Les Dieux Voyagent Toujours Incognito – Laurent Gounelle

Ce matin, j’ai décidé d’affronter la pluie et le vent  pour me rendre chez mon libraire préféré, histoire de faire une petite razzia sur les livres car j’en manquais cruellement et je devais rattraper mon retard dû aux révisions et aux partiels. Cependant, je n’avais pas envie d’un livre de littérature jeunesse, et non plus un livre Bit-Lit, fantastique, énigmatique, romance et tout ce que je pourrais apprécier. Alors, me laissant guider par le charmant vendeur, un de mes choix s’est porté sur le livre suivant.

Broché: 480 pages
Editeur : Pocket (5 avril 2012)
Collection : Pocket
Langue : Français
Prix : 7,00 €
ISBN-13: 978-2266219150

Son résumé : Imaginez : un homme vous sauve la vie, en échange de votre engagement de faire tout ce qu’il vous demandera. Cela, pour votre bien. Le dos au mur, vous acceptez et vous vous retrouvez embarqué dans une incroyable situation où tout semble vous échapper. Vous n’êtes plus le maître de votre existence, et pourtant, à bien des égards, elle est plus excitante qu’auparavant ! Toutefois, peu à peu, le doute s’installe en vous : quelles sont les intentions réelles de cet homme ? Qui est-il vraiment ? Et qui sont les personnages énigmatiques de son entourage ? Les découvertes que vous faites n’ont rien pour vous rassurer.

Cette histoire, qui évolue dans l’atmosphère envoûtante d’un été parisien, ouvre la voie à la plus belle des réflexions sur nous-mêmes : qu’est-ce qui peut nous permettre de dépasser nos inhibitions, nos peurs et nos conditionnements, pour sortir du chemin tout tracé d’une destinée qui ne nous apporte pas pleinement satisfaction ?

Mon Avis

Je ne m’attendais pas absolument pas à ça ! Je m’attendais plutôt à une course-poursuite contre la vie, le temps et contre surtout cet étrange homme et en fait, je n’y étais pas du tout. J’ai été un peu déroutée dans le début de ma lecture. Mais j’ai totalement été prise que je l’ai lu d’une seule traite. Et je dois vous avouer que je n’avais pas eu un coup de coeur comme ça pour un livre depuis un certain temps.

Plus aucune peur

Alan Greemor n’a jamais été vraiment gâté par la vie : un père absent voire inconnu, une mère trop protectrice, un métier qui ne lui procure aucune satisfaction, une vie qui lui déplait et pour couronner le tout, sa petite amie (le seul rayon de soleil de sa vie) l’abandonne sans aucune explication. C’est vraiment trop pour lui et il décide de sa suicider. Cependant, alors que tout était en œuvre pour que son suicide soit un « succès », un homme lui propose un marché : il le garde en vie à condition qu’Alan accomplisse tout ce qu’il demandera, sans aucune exception. Si il rompt son engament Monsieur Dubreuil, le dit-homme, n’hésitera pas à reprendre cette vie.

Une course-poursuite avec la vie s’engage, le compte à rebours vers le bonheur est en marche. Alan parviendra-t-il à se dépasser soi-même ?

Plus aucune inhibition

C’est dans un Paris, en pleine été, que l’action se déroule ; Alan vit à Montmartre. Les descriptions que l’auteur fait de notre chère capitale sont tout simplement sublimes et magiques. En fermant les yeux, on se retrouve à côté du héros, plongé dans la ville des lumières.  

Pourtant Alan n’a rien d’un héros : défaitiste, blasé, triste, il souhaite prendre une ultime décision qui lui donnerait le goût de maîtriser, pour une première et dernière fois, sa vie. Évidemment, on s’attache très vite à Alan et on aimerait tant lui donner le goût de vivre. Monsieur Dubreuil va lui donner ce petit truc qui manquait à sa vie : ne plus se poser en victime et s’imposer, quoi que les gens en pensent. Par toutes sortes d’épreuves, il va apprendre à Alan à devenir maître de sa vie.

Une réflexion sur soi-même

Ce roman nous livre un message aussi simple qu’important : il faut prendre son destin en main. Tout comme pour le héros, nous partons à la poursuite de notre propre personnalité. Ce roman nous parle de psychologie sans avoir l’air d’y toucher. Changer, évoluer, s’améliorer, ce n’est facile pour personne, comme pour le héros de ce roman ou comme nous tous. L’air de rien, des messages passent et sans que cela nuise à l’intrigue de l’histoire, qui reste haletante.

Le bonheur, juste au bout des doigts.

J’ai passé un moment tellement agréable avec ce livre qu’il va devenir un de mes bibles. Parce qu’au delà d’une histoire peu banale et d’une chute inattendue, et surtout d’un style d’écriture qui nous transporte au delà des mots, ce livre nous pousse à nous interroger sur le bonheur et sur la vie que l’on mène. Sommes-nous vraiment heureux ?

Je conseille ce livre à toutes les personnes qui ont été déçues par la vie, qui regrettent certains de leurs actes et leurs gestes et qui pensent que le bonheur n’est pas accessible à tous. En lisant ce livre, vous découvrirez que pour goûter au bonheur, il faut savoir provoquer la vie et le destin.

 
A propos RockAndStone 517 Articles

Charlie – Rockandstone, passionnée de musique et amoureuse des livres.
#TeamRonWeasley

1 Commentaire

  1. Ce livre fera très certainement partie de ma prochaine commande !
    Merci beaucoup à ce charmant (et sexy) vendeur de te (et nous) faire découvrir cette nouveauté ! Il va falloir aller le voir plus souvent 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*