Les Archanges Du Diable Tome 2 : La Dame de Mes Tourments

 

Anne Gracie, fait partie des auteures de romance que je découvre depuis peu.

 

Les Archanges du Diable, est sa deuxième série à paraitre aux éditions J’ai Lu, dans la Collection : J’ai Lu Pour elle, Aventures et Passions. Il s’agit de sa première publication en France.

 

Les Archanges Du Diable Tome 2 : La Dame de Mes Tourments

 

Broché : 310 pages
Editeur : J’ai Lu Pour Elle (20 juin 2012)
Collection : AVENTURES ET PASSIONS
Langue : Français
Prix: 6,60€
ISBN-13: 978-2290041482

Son résumé :

Harry Morant est célèbre pour sa bravoure sur les champs de bataille mais, après huit ans de loyaux services dans l’armée, il ne rêve que d’une chose, s’établir.

Pour commencer, il s’achète un vieux manoir en ruines qu’il envisage de restaurer.

Puis, il lui faut trouver une femme. Peu importent les mariages d’amour, ce qu’il recherche, c’est une femme respectable. Or, une rencontre inattendue peut parfois tout bouleverser…

 

Mon Avis : Voilà une histoire, somme toute basique, mais qui sait faire son petit effet.

Comme vous le savez, depuis quelques temps, je nage en pleine envie de romance ! Me voici donc, plongée dans ce livre que je n’ai pas pu vraiment lâcher avant la fin… Sauf que quand on le commence en plein après-midi et qu’on le lâche à presque cinq heures du matin. Mes pauvres petits yeux ^^!

 

Une Demoiselle en détresse

 

L’histoire n’a rien d’originale : d’un côté, nous avons un héros ( Harry Morant), un bâtard, fils de comte et d ‘une servante, ancien soldat, qui a été blessé ( pas à la guerre) par le passé par une Lady mariée (non ce n’était pas un soldat de l’amour, plutôt un « vrai » soldat X) ), qui a joué de ses sentiments et de sa naïveté. Depuis, il ne croit plus en l’amour, et après être revenu de la guerre, il décide de s’établir et de faire un bon mariage. Un mariage de raison, avec une jeune femme pas trop riche, qui ne serait pas apte à le tromper.

Pourtant, il croisera sur son chemin, une jeune fille qui ne le laissera pas indifférent. Elle se nomme : Nell : Lady Helen Freymore.

 

Nell, qui n’a plus rien : son père est mort et ne lui a laissé, pour seul lègue, la solitude et la détresse. Il a tout perdu au jeu, même leur demeure. Harry, notre héros sans peur et sans reproche, décide sur le champ de l’épouser. Bien sur, elle ne peut pas, et refusera, car Nell cache un lourd secret qu’elle ne veut pas lui révéler.

 

Des Personnages sympathiques pour une romance pleine de douceur

 

Comme vous pouvez, le constater, le scénario, n’a rien de surprenant, mais la façon dont Anne Gracie amène son histoire, fait que le lecteur ne peut lâcher les pages du livre. On veut en savoir toujours plus, et connaitre le dénouement.

Les personnages principaux, sont bien travaillés, et on éprouve un réel attachement pour eux. Harry, fait partie de ses héros, sans être charismatique, qui est, gentil et serviable. Nell, est forte et fragile à la fois. Elle veut se débrouiller seule, mais il s’avèrera que la présence de Harry à ses côtés sera une aide précieuse pour elle. Les sentiments viendront au fur et à mesure que leur relation évoluera.

 

De plus, les personnages secondaires, ne sont pas en reste du tout, et bien dessinés. On retrouve, à notre plus grand bonheur, les héros du premier  tome, ce qui est toujours plaisant.  En parallèle, nous suivons avec amusement, l’évolution d’une notre histoire, se déroulant avec Ethan, un ami de Harry.

 

J’ai vraiment beaucoup aimé cette romance toute douce et pleine de bons sentiments. On est loin des histoires de désir déchainé avec des scènes de sexe très, « olé olé » mais la sauce prend vraiment bien, et on se surprend à ne détacher le regard du livre, qu’une fois la dernière page tournée. Les héros se sentent attirés, dès le début, l’un pour l’autre, mais leur passion commune n’altéra pas leur désir de mieux se connaitre. Et puis la trame de fond, est tout à fait plaisante à suivre, et donne tout son piment à leur histoire.

Je pense que je lirais le prochain tome avec tout autant de plaisir, et j’espère retrouver nos deux sympathiques héros pour savoir ce qu’ils sont advenus d’eux par la suite.

 

Si vous recherchez une lecture toute douce et pleine de charme pour les vacances à venir, voici un livre qui se lit aussi facilement qu’on déguste une glace au bord de la plage, il est fait pour vous !

 

 
A propos Artemissia (Julie F) 4106 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

5 Commentaires

  1. Voici une critique qui donne très envie de lire le livre. Je pense qu’il va rejoindre ma PAL sous peu.
    Par contre je vois que c’est le 2ème tome de la série. Faut-il avoir lu le tome précédent?

    • Je te le conseille, il est vraiment très bien.

      Tu peux bien sur, lire le second, et lire le premier plus tard. On retrouve les perso du tome 1 mais bon, hormis le fait qu’ils soient déjà ensemble, ce n’est pas une fin en soit si tu commences par le 2.

      • Finalement, j’ai réussi à lire le premier tome, que j’ai beaucoup aimé.
        Par contre, tu avais écrit une chronique pour Le cavalier de l’orage ? Je n’ai pas réussi à la trouver…
        En tout cas, Henri va etre ma prochaine lecture à mon avis ^^

  2. Merci Arty pour cette bonne critique. Je commencerai aussi par le tome 1.
    Et j’essayerai de le commencer le matin, pour ne pas finir à 5h du mat 🙂 Les nuits blanches, c’est le gros inconvénient des bons livres!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*