Love in the Darkness – Chapitre 9 : Jamais tranquille


[Point de vue Elena]

J’avais besoin d’une bonne nuit de sommeil, ne pas penser aux problèmes qui m’attendraient à mon réveil. Aussitôt allongée, je sombrais.

Dans la nuit, je tournais sur moi-même pour changer de sens et heurtai quelque chose, enfin plutôt quelqu’un. Il faisait noir, c’était impossible de voir de qui il s’agissait. Je reconnu cependant son parfum, celui avec lequel je dormais depuis presque deux mois, celui de la chemise noire…

Mon coeur s’emballa et j’allumai vite la lumière. Damon était allongé sur ma couette et me regardait. Je soupirais de soulagement, il était revenu, j’avais eu si peur de l’avoir encore une fois perdu. Je me rallongeais à ses côtés, laissant la lumière allumée. Il n’affichait aucune expression.

« Je t’écoute ! » commença-t-il

Par où commencer ? Que dire ? J’avais peur de m’embrouiller, de dire quelque chose qui le fasse fuir ou pire, souffrir…

« Je ne sais pas comment faire Damon. Je ne peux pas changer d’avis comme ça ! J’ai choisi Stefan parce que je l’aime. Cela dit, ton absence m’a fait comprendre que je t’aime aussi. D’un côté j’ai l’impression de revenir au point de départ, mais je ne peux pas arrêter avec Stefan et être avec toi, tu comprends ? »

Il soupira

« Je vois. »

« J’ai besoin de temps pour voir où va réellement ma relation avec Stefan, voir si la nôtre continuera d’évoluer ou non. Stefan aura besoin de temps, toi aussi, tout le monde… On ne change pas de personne du jour au lendemain… »

Damon se mis sur le dos et fixa le plafond en silence. Il était en colère, blessé aussi sans doute… J’aurais aimé qu’il voit à quel point mes sentiments pour lui avaient changé, mais ce n’était pas encore le moment pour nous. Il finit par se tourner vers moi et son regard triste s’adoucit.

« Tu sais que je ne peux plus attendre comme ça Elena, n’est-ce pas ? J’ai déjà trop attendu, trop espéré, trop essayé… Je ne peux pas me contenter de rester sur la touche pendant que tu es avec mon frère, surtout après m’avoir dit ce que tu ressentais… J’ignore si je tiendrais. »

« Laisse le temps faire Damon. Attends-nous. Je sais que c’est terrible ce que je te demande, mais je dois être sûre. Je t’aime Damon, ok ? Je t’aime ! Et ça change bien des choses même si ce n’est pas tout de suite. Fais le pour nous. Laisse-moi le temps de m’y retrouver et d’arranger les choses. Je ne veux pas faire souffrir Stefan aussi.»

Il caressa mon visage et me sourit même si son regarde trahissait le fait qu’il était plutôt septique.

« Ok, tu gagnes Elena. Je t’attendrais…juste parce que la perspective du nous me plait plutôt bien et ouvre pas mal d’options alléchantes…» Plaisanta-t-il

« Damon ! C’est sérieux » souriais-je

« Je t’aime, dès que le moment sera venu pour un nous très alléchant, je serais là Elena, je te le promets. »

J’étais heureuse, comblée.
Je fermais les yeux sous la sensation si agréable que me procurait sa caresse sur ma joue. Une vague de bien-être et de chaleur m’envahit et je retrouvais toute l’énergie que je n’avais plus sans lui…
Soudain il s’interrompit et se précipita vers la porte de ma chambre, il me fit signe de ne faire aucun bruit. J’entendis des pas, il y avait quelqu’un. Le visage de Damon changea, ses crocs sortirent et il disparu de la chambre.

[Point de vue Damon]

Je pouvais enfin profiter de mon amour avec Elena, mais bien sûr il fallait qu’on nous gâche ce moment …

J’inspectais le couloir et ne vit personne. Jérémy dormait, la maison semblait vide. Je marchais lentement et en silence puis entendis un bruit suivit d’un cri étouffé. Aussitôt je rejoignis la chambre d’Elena, vide.

