Les Chroniques de MacKayla Lane Tome 5 : Fièvre d’Ombres

 

Il était là, bien au chaud dans ma tour de Pise, attendant patiemment que je l’en extirpe pour enfin le lire… et ce jour fut là… Ça y est je l’ai lu le divin roman lol
 

Les Chroniques de MacKayla Lane, Tome 5 : Fièvre d’Ombres

 Les Chroniques de MacKayla Lane, Tome 5 : Fièvre d'OmbresBroché: 889 pages
Editeur : J’ai lu (15 février 2012)
Collection : SEMI-POCHE
Langue : Français
ISBN-10: 2290036889
ISBN-13: 978-2290036884

Son résumé :
 
« Rien n’est au-delà de mes capacités. Je suis tout. Vous êtes un livre. Des pages avec une reliure. Vous n’êtes pas né. Vous ne vivez pas. Je ne connais pas la peur. Que voulez-vous de moi ? Ouvre les yeux. Vois-moi. Vois-toi. Files yeux sont ouverts. Je suis le bien. Vous êtes le mal. Conversation avec le Sinsar Dubh

 

Mon Avis :
 
Je me souviens que la fin du tome 4 m’avait mise dans tout mes états. Qui Mac avait-elle tué ?! Après un laps de temps incommensurable. Oui, je sais, je devrais avoir honte … mais même pas en fait, je l’ai enfin lu et même que je l’ai terminé. Oui comme une grande :p
 
Pour resituer l’histoire, Mac, Barrons( haaan mais arrêtez de baver sur vos claviers m’enfin… pauvres d’eux quoi…) et compagnie sont toujours à la recherche du fameux livre maudit. A la fin du tome 4, Karen Marie Moning,avait joué les sadiques avec nos pauvres nerfs, en terminant le roman par la mort d’un personnage tué par Mac herself… Dans le tome 5, on sait enfin qui elle a tué… et oh mon dieu, j’étais aussi déphasée que Mac pour le coup, mais bizarrement  (tiens comme c’est bizarre) je savais que ça ne serait pas permanent… A presque plus d’un an de retard pour le lire, il n’y avait plus vraiment de secret… ou presque.
 
Bref, même si elle est dévastée, elle reprend du poil de la bête et est bien déterminée à se venger et à détruire Darroc et les Unseelies et éviter ainsi que les murs entre le monde des faes et des humains ne s’écroulent totalement. Pour cela, elle aura l’appui des différents personnages qui ont ponctués les tomes précédents dont la petite Dani. J’avoue que j’ai du mal avec le langage un peu particulier de cette dernière mais bon…elle n’a que 14 ans donc on lui pardonne son tempérament très rentre dedans.

Un tome très surprenant avec des rebondissements et des scènes à couper le souffle !

Entre rebondissement, mystère à résoudre et scènes des plus torrides, ce tome est une véritable petite bombe de plaisir à lire. Sauf peut-être le début que j’ai trouvé un peu longuet. Les introspections de Mac étant parfois un peu lourdingue, je l’avoue. Mais une fois passé les deux-cent premières pages, je n’ai plus pu lâcher le roman tellement j’étais dedans.
 
De plus, qu’elle bonne surprise de retrouver les McKeltar au complet. J’ai été légèrement choquée par Cian et ses percings mais bon lol…
 
Et que dire des derniers chapitres… Mamamia… Il a fait chaud tout d’un coup dans mon salon, c’était insoutenable. On peut dire que Karen Marie Moning sait inventer de beaux mâle bien sexy et diablement dangereux.
 

Un tome à ne surtout pas louper, qui ne vous donnera envie que d’une chose… Ca y est de suite tout le monde va crier et en chœur : Barrons ! Ce qui n’est pas faux, j’en conviens. Ah d’ailleurs, sachez que vous en apprendrez un peu/beaucoup plus sur ce monsieur qui aime faire mouiller note petite culotte nous faire fantasmer à mort. Il se dévoile sans se dévoiler auprès de Mac. Une Mac qui a bien évoluée depuis le début du premier tome. Au début de la série, elle m’agaçait prodigieusement mais elle a su murir au fur et à mesure du temps.

 
Ce tome 5 est de loin, l’un de meilleurs de la série, qui vous donnera plus qu’envie de replonger à fond dans l’univers magistral inventé par Karen Marie Moning, qui vous donnera aussi envie de fantasmer encore plus sur l’imprévisible et bestial Jericho Barrons, de vous prosterner devant votre écran, en priant très très fort pour rencontrer un jour ce spécimen masculin haut de gamme… mais avouons le inaccessible…

 

Excellent : très belle histoire !

Ce livre vous intéresse ? Vous pouvez l’acheter ICI

 

Comme vous avez pu le constater, j’ai été sympa en vous pondant, plus tôt un article sur David Gandy, qui incarne à la perfection( quand il ne sourit pas) Jericho Barrons. Sachez aussi que vous pouvez assouvir vos fantasmes, vos envies, auprès d’une communauté de fans qui comme vous a succombé à la Barrons Mania.

 

Pour cela deux adresses à ne pas manquer… mais n’oubliez pas vos kleenex, serviette éponge etc avant de cliquer sur les liens.

 

Le fanblog frenchie de Jericho Barrons : Jericho.Z.Barrons et sa page Facebook … Alléluia !

 

Pour finir, sachez que cette série a une suite avec Iced , ou nous retrouvons les points de vues de différents personnages avec en premier lieu celui de Dani ! Vivement sa sortie en français( qui devrait être prévue pour 2013).

 

 
A propos Artemissia (Julie F) 4106 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

1 Commentaire

  1. En attendant le prochain roman de Karen Marie Moning dans l’univers des chroniques de Mackayla Lane, je mets en jeu sur ma page facebook un calendrier avec des photos de Barrons notamment, si ça te dis ^^

3 Rétroliens / Pings

  1. Les avancées de Mes Lectures Du Lundi (13) – Songe d'une Nuit d'été - Twilight-Fascination.com
  2. Les avancées de Mes Lectures Du Lundi (13) – Songe d'une Nuit d'été - Twilight-Fascination.com
  3. Songe d'une Nuit d'été - Le Webzine Au Féminin Fièvre Née de Karen Marie Moning

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*