Un Doux Souffle de Mélancolie

Le printemps fait son retour, les fleurs commencent à éclore et à répandre leur doux parfum à travers les prairies. Les rayons du soleil réveillent les oiseaux et les papillons qui font leur sortie, un vent frais et neuf souffle à travers la forêt tandis que le soleil fait renaître les couleurs et revivre la nature.

J’ai eu une envie soudaine de sortir, de prendre l’air. Je me suis installée dans une clairière inondée de lumière, le soleil étincelait sur ma peau de marbre et dans mes cheveux dorés. Allongée telle une nymphe, j’ai fermé les yeux et j’ai laissé mon esprit s’envoler et s’ouvrir. Au rythme mélodieux de la forêt et des ruisseaux, mon inconscient à pris le dessus.

J’ai pensé à ma vie. Ma vie d’humaine d’abord qui était pleine de rêves, de bonheur et d’avenir avant de sombrer dans les ténèbres et de mourir dans une flaque de sang.  Ma vie d’humaine était un conte de fée, je n’avais que des souhaits et des rêves innocents : maison, mari, enfants… Comme toute femme j’y ai cru naïvement,je n’ai pas une seconde mérité de devenir un monstre sans perspectives d’avenir, a vivre comme une autre, un fantôme… Ma renaissance en une créature, un animal, un vampire. J’ai passé en revue ce qui a marqué ma seconde existence, comme ma transformation si douloureuse, les mois d’adaptation encore plus durs, la peur et l’attirance du sang, la haine de ma nature, la solitude, le vide, l’incompréhention. La période la plus sombre, celle où j’en voulais au monde entier. N’être plus qu’une créature, ne plus sentir son coeur battre, ne plus avoir de larmes a faire couler, même plus besoin d’oxygène pour vivre, être dure et froide comme une pierre tombale… On s’isole, on tente même de s’isoler de sa propre solitude… Avoir envie de hurler sans qu’un son ne puisse jamais sortir, vouloir pleurer à sombrer dans un sommeil profond et infini sans ne jamais pouvoir y parvenir… Comme être punie pour un crime qu’on a pas commis mais subi… Un monde à l’envers, l’autre côté du miroir.

Et un jour pourtant,  une chose nous frappe. Une chose qui nous transperce le cœur, qui incendie notre cœur, fait pétiller nos yeux, fait vagabonder notre esprit, nous donne l’envie d’être meilleure, nous fait découvrir des sensations enfouies et secrètes, fait réagir notre corps… Cette chose est communément appelé Amour, moi je l’appelle Emmett. Mon tendre Emmett, nos yeux se sont croisés, nos mains se sont enlacées pour ne plus jamais se quitter. Ton sourire enfantin m’a fait chavirer et j’aurais presque pu jurer que mon coeur battait… Tu as redonné un sens à ma vie, tu m’a fait renaitre comme une rose fragile fleurit au printemps après un rude et interminable hiver… Je t’aime tellement ♥

J’ai songé à ma famille aussi. Ma nouvelle famille. Carlisle, cet homme spontané, doué, patient, attentionné, compatissant, aimant, un homme au grand coeur, le plus humain des vampires, un père qui ma sauvé la vie une première fois. Le rôle de grand-père lui va à merveille avec Nessie. Esmée, cette femme si douce et protectrice, ce modèle de femme capable de soulever des montagnes et de vider des océans pour sa famille, une mère, je dirais même une maman et une mamie… Jasper ce frère qui m’est souvent si similaire, le seul avec qui le courant est aussitôt passé, un soutient. Alice, mon opposé, ma petit soeur pleine d’énergie, d’amour et de rire, une irremplaçable partenaire de shopping. Edward, ah Edward, que de malentendus et de temps perdu à avoir mis tant de distance et silence entre nous, toi que j’ai toujours considéré comme un frère, un indirect confident. Tu connaissais mes pensées les plus secrètes et jamais tu ne les as divulguées ni même jugées, je t’en suis si reconnaissante. Bella, très mauvais départ aussi entre nous, entre jalousie et mauvaiseté de ma part, tu es devenu une des nôtres, ma soeur, la mère de ma nièce. Renesmée, je n’ai pas de mots pour te dire comme tu illumines mes journées ! Après avoir perdu le pouvoir d’avoir un enfant, j’ai eu l’honneur que mon frère me laisse voir grandir ma nièce, un de mes plus grand bonheur ! Et Jacob, le chien puant de la famille, je te l’admet, sans toi mes journées seraient bien ternes parfois sale cabot de mon coeur !  Je tiens ici, aujourd’hui, en profitant d’un de mes très rares moments de bonne humeur, à vous remercier pour votre présence, votre soutient, votre confiance, votre amour. Malgré mes caprices, mes humeurs et mon caractère froid et parfois peu sociable et agréable, je tiens à vous dire que chaque seconde vous êtes un bonheur et que, tout simplement, je vous aime…

Je vous remercie aussi cher(e)s lecteurs/trices, pour votre fidélité, votre dévotion, votre admiration et votre vénération envers moi et ma famille !

