Un coin de Paradis de Susan May Warren

Deep Haven, tome 1 : Un coin de Paradis de Susan May Warren

Un-coin-de-paradisBroché: 432 pages
Editeur : MILADY (23 novembre 2012)
Collection :Central Park
Langue : Français
ISBN-10: 2811208801
ISBN-13: 978-2811208806
Prix : 7 € 60

RésuméEt s’il suffisait de croire en ses rêves ?

Mona est sur le point de réaliser son vœu le plus cher : retaper une vieille demeure victorienne dans la petite ville côtière de Deep Haven, pour en faire une librairie-café. La jeune femme déchante en s’apercevant que les travaux sont bien plus importants que prévu. Heureusement, le séduisant Joe Michaels lui vient en aide. Alors que les catastrophes s’enchaînent, risquant de compromettre son projet, Mona découvre que cet homme à bien plus à offrir que ses talents de bricoleur. Joe n’est autre que son auteur préféré, un écrivain bien résolu à lui prouver que l’amour n’existe pas seulement dans les livres.

Mon avis

Une très jolie romance dans un décor ensorcelant. Voici Un petit coin de Paradis. C’est une très jolie histoire, d’amour, d’amitié, de pardon et de rêves. Vous voyagerez dans la petite ville de Deep Haven, avec son merveilleux lac et sa nouvelle librairie-café. Dieu se mêlera de la vie de nos personnages et ceux-ci vont apprendre le pardon. C’est une romance mêlant la famille, la foi et les sentiments. A vrai dire, je n’en avais jamais lu de telles auparavant. Mais j’ai trouvé que Susan May Warren a excellemment exploité son sujet et son histoire, reprenant les ingrédients de la romance contemporaine couplés à la foi, et a mené assez parfaitement sa barque.

Un écrivain et une amoureuse de livres

Reese Clark est un écrivain adulé, auteur de nombreux best-sellers dont Jonah est le héros. Lors d’une séance de dédicace, il fait la rencontre, tout à fait par hasard, de Mona, une jolie jeune femme avec un problème de voiture. Pourtant écrivain préféré de cette dernière, elle ne l’a pas reconnu alors que pour la première fois, il l’aide, notamment avec Noé, sa chevrolet.

8 mois plus tard, Reese Clark, appelé aussi Joe Michaels, retourne à Deep Haven. Il est temps pour lui de retrouver Gabriel, son petit frère atteint de trisomie 21 qui vie au Jardin, un centre pour les adultes handicapés. Alors que Joe en veut encore à leur père de les avoir abandonnés (alors que Joe a lui même fait la même chose à 18 ans, abandonnant sa mère et son frère), il va apprendre au contact de Gabriel, le pardon.

Joe – Reese va également trouvé un emploi d’homme à tout faire (eh oui il n’est pas seulement un écrivain) pour une jeune femme qui projette d’ouvrir un café-librairie. Elle a besoin de quelqu’un pour effectuer les nombreux travaux avant l’ouverture. Et cette jeune femme est Mona. Quelle étrange message du destin ! ^^  Mona ne s’est toujours pas remise d’un acte qui a coûté la vie à son père. Elle porte encore le poids de cette culpabilité sur ses épaules. Heureusement, Liza, sa meilleure amie, est là pour la soutenir.

Vous allez également faire la connaissance de Brian, un homme pas aussi lisse qu’il n’y paraît. Il va se révéler plus dangereux que prévu. Mais Joe – Reese et Accroc, un labrador qu’il a adopté, sont là pour veiller sur les deux jeunes femmes.

Le chemin du pardon est long

La romance partage la vedette avec la notion de pardon. En effet, la foi est très présente dans le livre et se présente notamment sous forme de dialogues des deux personnages, Mona et Joe, avec Dieu. On assiste également à leur moment de prière. Tout deux doivent apprendre à demander pardon, à pardonner et surtout à se pardonner.

Suites à leurs blessures, tout deux vivent dans leur carapace. Mona se raccroche au personnage Jonah, crée par Joe – Reese (et inspiré de sa propre expérience) et Joe n’ose plus se confronter aux autres, et laisser quelqu’un percer sa carapace. Ils vont apprendre à s’apprivoiser, à se connaître et laisser leurs sentiments parler.

Chacun va se retrouver dans l’autre et tout deux vont peut-être faire un bout de chemin ensemble. Qui sait ? (MOI MOI MOI ^^)

La foi au coeur de la romance

A vrai dire, ça peut être un peu dérangeant pour les personnes non-croyantes comme moi d’avoir Dieu dans une romance. C’est un peu étrange ces dialogues entre les personnages et lui. Mais on fait vite abstraction de cela pour se plonger dans le décor de rêve que nous offrent Susan May Warren et Deep Haven. En effet, le cadre est idyllique et le café-Librairie, qui s’appelle Un coin de Paradis, me donne envie de connaître un tel endroit et de pouvoir passer du temps là-bas. L’auteure m’a vraiment mis l’eau à la bouche et nous a offert un endroit presque parfait (un petit goût de Paradis).

En tout cas, cette romance est vraiment jolie. J’ai lu avec plaisir et attention ce petit bijou et je trouve la plume de Susan May Warren vraiment très plaisante. Alors je vous conseille cette romance si vous avez envie de sortir des sentiers battus de la romance traditionnelle, avec une histoire mêlant amour et foi. Vous ne serez pas déçus !

Se lit très bien

 
A propos RockAndStone 517 Articles

Charlie – Rockandstone, passionnée de musique et amoureuse des livres.
#TeamRonWeasley

3 Commentaires

  1. Wow quelle belle chronique… On y retrouve une certaine tristesse, mais espoir dans tes écris… Ce roman semble imprégné d’une telle sensibilité !!! En tout cas, tu m’as convaincu… Même si juste le fait que ce soit un Milady soit assez pour me convaincre llllololl Merci pour cette découverte xox

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*