Les Chroniques des Elfes de Jean-Louis Fetjaine

Broché: 635 pages
Editeur : Pocket (30 août 2012)
Collection : Pocket Science-fiction
Langue : Français
ISBN-10: 2266233025
ISBN-13: 978-2266233026
Prix : 13€90

Résumé : Bien avant les événements de La Trilogie des Elfes, les hommes ont investi la forêt des elfes pour y construire leurs églises et y installer leurs villages. En ce temps-là, les nains, les elfes, les humains et autres créatures ne se croisaient jamais. Mais lorsque l’armée des Terres noires a envoyé ses monstres assoiffés de sang sur le domaine des elfes, la guerre fut inévitable.

À l’époque, Lliane était encore une jeune princesse, fille de la reine des elfes. Sa rencontre avec un humain blessé et recueilli par son peuple, va bouleverser l’équilibre de leur monde fragile.

Au sommaire : Liliane (T1) ; L’Elfe des Terres Noires (T2) ; Le sang des Elfes (T3)

Petite mot de Charlie : Avant tout, sachez que j’ai lu ce livre d’une traite, comme si les trois tomes ne formaient qu’un livre. Alors pardonnez-moi si je révèle des informations ou si ma chronique vous paraît un tantinet désordonnée ^^

Mon avis

Pour ceux qui me connaissent (enfin, qui connaissent mes goûts littéraires), je ne suis absolument pas fan du genre Fantasy (je reconnais le talent de l’excellent Tolkien mais je n’accroche pas à cet univers). Malgré ça, j’ai lu avec attention et plaisir l’excellente saga Les chroniques des Elfes. Je reconnais là la plume magique de Jean-Louis Fetjaine.

Le premier tome nous narre la jeunesse de Lliane, intrépide et curieuse, future reine des Haut-Elfes. Les elfes vivaient en parfaite harmonie avec les arbres lorsque les humains ont commencé à s’installer dans leur bois alors que de l’autre côté de la frontière, les monstres vont s’avérer être une terrible menace. On va donc assister à une bataille, opposant elfes et monstres, qui va sceller le destin de certains personnages. J’ai eu un énorme coup de cœur pour le personnage de Maheolas, un jeune débutant sans don particulier qui se révèle plus noir qu’il n’y paraît. Ce tome permet aussi de découvrir une légende celte, les Tuatha de Danaan.

Le deuxième tome m’a moins impressionnée, peut-être que la magie a moins opéré ! ^^ Cela commence après la sanglante bataille qui a opposé les Monstres et les Orcs. Notre chère Liliane, ainsi que d’autres personnages, ont été capturés par les ennemis et se retrouvent sur les Terres Noires (d’où le titre ! ^^). C’est sombre et violent, croyez-moi. On suit également les aventures de Freïhr, un jeune barbare qui deviendra guide ; celles du père de Liliane, accompagné de Llandon, qui part à la recherche de sa fille ; sans oublier les intrigues de Pellehun.

Dans ce tome, Fetjaine nous pousse à nous interroger sur les relations difficiles qui unissent les peuples de la tribu de Dana (j’ai eu l’air de la chanson de Manau en écrivant ma chronique ^^). LA vérité va bientôt éclater ! C’est avec un petit pincement au coeur que je vais vous parler du troisième tome. C’est toujours difficile de voir se dessiner le mot « fin ».

Liliane est à présent reine et est donc présente dans ce troisième et dernier tome. Mais la guerre est proche : les Elfes vont devoir se battre, et des alliances vont naître. Les Armée de Celui qu’on ne nomme pas (Mais non, pas Voldemort !) vont envahir le marais où vivent nos Elfes. Le final est lancé. Je ne m’étendrais pas sur le sujet pour ne pas vous dévoiler les surprises et les mystères de ce troisième tome.

L’œuvre de Fetjaine est incontestablement riche (tellement que je m’y suis perdue à plusieurs reprises ^^) ! Il nous plonge dans un monde féérique, mêlant nature et légendes. Sa plume est envoûtante et nous amène dans un univers complètement hors du temps, loin des tracas de la vie contemporaine. Jean-Louis Fetjaine a la capacité de captiver son lecteur, et entretient merveilleusement le suspense. Cependant, j’ai trouvé un peu inutile de faire trois tomes. Tous auraient très bien tenu en un seul et même roman.

J’ai énormément apprécié le fait que l’auteur cite ses sources à la fin de chacun de ses livres, une très bonne initiative de sa part. Je conseille ce livre à tous les amateurs de Tolkien et de fantasy, ainsi qu’aux autres.

 
A propos RockAndStone 516 Articles

Charlie – Rockandstone, passionnée de musique et amoureuse des livres.
#TeamRonWeasley

1 Commentaire

  1. Une jolie chronique ! Je suis comme toi : la fantasy, très peu pour moi ! Je passerai donc mon chemin, mais il est toujours agréable de connaître les bons auteurs, pour le cas où.. 🙂
    Bonne soirée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*