secrétaire pour retranscrire ses écrits d’agronomie. Anna est engagée et apprend peu à peu à connaître le maître de Ravenhill Abbey, si impressionnant avec son visage ravagé par la variole. Lord Swartingham est certes disgracieux, mais il a surtout mauvais caractère: bourru, coléreux, autoritaire, il cumule les défauts. Pourtant, Anna ne peut nier l’attirance qui grandit entre eux et s’impose bientôt, les laissant seuls face à une passion que la société de l’époque réprouve…

Mon Avis :

En toute sincérité, je pensais avoir déjà lu et même chroniqué cette série. Il s’avère que non. Je sais que je n’ai toujours pas lu les tomes 1 et 2 de son autre série : Les Amants de Londres mais dès que j’ai lu le résumé de celui ci, j’avais trop envie de le lire en priorité. Une héroïne veuve et un héros au physique assez ingrat dû à une maladie mortelle pour l’époque, ça m’a tout de suite parlé ^^.

Alors, qu’est-ce que ça donne ?

En tout franchise, le début est assez percutant et ce dans tous les sens du terme. Alors qu’Anna Wren, l’héroïne rentre chez elle, elle est bousculée par un cavalier peu amène et rudement … rustique ^^.  Il s’avérera plus tard qu’il s’agissait du héros : Lord Swartingham, Edward pour les très intimes ;). Anna veuve depuis quelques années déjà, vit difficilement avec sa belle-mère dans un petit cottage. Contrainte de prendre un travail pour subvenir aux besoins de sa famille, Anna a l’heureuse opportunité de devenir la nouvelle secrétaire de Lord Swartingham réputé pour sa brutalité dans ses propos auprès de son personnel.

Le boulot de secrétaire d’un lord n’est pas franchement le travail que l’on donnerait à une femme surtout au milieu de XVIIIeme siècle. Malgré tout Edward (oui c’est pus facile que de l’appeler Lord bidule chouette) la gardera près de lui car il se sent attiré par cette femme. Malgré le fait qu’il n’est franchement pas l’homme le plus beau qu’il soit, que son visage est grêlé de cicatrices et que son caractère est des plus bourrus, Anna éprouve aussi un tendre penchant pour lui.

Entre registre de compte et séances au grand air avec des cours sur l’agriculture donné par Edward lui-même, ils finiront par se rapprocher de manière qu’ils ne prévoyaient pas. Edward doit se remarier et Anna n’est pas de son monde.

L’amour est dans le pré version XVIIIeme siècle

Pour une fois c’est l’héroïne qui en a dans le caleçon. Et heureusement qu’elle est là car sinon on pourrait toujours courir pour que ça avance entre eux. Edward sait que beaucoup de femmes le trouvent repoussant à cause des ses cicatrices. De plus il est un gentleman et préfère fantasmer sur Anna mais la laisser en paix. La jeune femme ne l’entends pas de cette oreille et c’est elle qui prendra les devants.

Ce livre aurait tout pour être fade voyez-vous; il ne se passe pas grand chose hormis l’amour du grand air et de l’agriculture qu’éprouve le héros. Pour un peu on aurait pu se croire dans une version arriérée de L’Amour est dans le Pré.

Edward a beau être de noble extraction, il s’exprime comme… un paysan. Il est aussi très misogyne et parfois sa façon de parler est juste… impossible pour un homme de sa condition. J’avoue que ça tranche radicalement avec ce que j’ai pu lire avant. Pourtant, au final c’est ce qui me l’a fait apprécier car pour une fois le héros n’est pas beau, il est bourru et à tendance à mettre, bien souvent, les pieds dans le plat. Il est aussi bourré de préjugés et pense qu’Anna se joue de lui parce qu’elle le trouve attirant.

C’est aussi un peu la belle et la bête dans un sens. Grâce à Anna on se prend nous aussi à apprécier cet ours mal léché qu’est Lord Swartingham.

Une très belle histoire d’amour sous des airs agricoles

Pour tout vous dire, j’ai vraiment beaucoup apprécié ce roman.

J’adore le style d’Elizabeth Hoyt et sa façon de nous amener à aimer ses différents personnages. Car même si les héros sont truculents, il en va de même pour les personnages secondaires qui font vivre le récit de bien des manières et n’enferment par les héros dans une espèce de routine ennuyeuse. Les dialogues sont aussi très imagés et la romance entre les deux, arrive certes très lentement mais elle est vraiment prenante.  Et puis n’oublions pas l’histoire du livre du héros : Le Prince Corbeau qui donne une certaine dose de mystère au roman. Hoyt le fait souvent( de ce j’en sais mais on retrouve aussi une histoire parallèle dans Les Amants de Londres tome 3) et j’avoue que c’est intéressant de faire le parallèle entre les deux histoires.

Vous l’aurez compris, voilà encore un tome, une série sans doute à ne pas manquer et qui prouve, une fois de plus que j’aime énormément le style de cette auteure !

Si je vous dis que les tome 2 et 3 sont déjà commandés ? 😆

Se Lit Très bien

Ce livre vous intéresse ? Vous pouvez l’acheter ICI

 
A propos Artemissia (Julie F) 4106 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

6 Commentaires

  1. Ahhh vivement que je lise ce livre, on me l’a conseillé et ton envie me rappelle a l’ordre lol j’espère que se sera pour bientôt ^^
    Vous arrêtez pas de me tenter ici !! bonne journée lol

    • Faut avouer que ça serait un crime que de passer à côté d’une telle série. Et d’après Karen, le second tome est encore meilleur !!!! Vite vite lis-les !!! 🙂

      Vous arrêtez pas de me tenter ici !!

      Vouii mais si les livres sont bons ? Que veux-tu… Viiiiiiiite lis-les !!!!! 😆

  2. Voilà une couverture qui a attiré mon attention la semaine dernière… et avec ton avis, VENDU !!!! Un autre qui s’ajoutera éventuellement à ma longue longue et interminable wishlist !!!!:-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*