Beauté Fatale de Sherry Thomas

Beauté Fatale de Sherry Thomas

 Broché: 308 pages
 Editeur : J’ai lu
 Collection : J’ai lu Aventures & Passions
 Langue : Français
 ISBN-10: 2290059676
 ISBN13: 978-2290059678

 Son résumé : Le jeune duc de Lexington est foudroyé par la beauté de Venetia Easterbrook.
Mais il ne tarde pas à apprendre que sa   splendeur vaut la noirceur de son coeur.
On la dit égoïste, vaniteuse et superficielle.
Tout ce qu’il déteste. Pourtant, en dépit des années qui passent, il demeure obnubilé par la noblesse de ses traits.
Jusqu’au jour où, lors d’une traversée transatlantique  il tombe éperdument amoureux
d’une mystérieuse baronne qui refuse de lui dévoiler son visage.
Christian se croit sauvé de son obsédante passion. Il ignore que ces deux femmes ne sont qu’une seule et même personne…

J’ai lu ce livre en quelques heures d’une seule traite et je l’ai beaucoup aimé.

Le livre débute par la présentation des deux personnages principaux : le duc Christian de Lexington ainsi que la sublime Venetia Easterbrook. Nous retrouvons au fil du livre les points de vue de ces personnages ce qui nous donne une vision omnisciente.

Christian de Montfort, jeune duc de Lexington, était âgé de dix-neuf ans lorsqu’il tomba sous le charme d’une femme mariée à la beauté renversante, lors d’un match de cricket.
Pour le duc, ce mari n’est pas un obstacle. En effet, Christian est jeune, séduisant et duc, il pense alors avoir toutes les cartes en mains pour séduire la charmante créature qui hante ses pensées. Parallèlement à cela, nous apprenons que la belle en question, Venetia Fitzhugh-Townsend, n’arrive pas à tomber enceinte et a dû rencontrer de nombreux médecins en vain. Son mari, Anthony Townsend, est un homme froid et jaloux de l’éclat de sa femme. Il n’hésite donc pas à la blâmer dès qu’il le peut sur sa stérilité et le fait d’être bien trop regardée par les hommes. Ce dernier, ayant remarqué l’intérêt du duc pour sa femme, alla à sa rencontre pour lui le mettre en garde de finir dans le même état que lui et de dénigrer Venetia.

Le presse apprit le suicide de Mr. Townsend. Les rumeurs commencent au fils des années à affluer sur Venetia, remariée à un homme bien plus âgé qu’elle, Mr. Easterbrook. Entre accusations, adultères et autres actes jugés comme égoïstes, le nom de Venetia est traîné dans la boue.
Au fils des années, le duc avait suivit de loin ces histoires et tentait d’oublier cette femme qui ne correspondait en rien à ce qu’il appréciait, mais malgré son envie, la beauté de Venetia le hantait toujours.

Un jour, le duc donna lieu à un débat ouvert au public. En effet il s’agit d’une grand scientifique notamment passionné par la paléontologie à l’instar de…Venetia ! Elle s’y rend avec sa belle-soeur et sa soeur avait l’idée cachée de marier cette dernière au duc. Suite à quelques questions du public, le duc se lance dans un débat sur la beauté et cite la fascinante beauté d’une femme rencontrée il y a des années mais qui n’était au fond que cruauté selon les bruits qui courraient. Venetia se reconnu et prit la fuite discrètement face à cette humiliation.

La belle décide alors de se venger et embarque sur le navire pour un voyage transatlantique avec le duc, consciente de sa beauté envoûtante  afin de le séduire pour mieux le rejeter  Elle se fait passer pour une baronne allemande et voile son visage. A bord, sa rencontre officielle avec le duc sera le début de sa vengeance mais aussi d’une histoire d’amour aussi bien passionnée qu’inattendu  Christian tombe rapidement amoureux de cette mystérieuse femme intelligente  sensible, douce, drôle et passionnée de paléontologie, douée de la faculté de l’empêcher de penser à la femme qui hantait ces nuits. Prise au piège par ses sentiments naissant, Venetia lui ment et se laisse entraîner dans une relation passionnée avec son nouvel amant. Ils échanges des secrets et confidences. Le duc se moque de ne pas voir son visage, elle prend conscience alors que Christian l’aime mais déteste sa véritable identité.

Pourtant elle le sait, une fois que le bateau accostera, elle devra lui révéler la supercherie et assumer les conséquences, bien plus nombreuses qu’elle ne l’imaginait. Aussi bien pour lui que pour elle…

Mon avis : Je ne peux que vous recommander de lire ce livre pour découvrir la suite. L’histoire nous transporte et nous fait vibrer. Entre un débat sur la beauté, la culpabilité, la vengeance, le désespoir  l’amour, la passion, le pardon, le mensonge, la colère ; nous parcourons ce livre avec envie. Les personnages sont touchant et on ne peut qu’être enivré par la passion qui unis ce couple.
Et puis, comment ne pas tomber également sous le charme du duc de Lexington ? L’auteur a fait un très bon travail avec ses personnages et j’aime aimé l’aspect historique du livre par rapport à ,l’époque mais aussi aux références de paléontologie qui apporte une touche d’originalité. Ce n’est pas dans tous les livres de romances que nous entendons parler de squelettes d’ichtyosaures.

La Beauté selon le Duc de Lexington 

Le point de vue du duc sur la beauté m’a totalement séduite, selon lui, la beauté est un phénomène qui échappe à la science, elle est irrationnelle. Il ne faut pas attribuer à la beauté plus de valeur qu’elle n’en mérite. C’est après ce passage ci dessous qu’il cite l’exemple de la beauté de Venetia et avoue sa stupidité, à lui-même, face à la splendeur.
« On nous apprend à juger autrui pour son caractère, ses qualités et défauts moraux. Pourtant, face à la splendeur Ce système s’écroule. Certains instincts primaires dont l’attirance irraisonnée pour ce qui est beau surpasse es règles de la civilisation. Alors nous idéalisons la beauté parce qu’en réalité nous avons honte d’être chaque fois incapable de lui résister. » […] « Une jolie femme est désirée quoi qu’elle fasse. On lui pardonne se défauts et manquements, sa beauté lui sert de passe-droit. »

Une histoire d’amour intense 

La relation entre les deux personnages fait rêver, déjà par la sincérité de leurs sentiments mais aussi par l’intensité de leur désir l’un pour l’autre. Nous ne pouvons que vibrer face à une telle passion et sentir notre petit coeur tambouriner et fondre pour une histoire si belle qui traverse des tempêtes de mensonge, de trahison et de pardon. Venetia et Christian sont un nouveau couple à ajouter à ma liste des personnages qui m’ont transportée.

Se Lit Très bien

 

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*