LES NEWS >

Les Highlanders, Tome 1 : La malédiction de l’Elfe Noir Par Karen Marie Moning

S’il y a bien un auteur de romance que je suis depuis sa sortie en français, c’est Karen Marie Moning. Je l’avais découverte avec le livre : » Une passion hors du temps » sorti en 2001. Il s’agit d’un « time travel » (l’héroïne voyage dans le temps). Je me souviens l’avoir dévoré et adoré. tous les ingrédients étaient là pour me plaire : une héroïne attachante, un beau mâle alpha Écossais et tout ce qu’il faut d’aventure pour tenir en haleine ! Bien sur avec « J’ai Lu« , comme il fallait si attendre ce livre n’était pas le tome 1… loin de là, il s’agissait du tome 4 de la série des « Highlanders« . Dommage car dès le départ Karen Marie Moning a su créer un univers riche et passionnant avec les « Tuatha de Danann« (peuple de Faës qui s’immiscent volontiers dans le monde des humains) que nous retrouvant dans l’autre saga ( mais qui finalement suit et rejoint celle des « Highlanders » même si cette fois il s’agit plus de « fantasy » que de romance) « Les chroniques de Mackayla Lane »

Il aura fallu don attendre près de 10 ans pour avoir enfin le début de la première saga de Karen Marie Moning et qui fit son succès international !


la-malediction-de-l-elfe-noirLes Highlanders, Tome 1 : La malédiction de l’Elfe Noir
(en Vo :  Beyond the Highland mist)

Résumé de l’éditeur :  Après la conclusion du Pacte, le peuple des faës s’est réfugié sur la mythique île de Morar, au large des côtes d’Ecosse. A la cour de Faërie, la reine Aoibheal, fâchée contre son époux, s’extasie avec malice sur le charme d’un mortel du nom de Hawk, qui a le don de séduire toutes les femmes. Aucune ne lui résiste, affirme-t-elle. Pas même elle. Ivre de jalousie, le roi Finnbheara convoque son bouffon, Adam Black, et lui ordonne de trouver une femme d’une beauté parfaite, mais indépendante, qui refusera de se laisser séduire par Hawk. Et c’est ainsi qu’Adrienne de Simone est précipitée du XXe siècle en 1513…

Mon Avis : J’allais dire, ravie de revoir Adam Black ( que nous retrouvons dans les suites et qui a même sa propre histoire déjà publiée chez « J’ai Lu »—La Punition d’Adam Black— bien sûr) mais finalement pas tant que ça, car voilà il s’agit là du premier tome de la saga et tout était à faire : les personnages récurrent à peaufiner etc.

J’avais entendu beaucoup de critiques défavorables au sujet de ce premier roman, c’est pourquoi je l’ai pris avec beaucoup de recul, me rappelant qu’il s’agissait là du premier roman de l’auteur et que donc oui, l’écriture ne serait pas parfaite ainsi que la mise en place des personnages et que la trame générale risquait d’être un peu « bancale« .

Ce qui au final m’a permis de réellement apprécier ce tome et oui, il est loin d’être aboutit avec une histoire assez brouillonne avec des répétitions de situation avec des héros changeant au gré du jeu du bouffon du roi Faës qu’est alors Adam Black.

Hawk, le héros est un mâle alpha relativement inconstant, il est d’une beauté à rendre jaloux les Faës qui sont réputés pour être sublime. Par vengeance et jalousie Adam Black, avec l’accord de son roi(qui lui aussi est jaloux) va tenter de trouver une femme capable de repousser les avances de celui pour qui toutes se pâment d’envie devant lui. Bon j’avoue, ça m’a bien fait rigolé sur le coup. Et encore plus avec la suite… Adrienne de Simone, femme du XXeme siècle hais les hommes trop beaux car elle s’est faite avoir une fois et en a failli perdre la vie. Pour Adam c’est la perle rare qu’il faut à Hawk. Ni de une ni de deux, il l’expédie en 1513 (époque de Hawk) pour la jeter dans ses bras.

Ce qui est marrant c’est que dès qu’Adrienne voit Hawk elle le trouve tout de suite sublime et qu’elle va tout faire pour le haïr bien qu’elle ne peut s’empêcher de succomber devant sa beauté renversante. Suit un jeu du chat et de la souris, un peu gonflant je l’avoue, avec un Adam Black totalement à côté de ses pompes qui passe son temps à vouloir démontrer à Hawk qu’il n’est pas le plus beau et que finalement c’est lui qui aura Adrienne… juste pour démontrer son avis sur la question. Bref voilà des personnages bien superficiels. Chacun pense à sa petite personne sans vraiment se préoccuper de son voisin. Hawk peut être détestable avec ses faux airs de mâle alpha mal embouché et Adrienne tape sur le système avec ses « oui mais non« . Quant à Adam, je vous préviens, son caractère n’a absolument rien à voir dans les suites.

Pourtant et malgré tout, on retrouve la magie de ce qui fera le succès dans le futur de Karen Marie Moning. Il y a ce petit quelque chose qui fait que nous allons jusqu’au bout de notre lecture même si,au final, il faut reconnaitre qu’il s’agit d’un roman avec pleins de maladresses. On saura pourtant lui pardonner car c’est son tout premier roman et quand on connait la suite, ça vaut vraiment  le coup de s’accrocher. Ne serait-ce que pour bien comprendre l’origine de ce monde fascinant qu’elle a su créer.

Vous l’avez lu ? Qu’en avez-vous pensez ?

About Artemissia (3943 Articles)
Créatrice et responsable du webzine "Songe d'une nuit d'été". Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la Bd, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir. — Une seule adresse : https://songedunenuitdete.com/

3 Trackbacks / Pingbacks

  1. Les Highlanders, Tome 2 : La Rédemption du Berserker de Karen Marie Moning – Songe d'une Nuit d'été - Twilight-Fascination.com
  2. Concours Spécial "6 Ans Du Blog" Avec J’ai Lu Pour Elle ! | Songe d'une Nuit d'été - Le Webzine Au Féminin
  3. Songe d'une Nuit d'été - Le Webzine Au Féminin Fièvre Née de Karen Marie Moning

La Parole est à Vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :