Love in the Darkness – Chapitre 26 : Désir

Damon & Elena

[Point de vue Damon]

Je me servis un verre et le bu d’un trait. Mon regard se posa sur Elena, c’était mon imagination ou elle était de plus en plus belle chaque jour ? Elle était la femme la plus magnifique qui soit. J’avais encore du mal à me dire que nous étions ensemble. J’avais passé tellement de temps à la regarder être heureuse avec mon frère… Stefan semblait se faire doucement à la situation pour mon plus grand bonheur. Je ne me supportais pas de lui avoir fait un coup pareil, lui avoir plus ou moins pris sa copine. Seulement l’amour ne se contrôle pas. J’avais beau me trouver assez détestable comme homme, je pensais toutefois mériter d’avoir une chance avec l’amour, une chance avec Elena.
Elle me sourit tendrement et je sentis mon cœur fondre. J’allais aussitôt la prendre dans mes bras. Elle frémit.

« Ça va ma belle vampire préférée ? »

« Plutôt bien oui, très bien depuis que tu es rentré » sourit-elle

« Que veux-tu faire aujourd’hui ? »

« Ce que tu veux ! Tu as une idée précise ? »

« Il y a bien un endroit où je voudrais t’emmener »

« Où ? »

« Surprise ! » Lançais-je avec un clin d’œil

« Hum ok, laisses-moi le temps de prendre une douche et je te suis ! »

« Oh ça tombe bien, j’ai bien envie de me rafraîchir un peu » plaisantais-je

« Menteur va ! » rit-elle

Elle prit ma main et m’approcha d’elle pour m’embrasser.Nous montâmes ensemble dans ma chambre et elle se précipita à la douche. Je m’allongeais sur mon lit en attendant. J’attrapais mon portable pour faire un message à Alaric afin de lui dire que je ne pourrais pas passer cet après-midi car j’avais prévu d’emmener Elena dans un endroit qui me plaisait beaucoup. Cet endroit en question était à quelques heures de route, il s’agissait d’une sublime demeure. J’avais hypnotisé la propriétaire pour nous laisser la maison quelques jours. Nous serions loin de tout, sans humains, pour qu’Elena soit rassurée et profite à fond. Des vacances en amoureux si je puis dire. Cela m’avait étonné de moi, d’avoir une idée aussi brillante. Il faut dire que Barbie et Bonnie m’ont été d’une grande aide. Caroline avait été sur les lieux afin que tout soit parfait et organisé. Bonnie avait lancé quelques sort pour que nous soyons tranquilles et même indétectables. Les filles m’avaient donné une liste de tout ce qu’Elena aimait comme nager, faire du cheval, les feux de cheminé, et des millions de choses que je n’avais pas lu, je préférais les découvrir seul. Je reviens à la réalité et entendis l’eau couler, des images d’Elena sous la douche envahirent mon esprit. Je fis de mon mieux pour les écarter et garder le contrôle. Elena avait besoin de temps pour s’habituer à sa condition de vampire, à sa soif de sang, ses émotions et sensations décuplées. Je ne devais pas interférer avec mon désir, de plus en plus difficile à refouler. Je me concentrais sur le bruit de l’eau. Chaque goutte avait un son différent en fonction de l’endroit où elle tombait. Je ne mis pas longtemps à repérer celles qui tombaient sur la peau d’Elena, coulaient sur son visage puis roulant sur sa gorge, sa poitrine, son ventre… Oh Damon !! Reprends-toi ! J’avais une folle envie de la rejoindre sous la douche et de lui montrer combien je l’aimais et la désirais. Je me relevais et tournais en rond dans ma chambre.

[Point de vue Elena]

L’eau chaude était agréable sur ma peau mais ne parvint pas à atténuer mes tremblements. Mon corps était en ébullition, submergé par le désir. Mais étais-je prête ? Cela faisait peu de temps que j’étais vampire, peut-être que je confondais…Non c’était bien du désir. Un immense et incroyable désir qui me rongeait, presque aussi puissant que la soif de sang. Je ne pensais qu’à Damon, le déshabillant dans mon esprit, goutant sa peau… Je me surpris à espérer que Damon allait me rejoindre sous la douche, provoquant une intense chaleur dans le bas de mon ventre qui me fit haleter.« Elena ? Tu vas bien ? » Demanda Damon, plutôt inquiet

« Oui ça va ne t’en fais pas ! » Répondis-je en vitesse

J’inspirais un bon coup. Je coupais l’eau et cherchais une serviette. J’en attrapais une, bien trop petite, mais je n’en avais pas pour longtemps à m’essuyer. Je ne repensais qu’à Damon, l’imaginant sous toutes les coutures et mon corps vibra. J’avais une folle envie de lui. Je devais le lui faire comprendre et surtout faire en sorte qu’il en ait envie aussi. Je brossais mes cheveux rapidement et m’entoura de ma serviette bien trop courte. Il devait céder ! J’avais vaguement compris qu’il me laissait le temps de m’adapter à ma nouvelle condition de vampire, mais pourquoi ne laissait-il rien transparaître d’un potentiel petit désir pour moi ?

