16 Lunes de Kami Garcia & Margaret Stohl

Coucou à tous !

Cela me semble faire une éternité que je n’ai pas publié sur le site, c’est le moment de m’y remettre ! Aujourd’hui, je vais vous parler  d’une saga contenant quatre livres : 16 Lunes, 17 Lunes, 18 Lunes et 19 Lunes. Ce dernier est sorti le 24 octobre 2012, quant aux autres, ils sont déjà en vente dans vos librairies favorites.

Auteurs : Kami Garcia & Margaret Stohl

Broché: 634 pages

Editeur : Hachette

Collection : Black Moon

Langue : Français

Date de sortie : 13 janvier 2010

Prix éditeur : 18 €

Son résumé : J’ai longtemps rêvé de cette fille. Elle apparaissait dans un cauchemar où, malgré tous mes efforts, elle tombait sans que je puisse la sauver. Je me savais lié à elle d’une façon particulière. Et puis un jour, elle est arrivée en chair et en os au lycée de Gatlin, notre petite bourgade du Sud des Etats-Unis. Elle était belle et mystérieuse. Si j’avais su qu’en même temps que cette fille surgirait aussi une malédiction… J’étais éperdument amoureux, mais cet amour était perdu d’avance.

Mon avis :

J’ai d’abord été attirée par la couverture du livre, simple mais mystérieuse, puis par le résumé. Comme écrit en bas du livre, cette nouvelle saga à succès est comparée à celle de Twilight, ce fût une raison de plus pour moi d’acheter ce livre intriguant. Le narrateur n’est autre qu’Ethan, le héros du livre. Cela m’a plu d’avoir cette histoire du point de vue d’un homme pour une fois, un gars simple et tendre qui tombe sous le charme d’une demoiselle belle et mystérieuse. De plus, dès l’annonce du résumé, il était question d’une malédiction et d’un amour impossible, tout ce que j’adore ! J’ai donc lu ce livre, du moins, l’ai carrément dévoré et je ne suis pas déçue du voyage !

Une nouvelle dimension

Le monde Lena. Je fus surprise en apprenant ce qu’elle était : une Enchanteresse. Cette surprise m’a un peu freinée dans ma lecture, cela sonnait trop joli, magique, licorne et poussière de fée… Sauf que non, du tout. Lena fait partie d’une lignée d’Enchanteurs depuis des siècles. Ces Enchanteurs ont tous un destin, un chemin tracé vers le bien ou parfois aussi vers le mal, pour créer un équilibre. Ainsi les membres de la famille de Lena ont tous trouvés leur place, maintenant c’est à son tour et son chemin n’est pas vraiment celui qu’elle souhaite…

L’amour impossible

Comme pour Twilight, c’est l’histoire d’une personne comme une autre qui tombe sous le charme d’un être extraordinaire, ici doté de pouvoirs et lié à un tragique destin. Entre Ethan et Lena, une grande complicité est née, puis un véritable amour. Au delà des différences, des menaces, du danger et des affrontements entre leurs familles respectives, ils s’aiment et se battent ensemble face à leur destin. Ethan comprend et soutient Lena malgré ses peurs et souffrances.

Un destin lié qui remonte à bien plus loin qu’ils ne le pensent

En effet, le sort réservé aux Enchanteurs remontent à quelques siècles déjà, ainsi  que les liens entre les familles d’Ethan et de Lena. Nous retrouvons d’ailleurs des passages provenant tout droit du passé qui nous en apprennent beaucoup sur l’histoire des Enchanteurs; le monde d’où ils viennent et plus encore… Cela permet de changer le rythme de la lecture de temps en temps.

Je ne peux que vous conseiller de le lire !! Ce livre a une suite 17 Lunes (puis 18 et 19Lunes) dont je vous ferai une petite chronique prochainement ! 

Vos avis sur ce livre ?

 

4 Commentaires

  1. J’ai lu les deux premiers tomes et je les ai beaucoup aimés !! 😉 J’attends que le troisième sorte en poche pour l’acheter! ^^ Je vais aussi aller voir le film au cinéma même si le cast est pour moi très décevant (surtout Ethan qui fait dans les 25ans…)

  2. j’ai fini 16 lunes je me suis couchée tôt le matin (03:00) car je voulais impérativement connaitre la suite, Lena deviendrait elle lumiere ou tenebres ? il fallait que je termine le livre pour savoir. je viens d’acheter 17 lunes ! j’espère qu’il sera aussi ben que le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*