Sans oublier notre Artémissia, merci pour tout, ta gentillesse, ta bonne humeur et ton humour !!

Je m’en sens presque humaine…

Bien, après ce moment d’égarement, il est temps de retourner à mes occupations habituelles comme faire de la vie de Jacob un enfer, admirer ma Nessie qui s’épanouit telle les petites pâquerettes blanche et rose qui fleurissent dans les champs, faire le bonheur de mon Emmett, et redevenir une beauté froide et distante sans coeur ! Oh et bien sûr m’admirer dans le miroir !!

Je vous souhaite une bonne journée c’est la première et dernière fois que je vous fais un tel honneur

Rosalie Hale. (Plutôt Rose aujourd’hui…)

28 Commentaires

  1. Et bien Rose.. je savais moi que derrière ton détachement et ta nature discrète et froide, se cachait une femme aussi émotive, passionnée et aimante..
    Et bien le printemps semble bien déteindre sur toi.. tu as bien fait de leur parler de tes sentiments.. je suppose qu’ils vont adorer..
    ca fait plaisir de te lire ma chère
    Bien à toi
    Erana

    • Erana,

      Ce que tu écris est gentil, très gentil, mais saches que ce n’est que temporaire.
      Cela ne me ressemble absolument pas, je me suis laisser emporter par la pulsion du moment, par la touche d’espoir et de douceur du printemps. Mais je suis ravie que ça te plaise.

      Rosalie.

  2. Bonjour Rose(vue que, juste pour aujourd’hui c’est permis, autant en profiter non?!)!!!
    Je sens un printemps(éphémère?) fleurir dans ton coeur Rosalie(quel jolie prénom!!!).
    C’est vrai que la vie est dure. Mais parfois le destin nous donne une seconde chance, comme la chance de pouvoir rencontrer notre moitié(dans ton cas, ton cher Emmett!), la chance de rencontrer des personnes extraordinnaires, mais surtout la chance de pouvoir aimer et d’être aimer. Tout ce que le destin attend de nous en retour, c’est de ne jamais baisser les bras! Ne jamais abandonner! Toujours suivre notre chemin, aller de l’avant. Tout droit, toujours tout droit! Alors (ma chère) Rose n’abandonne jamais…Il y aura toujours un petit miracle, petit certes, mais qui fera des choses grandioses dans notre vie…
    Avec mes sincères amitiés(ça se dit ça?)
    Lili-Rose

    • Lili-Rose,

      Oui profites-en, ces moments sont très rares.

      Je vois ce que tu veux dire, mais je ne suis pas entièrement d’accord.
      Le destin ne m’a pas accordé un seconde chance, je n’ai jamais rien fait qui aurait faire que qu’une seconde chance (en général pour se racheter) me soit accordée. C’est le destin qui avait une dette envers moi !!! C’est donc moi qui ai laissé une seconde chance au destin de se racheter en m’offrant l’amour et le bonheur. Le seul chose qui m’était refuser était d’avoir un enfant à moi, mais j’ai eu la joie de voir grandir et d’aimer ma nièce.

      Pour le reste oui, j’ai eu le bonheur de croiser Emmett ainsi que tous les membres de ma famille sur ma route. Sans eux ma vie ne serait pas la même.

      Sincères amitiés ? Je ne crois pas. Sincérement ou amicalement oui par contre.

      Rosalie

  3. Mon Ange,

    Et bien je t’avoue que je suis bluffé !!! Je n’en reviens pas qu’enfin tu oses te livrer un peu plus aux yeux de tous, même aux miens ! J’en suis ravi 😀

    Malheureusement, je n’ai jamais su comme Edward ou Jasper comprendre cette haine de notre nature, cette douleur, cette souffrance et surtout les manques que tu as pu ressentir.
    Ma Rose, tu es ma vie ! Qui aurait cru que parfois pour toi j’aurais pu renoncer si cela avait été possible à ma nature de vampire pour te combler d’un enfant, de notre enfant. Tu as changé mon existence et la percption que j’en avait. Je t’aime de tout mon être ma Douce Princesse.

