LES NEWS >

Les Highlanders, Tome 2 : La Rédemption du Berserker de Karen Marie Moning

Après avoir terminé le tome 4 de Vampire Academy, je m’étais juré de lire le tome 2 de la série des « Highlanders » de Karen Marie Moning. Je dois avouer que « La Rédemption du Berserker » (To Tame a Highland Warrior en VO) fut une très agréable surprise. Mais avant de vous en dire plus, je  vous remets son résumé :

Les Highlanders, Tome 2 : La Rédemption du Berserker

la-redemption-du-berserker

Résumé de l’éditeur :

 

La très belle Jillian Saint-Clair se destine au cloître.

Elle n’aime qu’un seul homme, Grimm Roderick, qui l’a toujours ignorée. Impatient de marier sa fille, Gibraltar Saint-Clair décide d’inviter au château trois soupirants : le noble Quinn, le cynique Ramsay, et Grimm.

Mortifiée que ce dernier l’ait de nouveau rejetée, Jillian décide de le rendre fou de jalousie. Elle ignore que Grimm est un Berserker, un guerrier légendaire d’une force surhumaine, mais pas tout à fait humain.

 

Mon Avis : Dans ce deuxième tome nous faisons enfin plus ample connaissance avec ce cher Grimm ( souvenez-vous dans le premier tome, il s’agit du meilleur ami de Hawk qui fait le vœux, lorsqu’il aperçoit une étoile filante que Hawk rencontre enfin une femme qui ne tombera pas sous son charme…). Ce dernier, donc, reçoit un message ambiguë de Gibraltar Saint Clair qui lui demande de « venir pour elle« . Sans demander son reste, notre vaillant guerrier prend ses clics et ses clacs sans oublier d’apprendre deux /trois choses à ses amis qu’il avait bien gardé de leur révéler concernant son auguste personne.

Grimm est un Berserker : un guerrier légendaire dont les instincts sont animés par la colère et le sang ( petite parenthèse mais si vous êtes fan de manga il existe un titre aux éditions Glénat : Berserk, un très bon manga relatant justement les aventures d’un vrai Berserker ^^)

Depuis qu’il est jeune, il a toujours caché ce qu’il était à son entourage et garde en lui de terribles secrets. C’est donc un homme tourmenté par ses démons qui va revenir vers ceux qui l’avaient recueillis quelques années plus tôt et surtout vers celle dont il se refuse d’aimer de peur de lui faire du mal : la douce et intrépide Jillian.

On retrouve avec plaisir la touche de Karen Marie Moning, cette fois les rôles sont inversés et c’est Jillian qui n’a pas peur d’avouer ses sentiments alors que Grimm les refoules de peur de ce qui pourrait arriver s’il se laissait aller. Du coup cela donne des répliques assez savoureuses entre les deux héros. Sans parler de la situation plutôt cocasse dans lequel se retrouve embringué ce dernier.

La Bachelorette version Highlands du Moyen Age, ça existe ?!

C’est un peu ça puisque Grimm s’apercevra vite que deux autres hommes sont là : un certain Ramsay Logan, et Quinn, un ami d’enfance de Jillian qui avait aussi été accueilli par la famille Saint-Clair lorsqu’il était jeune. Leur but ? Séduire Jillian pour qu’elle en épouse un des trois. Tous les coups sont permis !

On s’aperçoit vite que deux des trois hommes sont assez spoliés dans cette histoire puisque Jillian sait ce qu’elle veut et ne veut pas. Le jeu du chat et de la souris commence alors et l’humour bien présent est juste excellent.

Dans l’ensemble c’est un très très bon roman bien plus que le premier et le style de Karen Marie Moning s’affirme de plus en plus bien qu’elle se recherche encore. Ici on n’entend plus trop parler des Faës et ce n’est seulement qu’à la dernière partie du roman que nous en apprenons bien d’avantage sur la légende des Berserker et la famille de Grimm. Le plus gros du roman étant axé sur la romance à proprement parlée entre Jillian et Grimm.

Contrairement au premier tome où tout partait dans tous les sens ici la structure y est bien définie et carré. Il y a un temps pour tout. Ainsi l’intrigue centrée sur Grimm et son passé ne sera finalement dévoilée au lecteur et mise en avant qu’à la dernière partie ( qui est quasiment la toute fin) du roman.

Simple Romance ou bien plus ?

Pendant la majorité de ma lecture c’est ce que je me suis demandée. Je cherchais désespérément un lien avec ce que je connais  déjà de la saga des Highlanders pour finalement me rappeler que même si le premier tome nous relie directement à ce que nous  en connaissons, il ne faut pas oublier que ce tome 2 est… eh bien, ce n’est que le second tome  justement ! Donc il faut absolument oublier ce que nous connaissons déjà de la série en elle-même et savourer l’instant présent de la lecture.

En définitive une très bonne romance la sauce K.M.Moning comme on les aime avec des héros qui ont l’étoffe des héros ! Les Héroïnes de K.M.Moning ont ce peps qui fait souvent défaut à certaines, elles ne sont ni agaçantes ni pleurnichardes.

Voilà donc une série que je vous encourage à découvrir si ce n’est pas déjà fait. Et si ça vous intéresse, je vous remets le lien vers ma chronique du premier opus : ICI

Advertisements
About Artemissia (3767 Articles)
Responsable du Webzine "Songe d'une nuit d'été" qui est un site qui se veut culturel et au féminin. Il est consacré à la littérature féminine entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir. — Une seule adresse : https://songedunenuitdete.com/

1 Trackback / Pingback

  1. Songe d'une Nuit d'été - Le Webzine Au Féminin Fièvre Née de Karen Marie Moning

La Parole est à Vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :