Le Clan Campbell Tome 3 : Trahi de Monica McCarty

 

Comme je vous le disais il y a quelques jours avec le tome 2, j’avais vraiment hâte de lire le troisième opus de cette seconde série de Monica McCarty. Grâce aux éditions J’ai Lu, j’ai eu l’opportunité de le tester avant sa sortie ! Effectivement, « Trahi » sort le 19 Septembre prochain dans toutes vos bonnes librairies.
 

Le Clan Campbell Tome 3 : Trahi de Monica McCarty

 

Broché : 405 Pages
Editeur : J’ai lu (19 septembre 2012)
Collection : AVENTURES ET PASSIONS
Langue : Français
ISBN-10: 2290056979
ISBN-13: 978-2290056974
Prix Éditeur : 6,60 Euros
 
Son résumé :
 
Duncan Campbell, accusé d’un crime qu’il n’a pas commis, a été forcé de quitter son clan. Son nom a été bafoué. Prêt à tout pour laver son honneur et rétablir la vérité aux yeux de tous, Duncan retourne dans les Highlands pour trouver la seule personne capable de lui rendre sa liberté : la femme qu’il aimait et qui l’a jadis trahi…

 

Mon Avis : C’est donc avec un très grand plaisir que je me suis replongée dans les tribulations de la famille du clan Campbell. L’histoire se passe quelques mois plus tard après celle qui a réunit Lizzie et Patrick MacGregor.
 
On retrouve donc le fameux Duncan Campbell, frère bâtard de la fratrie Campbell. Duncan, après 10 ans d’absences, revient enfin sur les terres qui l’ont vu grandir. Ce n’est pas sans émotions qu’il retrouve celle qu’il a aimé plus jeune mais qui l’a trahi.  Trahison qui lui a apporté le déshonneur d’être lui même appelé « traitre » au sein des siens. Dans le but de laver son honneur, il doit absolument prouver son innocence et seule Lady Jeannie Gordon pourra l’y aider.
 
Mais 10 ans ce sont écoulés et beaucoup de choses ont changés. Enfin le croient-ils tout les deux, et c’est non sans émotions, qu’ils se retrouveront pour tenter de démêler le vrai du faux.
 
Monica McCarty, aime les héros torturés et surtout, elle aime leur donner un chemin plus ou moins tortueux vers l’ascension du bonheur absolu. C’est bien connu pour être heureux, il faut d’abord souffrir. Et nos deux héros : Duncan et Jeannie ont bien soufferts avant d’arriver à la félicité d’une relation seine et équilibrée ^^.
 
Le roman commence donc par les retrouvailles du couple, qui chacun de son côté, se sent bafoué par l’autre. Bien sur, le lecteur n’a pas toutes les cartes en main pour comprendre ce qu’il leur est arrivé. C’est pourquoi, dès le second  chapitre nous basculons dix ans plus tôt. J’avoue qu’à la base, je ne suis pas des plus friandes des retours en arrière, mais là, il était évident que je n’avais pas le choix, si je voulais savoir de quoi ces deux là s’accusaient.
 
Bien sur, toute leur acrimonie part d’un malentendu et chacun ruminera de son côté pendant dix ans. Pourtant, Duncan finira par revenir parce qu’il veut laver son honneur et que sa famille et les terres des Highlands, lui manque. Il ne s’attendait pas à retrouver par la même occasion des sentiments vis à vis de celle qu’il avait eu tant de mal à oublier. Et pareil pour Jeannie. Malgré un mariage plus tard et deux enfants, Jeannie n’a rien oublié de Duncan Campbell.
 
J’aime ce genre d’histoire ou rien n’est simple ou tout est alambiqué à partir de rien et où les secrets se cachent jusqu’au jour où ils sont soient avoués ou découverts. Après tout, si c’était trop facile, cela en serait ennuyeux. Ce qui n’est pas du tout le cas ici. On ne s’ennuit pas car même si Duncan et Jeannie sont prêt à renoncer à leurs griefs, pour mieux se redécouvrir, il n’en reste pas moins que Jeannie cache un secret assez lourd. J’ai espéré pendant tout le long qu’elle le lui avoue mais la jeune femme avait peur.  Peur tout à fait justifiée qui plus est.
 

J’ai vraiment passé un excellent moment avec cette histoire. Une histoire bien menée tambour battant et dont la trame de fond est intéressante : guerre de clan, vol de terre et succession. On ne s’ennuie pas un seul instant et je donne un gros cœur pour les deux personnages Duncan et Jeannie qui ont su m’attendrir tout les deux. Ce qui est assez rare pour être souligné, on compati à leur douleur et surtout on espère un dénouement heureux pour eux deux. Leur histoire d’amour est très touchante.

 
Monica McCarty nous dépeint là des femmes à l’esprit mûr, des femmes fortes qui ne sont pas aveuglées ni par l’amour que leur insuffle leur prince de cœur ni par le contexte historique de leur époque.
 

Ce que je peux vous dire, c’est que cette série, si vous êtes fan des héros en kilt, doit être absolument lue. Il serait dommage de passer à coté ! De plus, ce troisième tome conclut très bien cette trilogie du Clan Campbell.

 
Petit plus appréciable : Le petits mot de fin de l’auteure, sur le contexte historique ainsi que sur les personnages fictifs et réels. J’ai beaucoup aimé en apprendre un peu plus sur ce sujet. Mot de l’auteure qui était aussi présent dans les autres tomes.
 

 

Ce livre vous intéresse ? Vous pouvez l’acheter ICI

 

Pour lire ma chronique du second tome, c’est ICI

 

 

 
A propos Artemissia 4086 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». 3 enfants, passionnée de lecture. Aime être transportée dans d’autres univers grâce aux livres.

1 Commentaire

  1. Je suis pas une fan des romans du style harlequin, mais j’avoue que l’histoire semble bien avec l’accusation et tout… Je me laisserai tenter peut-être un jour…. Merci pour ce partage xox

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*