« Damon ? Tu peux venir s’il te plait ? »

Je l’entendis arriver et en profita pour ajuster mes cheveux humides pour paraître plus attirante qu’un chaton qui se serait noyé dans une rivière. Il arriva près de moi et il prononça mon nom. Je tournais la tête vers lui et eu une peur bleu. Il me fixait, les yeux très sombres. Il semblait affamé et je fis un pas en arrière. Mon cerveau lutta pour remettre tout en place et peu à peu, je me souvenais que je n’étais plus humaine, je ne risquais rien. Alors pourquoi il… la réponse s’imposa à moi à la façon dont il me déshabillait du regard. Certes il avait faim, mais faim de moi, de la façon la plus sensuelle qui soit. Il approcha lentement sa main et caressa ma joue puis la fit courir le long de mon bras. Ma peau semblait brûler à son contact et j’adorais ça. Son regard se fit de plus en plus intense et je m’en mordis la lèvre. Sans pouvoir m’en empêcher, je me collais à lui et l’embrassa avec fougue. Les mains de Damon coururent dans mon dos jusqu’à mes cuisses ce qui m’électrisa tout le corps cette fois-ci. J’arrachais sa chemise noire et embrassa son torse musclé. Je l’entendis grogner et il me retira ma serviette, me collant nue contre lui et nous entrainant sur le lit. Je n’étais plus que désir, amour, passion et hormones. Mieux encore, j’étais sienne.

[Point de vue Damon]

Enfin, je pouvais faire Elena mienne, l’aimer sans aucune limite. J’aimais le contact de nos corps nus l’un contre l’autre, des sensations pures et inédites que je ressentais dès qu’elle m’embrassait et frôlait ma peau.
Nos corps s’emmêlèrent, s’unirent et nous laissâmes notre amour et notre passion tout contrôler.
C’était puissant, grisant, sensationnel mais aussi tendre et doux.
Elena était mienne et j’étais sien. C’était parfait comme si c’était évident, comme si nous avions été créés l’un pour l’autre.
Nous arrivâmes à l’apogée de notre plaisir en même temps, et aucun mot ne serait assez fort et juste pour décrire l’immensité de ce que je pouvais ressentir.

Après quelques instants, nous reprîmes notre souffle.

« Je crois que c’était inutile de préciser que c’était fabuleux, hein ?! » rit Elena

« En effet, je pense l’avoir assez bien ressenti » dis-je ne l’embrassant dans le cou.

« Je t’aime tellement Damon, si tu savais… » Souffla-t-elle les yeux brillants, en passant ses doigts sur ma joue

« Je t’aime encore bien plus fort ma puce… Et ne compte jamais sortir de mon lit ! » Rigolais-je

« Je n’en avais pas l’intention ! » sourit-elle

Cela avait été un pur bonheur de pourvoir enfin exprimer physiquement tout mon amour pour elle. Je ne sais combien de fois j’ai imaginé ce moment, combien de fois je me suis giflé intérieurement car elle était avec Stefan. Dès la première fois que mes yeux s’étaient posés sur elle, j’en suis tombé amoureux, puis un peu plus chaque jour.
Elle agrippa mon cou et m’embrassa avec force et passion. Elena me chevaucha avec un sourire amusé et un regard de défi. La journée allait être délicieusement longue et passionnée. C’était définitivement le plus beau jour de mon existence.

Petit mot de moi : Voilà le chapitre tant attendu ! Navrée pour le retard, j’ai de gros problèmes d’ordinateur… Mais vous aurez la suite ce week-end si tout se passe bien, j’espère. Bisous ♥

Disclaimer : Rien ne m’appartient, je m’amuse juste avec les personnages déjà existants des livres de LJ Smith et de la série de Julie Plec.

3 Commentaires

  1. Laura, ce chapitre est littéralement mon préféré !!! Enfin du DELENA dans toute sa splendeur !! Merci merci 1000 fois. J’attendais ça depuis un moment, et tu l’as fait … Vivement la suite.

  2. Laura 1000 merci pour cette magnifique lecture vivement la suite . On aura bientôt des nouvelle de Caroline et klaus . Merci pour cette fiction et de nous la faire partage .

Les commentaires sont fermés.