Les Guerriers Maudits, Tome 2 : Le Lion de Nottingham

 

Je sais, je devais vous faire mes avancées de lecture du lundi, mais j’étais en passe de terminer ce tome là, et donc je ne voyais pas l’utilité de faire presque un double article. Les Guerriers Maudits, est une série écrite par Lisa Hendrix, que les éditions » J’ai Lu » ont classés dans leur collection « Crépuscule« . Au vu de ce qu’ils y mettent, on aurait eu tendance à croire qu’il s’agissait là d’une romance paranormale.

Pas exactement en fait.

 

Les Guerriers Maudits, Tome 2 : Le Lion de Nottingham

 

Broché: 375 pages
Éditeur: J’ai Lu Pour Elle (4 juillet 2012)
Collection : J’ai lu Crépuscule
Langue : Français
Prix Éditeur : 7,40€
ISBN-13: 978-2290030523
 
Son résumé :

Il y a des siècles, Steinarr a été victime d’une malédiction qui le contraint, chaque nuit, à prendre l’apparence d’un lion. Caché, il erre dans les bois où il tente de survivre, menant une vie solitaire.

C’est en parcourant la forêt près de Nottingham qu’il fait la rencontre de la sublime Marian et de son demi-frère, Robin Fitzwalter.

Quand les deux voyageurs lui révèlent être en quête d’un trésor, malgré son terrible secret, Steinarr accepte de les accompagner.

 

Mon Avis :
 

J’avais lu le premier tome l’année dernière. Je n’avais pas été transcendée par son contenu, malgré le fait que ça se passe à une époque que j’affectionne. Pourquoi ? Parce que j’étais partie dans l’idée qu’il y aurait beaucoup de fantastique or, il n’y en a quasiment pas dans cette série.

C’est donc le cœur léger, et la mine joyeuse, que je suis partie explorer cette histoire qui se passe dans un lieu et une époque proche de celle du plus grand voleur de tout les temps… non pas le nain… mais celui qui volait les riches pour donner aux pauvres : Robin des Bois.

 

A l’aventure compagnon !

 

Le héros, Steinarr, un ancien viking, devenu immortel, suite à une malédiction lancée par une vilaine sorcière, qui le change toute les nuits, en un lion assoiffé de sang et de combat, va renconter sur son chemin deux jeunes gens : Marian et son demi frère Robin. Ces derniers, sont lancés dans une chasse au trésor, qui permettra à Robin de récupérer le titre de leur père décédé récemment. En fait Robin et Marian se nomment : Robert et Mathilda dite Maud. Ils ont pris une fausse identité pour échapper aux tueurs lancés à leur trousse, par leur oncle bien décidé à garder la succession en son sein.

Qui a peur du grand méchant Lion ?

 

Comme de  entendu, Steinarr, qui dans un premier temps, avait été embauché par le vilain méchant oncle pas beau pour les ramener auprès de ce dernier et tuer Robert…enfin Robin, va avoir des vues sur la belle Marian/ Maud/ Mathilda, cochez le prénom que vous préférez.

Oui, ils sont assez schizo à ce donner trois mille noms différents mais rassurez-vous, on arrive à s’y retrouver.

Au fil de leur quête, dans cette chasse au énigmes ( pas ce qu’il y a de plus folichon, il faut l’avouer) les sentiments de Steinarr et Marian, vont aller grandissant mais la donzelle est une femme libérée(et non il ne la laissera pas tomber X) …) et n’aura pas froid aux yeux devant ce vieux monsieur de plus de quelques siècles ^^.

Abracadabredouille

 

Eh oui, pas une once de fantastique ne viendra ponctuer cette lecture, qui au demeurant très sympathique, n’apporte pas vraiment de renouveau dans le genre. J’ai parfois trouvé quelques chapitres assez longuets. Il n’y a pas vraiment de surprise,  c’est assez linéaire et les sentiments des héros, une fois dévoilés, il n’y a plus vraiment, ni piment, ni étincelles qui vous fera battre le coeur au rythme de vos découvertes.

 

Un livre qui se lit bien mais pas transcendant non plus. Il n’ y a pas une once de fantastique dedans hormis le héros qui se transforme en lion la nuit.
Ce lit facilement même , si pour ma part, l’héroïne ne m’a convaincue que moyennement. On passe un bon moment, et si comme moi on aime les histoire moyenâgeuse, vous devriez y trouver votre compte. Il y a même un petit clin d’œil assez sympathique à ce cher Robin des Bois !

Ce roman vous intéresse ? Vous pouvez l’acheter ICI

 

 
A propos Artemissia (Julie F) 4107 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*