Love in the Darkness – Chapitre 24 : Découvertes

Hayley Caroline Tyler

[Point de vue Caroline]

Nous venions d’arriver chez les Salvatore. Je rentrais très lentement dans la maison, réticente. Je n’avais pas vraiment envie de voir le corps sans vie de ma meilleure amie. J’étais suivit de Klaus et Rebekah, cette dernière était au téléphone avec Matt afin de l’informer de la situation.
Damon descendit les escaliers avec…Elena ?

«  Elena ?! » m’écriais-je en courant vers elle « Je croyais que tu étais…peu importe, viens dans mes bras »

J’étais tellement soulagée ! Elle était glacée et très faible. Son regard désolé me donna la réponse. J’essayais de peser le pour et le contre de sa transformation en vampire. Damon était allé chercher une poche de sang à toute vitesse et lui tendit.

« Tu comptes te transformer ? » demandais-je

« C’est la meilleure option Caroline… Je sais ce que tu vas dire, je ne devrais pas me condamner. Mais s’il te plait prend en compte que c’est difficile comme décision mais que je veux être assez forte pour réussir à la prendre, ne te mets pas contre moi Car’ » paniqua-t-elle

« Hey Elena ! Calmes-toi, quel genre d’amie je serais si je ne te soutenais pas ? » Souris-je « Allez si tu veux je te tiens la poche »

Elle rit puis me serra contre elle. Bien entendu j’aurais tout donné pour qu’elle ait la chance de rester humaine, mais je voulais avant tout qu’elle ne meure pas. Attrapant la poche, Elena nous dit qu’elle voulait encore attendre un peu. Damon accepta aussitôt.
Au même moment, Stefan nous rejoignis en soutenant Bonnie qui avait un peu de mal à marcher. Je me rendis compte que j’avais fait un bond en arrière et que mon corps tremblait. Bonnie afficha une expression si malheureuse que je me sentie coupable.

« Je suis désolée » souffla mon amie sorcière

« Bon, tout le monde va s’assoit, nous devons faire le point sur la situation, Tyler arrive dans deux minutes. » lança Stefan

Stefan s’assit dans un fauteuil près de la cheminé. Bonnie, Elena et Damon sur le canapé à droite de Stefan, Klaus s’assit dans le canapé d’en face et Rebekah dans un fauteuil près de l’entrée, elle attendait Matt. Je m’assis près de Klaus.
On frappa à la porte et Tyler fit son entrée avec Hayley qu’il présenta à tous. La louve s’installa dans un fauteuil et Tyler se mit sur un accoudoir, alors qu’il y avait une place vers moi. Je repoussais les idées noires qui me traversaient l’esprit, non, il ne m’aurait jamais trahi. Cependant je sentis le regard de Klaus fixé sur Tyler avec un regard haineux. Mes doutes s’amplifièrent.

« Bien, commençons » annonça Stefan

« Katel était-elle morte pour de bon Bonnie ? » demanda Elena

« Oui, je l’ai tu…je m’en suis occupée. C’est grâce à ça que j’ai pu te sauver d’ailleurs » répondit doucement Bonnie qui prit la main d’Elena.

« Et pour les hybrides ? » demanda Damon

« Une bonne partie d’entre eux sont morts, mais d’autre ont pu s’enfuir grâce à Hayley » dit Tyler « Nous avons réussi à les convaincre de se rallier à nous »

« Ils ne sont plus un danger, alors ne vous en approchez pas » sourit Hayley, mauvaise

J’eus une énorme envie de la gifler. Personne ne releva et Tyler lui sourit. La vérité était sous mes yeux mais je refusais de l’affronter pour le moment.

« Et pour Jeremy ? » s’angoissa Elena

« Il n’a jamais été là-bas » dit Tyler « Mais un hybride m’a indiqué un endroit où nous pourrions aller voir et encore une fois grâce à Hayley, nous savons où est Jeremy »

Les yeux d’Elena s’illuminèrent. Tyler lui annonça que deux amis, toujours grâce à Hayley, étaient partis le chercher et qu’il serait rentré dans quelques heures. Nous fûmes tous soulagés. Chacun se leva pour vaquer à ses occupations maintenant que la paix régnait de nouveau sur nous.

