Le Club des Gentlemen Tome 1 : Valse de Minuit De Tessa Dare

 

J’ai un peu hésité à le lire tout de suite, pas qu’il ne m’intéressait pas mais je voulais couper, changer de registre. Pourtant mes yeux, retournaient à chaque fois vers le livre posé en haut de ma tour de pise. Allons, soyons fou, je me suis-je dis !
 
C’est comme ça que j’ai lu ce livre… en moins d’un jour !
 

Le Club des Gentlemen Tome 1 : Valse de Minuit De Tessa Dare

 

Broché: 375 pages
 Éditeur: J’ai lu (11 juillet 2012)
Collection : J’ai lu Aventures & Passions
Langue : Français
ISBN-10: 2290056766
ISBN-13: 978-2290056769
Prix Éditeur : 6,95 €
 
Son résumé :

« Ce soir Morland dansera avec moi! »
Lady Amélia d’Orsay sait bien qu’il n’y a aucune chance pour que celui que l’on surnomme le « Duc de Minuit » l’invite ce soir-là.

Riche comme Crésus, il fait partie du club le plus privé de Londres et a toute la gentry à ses pieds. N’empêche que, de gré ou de force, ils valseront ensemble. Car Amélia a une requête pressante à lui adresser concernant son idiot de frère. Jack a beau être totalement irresponsable, elle l’aime tendrement, et cela lui donne toutes les audaces. Toutes ? Pas sûr.

Osera t-elle devenir…duchesse ?

 

Mon avis : Amélia d’Orsay ( à chaque fois que je lisais son nom, je pensais automatiquement au musée :p ), dont le frère vient de perdre 400 livres( l’argent pas des livres /romans ^^) au jeu contre le duc de Morland, est bien décidée à faire tout ce qui est en son pouvoir pour convaincre le duc, lors d’une valse, de renoncer à cet argent. Ce qu’elle ne se doutait pas, c’est qu’un évènement tout à fait inattendu allait les lier, et ce d’une façon dont Amélia, se serait bien passé… oui mais le Duc a plus d’un tour dans sa botte, et puis c’est qu’il est très attirant ce brave jeune homme !

Le hérisson de Minuit*

La trame de fond, en elle-même, est assez bateau et revisitée tellement de fois que j’ai toujours une impression de déjà-lu. Mais cela est vite passé par la romance qui va se tisser doucement mais surement entre Amélia et son Duc de Minuit. Appellation (d’origine non-certifiée) qui lui a été collé depuis le jour où il n’a fait que se présenter à minuit sonnant pendant, les bals pour ne danser qu’une seule fois avec une jeune fille choisie au gré de ses envies.
 
Quand on sait le comment du pourquoi il fait cela, ça m’a fait un peu ricaner mais passons
 

Le sacrifice bien-pensant

 
Amélia, ne veut qu’une seule chose, protéger son jeune frère, un joueur invétéré. En en duchesse, et en épousant le duc, elle pensait pouvoir l’aider et purger toutes ses dettes. Hélas, l’homme a qui elle vient de confier sa vie et son futur, est loin d’être un idiot, et a des idées bien arrêté sur la question. Quoique la dessus, j’étais assez d’accord avec lui.
 
Entre histoire de meurtre et obligation parental, Amélia et Spencer ( le prénom du Duc) feront tout pour apprendre à mieux se connaitre. Ce ne sera pas forcément évident car chacun a son caractère mais l’appel de la passion et du lit douillet  à dos, sera la plus forte, et ce au plus grand plaisir des lectrices !
 

L’Amour Du Risque

 
Entre complot et quiproquos, il est dur de lâcher le livre. Bien que parfois j’ai pu trouver le caractère d’Amélia assez versatile. Au début elle m’avait donné l’impression d’être une héroïne forte et tenace et finalement elle cède un peut trop facilement, à mon gout, aux faveurs du Duc.  Même si on peut comprendre la grande attirance qu’il suscite.
 
La première intrigue concernant le décès d’un des amis du duc et l’accusant du meurtre de ce dernier— tout cela, soi-disant, pour récupérer un jeton qui lui ouvrira les portes … de l’enclos d’un cheval! — n’est pas des plus excitantes mais assez bien tenue jusqu’à son dénouement. Cette trame dans l’histoire servira, surtout, avant tout, à donne run prétexte à faire avancer la relation entre Amélia et Spencer.
 
La seconde intrigue, quant à elle est bien que très courte est plus intéressante, même si arrivant en fin de tome. Cela concerne Claudia, la cousine et et pupille du Duc/ Spencer/ le hérisson … Oups
 
—Petit aparté, mais ce court intermède m’a tout de suite fait penser à Lydia et Wickham dans « Orgueil & Préjugés » ( étant en pleins dedans en ce moment… vous m’excuserez de cette allusion. Qui a dit « Illusion » ?! ^^.
 
Une façon, bien stimulante pour remettre en question, certains tempérament un peu trop excessif des personnages et d’arriver, ainsi, à un dénouement plutôt heureux.
 

Une bien jolie valse, que cette romance !

 
Dans l’ensemble, ce premier tome de la nouvelle série de Tessa Dare,  est plutôt pas mal avec ce qu’il faut (et pour preuve) pour vous tenir en haleine, du début jusqu’à la fin. Même si la première intrigue ne m’a pas passionné des masses, j’ai suivi avec grand plaisir l’évolution amoureuse entre le  Duc et Amélia.
 
J’ai trouvé leur caractère sympathique, même si le Duc a un profil assez classique de la littérature romantique. Quant à Amélia, sous des dehors de femme forte, elle est juste une jeune fille qui tente de faire son petit bout de chemin, et de trouver un terrain d’entente entre ce qui lui parait bien pour elle, tout en aidant ses proches. Bon, j’avoue, parfois, elle m’a vraiment agacée avec sa détermination à vouloir protéger son imbécile de frère, qui aurait mérité, bien souvent, de grand coups de pieds aux fesses.
 

Une lecture agréable, qui saura vous faire plaisir sans pour autant vous faire frémir.

 
Un très bon début qui donne une certaine envie de connaitre la suite des aventures de ce fameux club des gentlemen.

 

Ce livre vous intéresse ? Vous pouvez l’acheter ICI

 
* Un hérisson ? Lisez le livre pour comprendre !
 

 
A propos Artemissia 4084 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». 3 enfants, passionnée de lecture. Aime être transportée dans d’autres univers grâce aux livres.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*