Phænix T1 De Carina Rozenfeld

Comme vous le savez, et comme vous l’avez très certainement vu, j’ai beaucoup lu pendant mes vacances, sans toutefois avoir eu le temps de rédiger mes chroniques. Je me retrouve donc pour la première fois de ma vie très très en retard.
Je commence donc avec le dernier livre lu, qui est un SP envoyé très gentiment par les éditions Robert Laffont :

Les Cendres de L’Oubli : Phænix T1 De Carina Rozenfeld

Broché: 432 pages
Editeur : ROBERT LAFFONT (6 septembre 2012)
Langue : Français
ISBN-10: 2221126971
ISBN-13: 978-2221126974
Prix Éditeur : 17,90 Euros
Son Résumé : Elle a 18 ans, il en a 20. À eux deux ils forment le Phænix, l’oiseau mythique qui renaît de ses cendres. Mais avant de le devenir, ils devront se retrouver et s’unir dans un amour pur et éternel…
Depuis l’origine du monde, le Phænix meurt et renaît perpétuellement de ses cendres. L’être fabuleux est constitué de deux âmes soeurs. À chacune de ses résurrections, ses deux moitiés doivent se retrouver et s’aimer pour reformer l’oiseau légendaire. Car lui seul a le pouvoir d’éloigner les menaces qui pèsent sur l’humanité. Malheureusement, les deux amants ont été séparés et l’oubli de leurs vies antérieures les empêche d’être réunis…

Aujourd’hui, dans le Sud de la France. Anaïa a bientôt dix-huit ans. Elle a déménagé en Provence avec ses parents et y commence sa première année d’université. Passionnée de musique et de théâtre, Anaïa mène une existence normale. Jusqu’à cette étrange série de rêves troublants dans lesquels un jeune homme lui parle et cette mystérieuse apparition de grains de beauté au creux de sa main gauche. Plus étrange encore : deux garçons se comportent comme s’ils la connaissaient depuis toujours… Bouleversée par ces événements, Anaïa devra démêler le vrai du faux, comprendre qui elle est vraiment et qui saura la compléter. Elle devra souffler sur les braises mourantes de sa mémoire millénaire pour redevenir elle-même. S’ouvriront alors les portes d’une nouvelle réalité dans laquelle amour et fantastique sont étroitement liés.

Mon avis :

Bon, j’avoue que le résumé ne me parlait pas des masses. Et puis mon dernier jeunesse lu était assez bof, j’appréhendais donc un peu. Eh bien vous savez quoi les ami(e)s ? Je regrette amèrement d’avoir privilégié cet autre livre à celui ci.

La Magies des Mots… et du Var

Je suis tout de suite entrée dans l’histoire et je me suis vraiment prise d’amour pour les paysages qui y sont décrits et d’amitié pour l’héroïne « Anaïa« .  A la mort de ses grand-parents, la famille d’Anaïa descend dans le Var pour vivre dans la maison familiale dont le père a décidé de  faire des quelques chambres de trop, des chambres d’hôtes.
Anaïa, quant à elle va faire sa rentrée scolaire dans la fac du coin et retrouver, par hasard, sa meilleure amie de vacances « Garance« . Mais ce n’est pas tout. Elle se liera d’amitié assez facilement avec Enry, un jeune homme que son amie et elle, comparent au beau Thor. Je dois avouer que depuis ce moment j’ai eu du mal à voir quelqu’un d’autre que l’acteur Chris Hemsworth mais bon …^^.

Anaïa, Amour & Rock’n Roll

La jeune fille se sent tout de suite à l’aise avec lui, tout le contraire d’avec Eidan qui est au antipodes de Enry: beau ténébreux, froid et très secret. Pourtant, Eidan fera tout pour se rapprocher de la douce Anaïa, même si très souvent il parait distant et brusque. Bon je vous le dis ou pas ? Eidan a des airs de Darcy par son côté taciturne et pédant… Tiens, c’est vrai ça… finalement ça fait aussi, par certains côté très « Orgueil et Préjugés » cette histoire. Non, je ne suis pas obsédée par cette histoire. Juste un peu 😉
Entre Enry et Eidan mon cœur a balancé tout du long, hésitant selon leur réaction, et plaignant un peu Anaïa d’être promenée ainsi par ces deux beau gosses qui lui intiment à chaque rencontre de « se souvenir« . Ils semblent la connaitre alors qu’elle ne sait pas qui ils sont. Enfin le croit-elle.
Notre belle héroïne devra faire un choix et croyez-moi au départ, c’est loin d’être évident.

Un roman addictif et très prenant !

Franchement, j’ai eu vraiment du mal à lâcher ce roman qui a été une véritable addiction pour moi pour finir en véritable regret et manque, quand j’ai tourné la dernière page.

C’est beau, c’est doux, c’est très bien écrit. J’ai retrouvé la magie et l’innocence des premières relations amoureuses où l’on souhaite ardemment rencontrer l’amour de sa vie, sans toutefois trop y croire. Anaïa, est une héroïne vraie et sympathique avec laquelle le lecteur se sentira tout de suite en empathie.

Carina Rozenfeld, a réussie à écrire merveilleusement en incluant même des chansons dans son histoire, sans  alourdir le roman et,  au contraire en lui donnant une touche toute personnelle. Sans compter les messages facebook  qui ponctuent de façon très amusante chaque fin de chapitre…
Et puis il y a ce je ne sais quoi, cette ambiance que je n’arrive pas à vous décrire qui m’a vraiment plus. Et la fin… que dire… non, ne rien dire sera le mieux. Lisez-le et ensuite on pourra en reparler ^^. Si vous recherchez une belle histoire pleine de mystère, addictive avec des personnages charismatique, n’hésitez pas. Les Cendres de L’Oubli, revisite une légende peu connu, mais je sens que ce premier tome ne fait que l’ébaucher ! Je croise les doigts pour que la suite ne soit pas trop longue à venir.

Un gros coup de cœur pour un livre qui a presque réussi à me faire pleurer et là, je dis chapeau !

Je remercie vraiment les éditions Rober Laffont, Glenn Tavennec et toute son équipe pour tout ce qu’ils font, et surtout pour nous donner l’opportunité de pouvoir lire de si belles histoires ! Eh bien sur un grand bravo à Carina Rozenfeld, qui n’a pas à envier ses collègues anglophone ! Les Cendres de L’Oubli est un livre que je suis loin d’oublier ! Merci !

Ce livre vous intéresse ? Vous pouvez l’acheter ICI

 
A propos Artemissia (Julie F) 4106 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

4 Commentaires

  1. Ce livre me fait de l’oeil depuis l’annonce de sa sortie par la collection R. Et ton avis ne fait que confirmer que je vais me jeter dessus à sa sortie! 🙂
    En plus, le Sud de la France ça me parle fortement!
    La couverture est vraiment magnifique, c’est ce qui m’a attiré en premier.
    J’ai encore plus hâte de le lire en voyant un avis aussi positif 😉

    • Franchement ce livre a été une très très agréable surprise ! C’est bien écrit, Carina réussit tout de suite à nous mettre dans l’ambiance et à doser avec beaucoup de justesse le mystère qui plane au dessus de la tête de son héroïne.Quant au héros…. ils ont tout ce qu’il faut pour attirer notre curiosité.

      Bref, je me suis vraiment régalée !

1 Rétrolien / Ping

  1. Les Cendres de L’Oubli : Phænix T1 De Carina Rozenfeld – Songe d'une Nuit d'été - Twilight-Fascination.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*