Quatre heures plus tard, il faisait une nuit noire. Je m’assis dehors et contempla la lune qui brillait. Je m’étais ‘réconciliée’ avec Bonnie, Elena s’était transformée et restait dans la chambre de Damon avec ce dernier. Stefan était parti à la recherche d’Alaric qui avait pris sa voiture et coupé son téléphone après la mort temporaire d’Elena. Tyler et Hayley devaient rejoindre ceux qui ramenaient Jeremy.
Klaus quant à lui rodait dans la maison et ne fut pas long à venir me rejoindre dehors. Il s’assit près de moi.

« Pourquoi ne me l’as-tu pas dit » demandais-je

« Quoi donc trésor ? »

« Qu’il me trompait. »

Il garda le silence un bon moment. Oui, j’étais consciente qu’il savait toujours tout sur les agissements de ses hybrides et particulièrement Tyler qui avait brisé son lien. Klaus savait tout depuis le début, c’était certain. Mon cœur était déchiré par ces révélations. Mon couple avait disparu, mon bonheur aussi.

« Ce n’était pas à moi de te l’annoncer, je le pensais plus honnête que ça. » répondit-il presque déçu

« Comment a-t-il pu… »

« Oublies ça mon cœur, il ne te mérite pas. » dit-il en me caressant la joue

« Parce que toi oui peut-être ? » Lâchais-je brusquement mais le regrettant aussitôt

Klaus se figea et me fixa. Pourquoi avais-je ça alors que je ne le pensais pas ?

« Je n’ai jamais eu la prétention ne serais-ce que de penser que je pouvais te mériter Caroline. » dit-il froidement en se levant près à partir.

« Attends ! Excuses-moi je… »

« Ne t’excuse pas Caroline, j’ai bien compris. »

« Non écoutes moi ! »

« Je dois y aller Caroline. »

« Arrêtes de m’appeler comme ça !! » Criais-je, les larmes noyaient mes joues et mon ventre se déchirait.

Klaus ne répliqua pas, il semblait perturbé. Par ma phrase ou mes larmes ? Je me détestais de me montrer si faible face à lui, mais je ne supportais plus cette affreuse douleur de trahison qui m’arrachait le cœur. Klaus ne bougeait pas, il me regardait.

« Je…je dois y aller mon cœur… » Répéta-t-il

Pourquoi ne me prenait-il pas simplement dans ses bras ? Et si j’avais raison ? S’il se fichait éperdument de mes sentiments, s’il ne voulait que jouer ?
A cette idée ma douleur augmenta de plus belle, c’était insupportable. Je n’avais plus rien à perdre de toute façon, alors je fis l’impossible et me blotti contre son torse. Klaus ne me serra pas contre lui. Je levais les yeux vers lui, énervée et blessée et vis sa retenu. Il hésitait. J’étais dans ses bras comme une pauvre idiote trop faible et… Je fis un pas en arrière et commença à m’en aller.

Puis, il me rattrapa, souffla mon nom et me prit dans ses bras. Nous nous assîmes dans l’herbe, et il me garda contre lui toute la nuit. Je pleurais toutes les larmes de mon corps et il caressait mes cheveux doucement en silence. Mes blessures se refermaient, ma douleur s’estompait. Quelque chose venait de commençais entre nous…

Petit mot de moi : A vous avez de la chance, j’ai réussir à écrire mon chapitre ainsi que celui de demain !! ^^ J’espère que cela vous plait. J’ai une surprise pour vous dans le chapitre de mercredi, je n’en dis pas plus ! 😉 Bisous ♥

Disclaimer : Rien ne m’appartient, je m’amuse juste avec les personnages déjà existants des livres de LJ Smith et de la série de Julie Plec.

4 Commentaires

  1. Super ! Enfin du klaroline, j ai hate de voir comment tu vas faire evoluer leur relation. Comme d hab, je suis contente de te lire.

Les commentaires sont fermés.