    Oh il faut que je t’embrasse !!! Là, maintenant, tout suite ! Viens avec moi Bébé, je t’emmène dans les étoiles 😉

    Ton Homme

  4. MA chère Rosalie,

    Je me souviens il y a quelques mois de cela t’avoir demandé pourquoi te cachais tu derrière ce masque de sévérité. J’ai toujours pensé que dans cet admirable corps sur lequel trône un si beau visage se cachait une femme aimante et pas uniquement envers ton époux. Ton long et très beau message me donne raison et si « bien sur » il fût écrit dans un moment de légèreté du au printemps naissant , il nous a permis d’entrevoir une Rosalie Hale telle que je me la suit toujours imaginé.

    Avec toute ma sympathie

    My Immortal

  5. Rosalie ,je suis heureuse de te voir épanouie et que dire de plus sur ton message…
    Nous t’aimons et pensons a toi fort et merci pour tous,autant pour ta reconnaissance que pour tes reve,tu as eu les même désire que toute femme a dans sa vie humaine
    je t’embrasse et pense fort a toi… passe le bonjour a tout le petit monde
    Laurine

  6. Bonjour Rosalie,
    un magnifique message qui éclaire beaucoup de zones d’ombres. Tu te dévoiles l’espace d’une seconde, le printemps t’es profitable.
    A bientôt

  7. Bonjour Rosalie,

    AAAh le printemps,cela fait beaucoup de bien moralement en général,la fin de l’hiver gris et maussade…
    C’est vraiment super que tu ais posté ce message affectueux envers ta famille,je suis sûre qu’il seront ravis.
    Je découvre la Rosalie sensible et adorable,on sent que tu es heureuse et épanouie et cela fait plaisir.
    Le bonjour à toute la famille

    Amicalement
    Caly

  8. très chère Rosalie

    tu nous a ouvert ton coeur et montré que tu es une femme tendre
    malgrès ta froideur tu as beaucoup de chance d’avoir trouvé le grand amour et une
    famille aimante je te félicite pour ton jolie message
    avec toute ma tendresse

    Petite Lili

  9. Ma chère Rosalie,

    Tu aurais posté cet article le 1er Avril, je pense que je ne l’aurai pas cru mais là… Que se passe t-il pour que tu oses te dévoiler ainsi ? Toi qui est si… toi habituellement. Est-ce du fait d’avoir eu enfin la chance de connaitre la maternité à travers Bella ?
    Enfin, je dis tout ça mais tu me vois heureuse de pouvoir lire ces lignes de toi. De plus, tu t’exprimes très très bien 🙂
    Un grand merci Rose !

    • Artémissia,

      Le soleil devait taper plus fort que je ne le pensais (recevable ?)
      Ne t’en fais pas, je reste moi et cette petite faiblesse ne reviendra pas de si tôt, fais moi confiance 😉 !

      Oui, peut-être la maternité à travers Bella…peut-être aussi le fait que Bella n’ai jamais cédé à mes mises en garde plutôt menançantes, qu’elle m’ai prouvé qu’elle était plus forte que moi au fond…

      Je te remercie ma chère, et pas de quoi !
      Rose

  10. Très chère Rose,
    Ton article est très touchant. J’avoue qu’à ma première lecture de la sage Twilight, je ne te comprenais vraiment pas. Comment une vampire, immortelle, belle à en mourir, entourée de la famille idéale, pouvait-elle regretter son statut d’humaine faible, mortelle et fragile? J’avoue t’avoir trouvé incompréhensible, voir égoiste envers ta famille. Et puis… Et puis, j’ai imaginé ma vie en tant que vampire. J’ai imaginé ma force, ma vitesse. J’ai imaginé être belle à en damné un Ange. J’ai imaginé trouver mon Emmett, mon Edward, mon Jasper, mon Carlisle. J’ai imaginé trouverma famille. Et puis…. Et puis, j’ai réalisé. J’ai réalisé que la transformation était irrévocable et douloureuse à en souhaiter mourir. J’ai réalisé tous les sacrifices qu’une telle vie nécessitait: abandonné ma famille, mes amis, ma vie, mon désir d’être mère un jour. Et soudain, je t’ai comprise. Totalement. J’étais soudain totalement sur la même longueur d’onde que toi. Soudain, j’étais désolée pour toi. Puis, le tome est sorti, et je t’ai découverte en tant que tante, j’ai découvert que ta magnificence n’était pas que physique, que tu étais sublime, dans tous les sens et le domaines possibles. Tu es sublime. Dans tous les sens et les domaines possibles.
    Je te souhaite d’être heureuse pour l’éternité Rose, à jamais et pour toujours.
    Avec toute mon affection,
    Angela.