« Elena ? »

Silence… Je ne savais pas qui était derrière ça, mais il allait regretter d’être venu. Je me concentrais afin d’entendre le plus loin possible.
Des bruits de pas très rapides, un moteur de voiture, un cri…

« Damon !!!!! »

Je sautais par la fenêtre, et rattrapa l’inconnu à toute vitesse. Il tenait Elena par le bras si fort qu’elle grimaçait de douleur. Elle continua de se débattre comme elle pouvait, alors que je le vis sortir un couteau. Il n’eut pas eu le temps de faire le moindre geste que je le fis voler contre sa voiture et il tomba à terre. L’homme, du moins l’hybride en question, avait le regard fou. Il ne cessait de fixer Elena et lui bondit dessus. Je l’attrapai au vol et l’immobilisa en lui cassant les os, il se mit à répéter « le sang du sosie, le sang du sosie, le sang du sosie», Je lui arrachais le cœur d’un coup. Je pris le corps et la mis dans la grosse voiture bleu nuit qui devait être la sienne.

Je pris Elena dans mes bras et la porta en vitesse jusqu’à chez elle. Je jetais un rapide coup d’oeil sur elle et m’assura qu’elle n’était pas blessée. Elle n’avait rien heureusement !

« Prend tes affaires Elena, on s’en va. Tu le reconnais ? Te rappelles-tu l’avoir invité à entrer ? … Elena ? »

Elle tremblait, était en état de choc. Sur le coup ça me surpris, elle avait vécu pire, puis cela sembla logique, elle avait déjà beaucoup trop vécu pire… je pris son visage entre mes mains et l’insita à me regarder dans les yeux.

« Ça va aller Elena, personne ne t’approchera ! Je suis là, ok ? »

Elle respira profondément et hocha la tête.

« Ok » se reprit-elle « Je dois m’occuper de mon frère »

Je mis quelques affaires à Elena dans un sac à dos, pendant qu’elle appelait Bonnie pour que cette dernière vienne ici afin de protéger Jeremy.

Je l’emmenais chez moi. Elena semblait épuisée.  Mon frère nous rejoignit et je lui expliquait la situation. Inquiet, il prit Elena dans ses bras. Je me suis surpris à m’imaginer entrain de lui arracher la tête ! Mais bon, chacun sa place…
Une chose était sûre, il fallait protéger Elena et son frère puis trouver d’où venait cet hybride cinglé. Stefan décida d’aller chercher Caroline, Bonnie et Jeremy. Ce dernier serait plus en sécurité ici avec sa soeur, protégés par trois vampires et une sorcière. Je fis un message à Alaric pour qu’il vienne également. Stefan, juste avant de partir me dit qu’il allait à son retour essayer de contacter Klaus.

Une fois seuls, Elena s’approcha et je la serrais dans mes bras. Elle avait peur c’était certain. Je n’aimais pas du tout la situation entre nous et Stefan, mais je sentais que cette fois j’avais ma chance. Cette hypothèse me fit doucement sourire et serrer Elena un peu plus fort contre moi.

« Je ne laisserai rien t’arriver Elena, je te le promets ! »

« J’ai confiance en toi Damon »

Elle me regardait comme elle ne l’avait jamais fait, elle était belle à couper le souffle. Je ne regrettais plus d’être rentré, et je me rendis compte que je n’aurais plus la force de repartir… J’allais rester et attendre, pour elle. Même si j’avais tort et que je restais seul à jamais, je savais que je ne pouvais pas vivre loin d’elle…

Est-ce que ça vous plait toujours ? 

Disclaimer : Rien ne m’appartient, je m’amuse juste avec les personnages déjà existants des livres de LJ Smith et de la série de Julie Plec.

 

3 Commentaires

  1. encore une fois je te dis un grand bravo ! J’attends la suite avec impatience ….
    c’est toujours un réel plaisir de te lire.

  2. Belles retrouvailles ^^
    Et joli retournement de situation!

    Ha la la Damon est incapable de résister… heureusement!

    Merci pour ta fic elle est super!

Les commentaires sont fermés.