    Très chère Rosalie,
    J’espère que ma familiarité ne te gèneras pas. Simplement, ton article a laissé entrevoir une Rose éclatante de vérité, intime. Non que tu ne sois pas sincère, juste cette vérité là est souvent cachée aux yeux des autres, et la dire relève d’un vrai secret. C’est cela que j’aime vraiment dans ton article. Le côté secret, écrit un jour, et plus jamais évoqué. C’est doux. Agréable. Vrai.
    Merci Rosalie.
    Avec toute mon affection,
    Angela.

    • Angela,

      Malgré mon statut de vampire, je reste la plus belle, j’ai il est vrai trouvé un mari, une famille et une nouvelle vie très enviable. Mais oui, le poids des sacrifices pèse… J’avais de vrais parents, des frères, ma meilleure amie, des perspectives d’avenir, la possibilité de devenir mère…j’ai tout du abandonner.
      Je te remercie pour tes compliments et pour avoir pris le temps d’essayer de t’imaginer à ma place. Une des rares…

      Effectivement, ces moments sont très rares, mais parfois, il faut savoir s’ouvrir ne serait-ce qu’une seconde pour « aérer » son âme si je puis dire… Afin de tenir encore un moment fermée.

      Merci à toi,
      Rosalie

      • Chère Rosalie,
        Merci à toi de t’ouvrir ainsi à nous. Si l’envie te reprend de « t’aérer » l’âme, je serais honorée de te lire à nouveau.
        Merci à toi. Avec toute mon affection,
        Angela

  11. Au début, au tout début des que j’ai lu ta rencontre avec Bella je t’ai détésté puis j’ai découvert ce qu’on pourrait appeler le reste de toi: ton histoire,ton amour pour Emmett,ect… Et la je t’ai admiré. Je t’ai admiré pour ta resistance envers les épreuves que tu as vécu dans ta vie d’humaine et dans ton existence entant que vampire.
    Kiss
    Elena

  12. Ma chère rosalie ,je t ai déjà écrit un petiots sur ta magnifique confidence et ensemble jour de plein soleil matinale et en chaleur en France ,je voulais te dire : bravo,bravo pour cette magnifique co fidence,pour cette magnifique confidence et pour cettereconnaissane que tu as eu en se mois ensoleiller de printemps…
    FRanchement j étais sur que tu n avais pas un mauvais font.Cette magnique créature que tu es n est pas seulement belle :elle est pure et pleine de remerciement erse Grace.Tout les coixque tu as fait et tout les choses qui sont arriver et les choix que tu as fait en fonction des événement sont compressible ,tu n as pas eu le choix mes tu as fait le bon en fonction de ton destin en sachant remerciai ce qui t aime :bravo
    Bien a toi je t embrasse
    Laitons

    • Encore une fois je te remercie.
      Je suis très loin d’être mauvaise, saches-le ! C’est seulement qu’être douce, gentille, attentionné, et j’en passe, pour moi ca ne doit être qu’a petites doses. Cela pour deux raisons : ne pas étouffer les autres par trop d’attitudes mielleuses, tellement sucrées parfois que cela en devient écoeurant ET pour se protéger.

      Rosalie.

  13. Rosalie,
    c’est vrai que c’est rare quand tu te laisse aller à tes sentiments profond et que tu nous dévoile cette partiede toi, si douce et magnifique mais qui ne se cache pas au fond sous une couche dur et froide???
    ta famille à de la chance de t’avoir parce que même si tu laisse plus ton mauvais caractère transparaitre, je suis sur qu’ils savent qu’ils peuvent compté sur toi dans toute les situation.
    tu nous a prouver que vous âtes tous différents mais n’est-ce pas ce qui vous rapproche?? vos différence??? comme on dit il faut de tout pour faire un monde, et dans votre cas une famille.
    je pense sincèrement que votr vie serait plus ennuyeuse si vous aviez tous les même caractère. au moins là, vous êtes heureux, vous riez, vous vous battez (façon de parler), vous vivez et profitez de chaque jour et je penses que c’est ça qu’il fait que vous êtes une famille si proche et uni. vos différence à chacun.
    encore merci d’être venu te confier ici afin que nous simple humain puissions voir le coté pure et magnifique de ton âme.
    embrasse la famille pour moi,
    bien à toi
    Stéphanie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*