VAMPIRE ACADEMY TOME 3 : Baiser de L’ombre

Par: Artemissia Gold

Dans ma précédente chronique sur les deux premiers tomes, je vous avais dit que j’avais aimé mais voilà ce n’était pas un roman dont je pourrais devenir accroc… Eh bien… Je retire ce que j’ai dit ! Ça y est, je suis aussi tombée dedans ! Ce troisième était au delà de mes espérances les plus folles et je comprends mieux pourquoi il y a tant d’engouement à l’égard de cette série !

VAMPIRE ACADEMY TOME 3 : Baiser de L’ombre


Résumé de l’éditeur Castelmore :

Perdre sa meilleure amie pour toujours, ou perdre l’être aimé…

Rose va bientôt passer son diplôme. L’entraînement est difficile, elle manque de concentration et ses cauchemars l’empêchent de dormir. Mais ce qui la perturbe le plus, c’est qu’elle est amoureuse de Dimitri.

Quand les Strigoï prennent la Vampire Academy comme cible pour l’attaque la plus dévastatrice de l’histoire Moroï, Dimitri est pris en otage. Or, c’est Lissa que Rose doit protéger à tout prix.
Accomplir son devoir envers sa meilleure amie signifie t’il forcément perdre Dimitri pour toujours ?

Mon avis : Dès les premières pages, ce tome nous démontre que nous n’allons absolument pas nous ennuyer une seule seconde en compagnie de Rose et des divers protagonistes qui l’entoure.

Rose doit cette fois passer un examen déterminant qui lui permettra d’obtenir son diplôme et d’ainsi devenir le gardien officiel de Lissa, sa meilleure amie. On pourrait croire, et au vu de ce qu’il s’était passé dans le tome précédent que ce serait du gâteau pour notre héroïne sans peur et sans reproche… eh bien non. Il faut bien quelques obstacles à la réussite de cette dernière ;).

Entre rebondissements inattendus et remise en questions, ce tome est une vraie drogue ! Chaque personnage est fouillé et finalement on finit irrémédiablement par s’y attacher. Rose, me parait parfois assez exaspérante. Je m’explique : c’est une vraie pile électrique. Elle ne s’arrête jamais et pousse ses limites au delà du possible. Pourtant, c’est une héroïne, une vraie avec ses qualités, ses défauts et… Dimitri. Ce tome pousse plus en avant les sentiments des personnages sans toutefois alourdir la trame principale de l’histoire.

Le lecteur sent aussi que ce tome arrive à un tournant et que chaque choix et décisions prisent par les personnages sera d’une importance capitale pour la suite.

L’atmosphère y est aussi plus lourde et chargée au fil des pages. Entre Rose qui croit devenir folle, un Dimitri plus tendre et démonstratif que jamais, une Lissa enfin heureuse de pouvoir se servir de sa magie… Sans compter ce cher Christian avec qui, Rose risque finalement de bien s’entendre et la jalousie de ce dernier face à la complicité qui unit Adrian, l’alcoolo Moroï de service… On aurait du mal à bailler d’ennui !

Ce qui nous emmène, nous lecteur, à faire aussi des choix. Quand on y devient accroc… finalement on commence par être pour l’un ou pour l’autre personnage. Rose est amoureuse de Dimitri Belikov, ce beau gardien Russe, un brun mystérieux… C’est réciproque mais leur amour semble impossible du fait que leur future responsabilité de gardien de Lissa ( pas de l’anneau hein ;). Quoique, imaginez Rose dans le rôle de Frondon et Dimitri dans celui de Sam… Mouahahaha 😆 no coment… Oops )leur empêche de s’inquiéter de l’un et l’autre. La princesse qu’ils doivent protéger au péril de leur vie et de leurs sentiments « passe avant tout« .

Parlons ensuite d‘Adrian : malgré son addiction à l’alcool et à la cigarette (ce mec est un péché sur patte), ce sublime prince Moroï aux pouvoirs identiques à ceux de Lissa, semble cacher, sous des dehors de dépravé, un fort potentiel lui aussi. Et puis sa « passion » pour Rose semble aussi cacher autre chose. Moi ça me perturbe plus que le beau Dimitri et ses principes… quoique.

Et s’il n’y avait que ces deux là… Non même Christian Ozera, le prince charmant et petit ami de Lissa

Bref, vous l’aurez compris, il ne fallait qu’un pas, qu’un rebondissement pour devenir totalement faaaaan♥ ( Pascal O sort de ma tête :lol:) et voilà.

Au final, je me suis totalement éclatée avec ce bouquin mais la fin m’a vraiment surprise et… c’est un truc dont seule Richelle Mead a le secret… Ça me rappelle une conversation que j’avais eu avec Francesca il y a un an sur le sujet d’ailleurs. J’espère sincèrement que la suite sera au delà des espérances que je lui donne et le 13 Mai, date à laquelle le 4eme tome : Promesse de Sang, sortira, me semble bien trop long. Je me tâte la suite en anglais pour le coup mais je ne veux pas aller trop vite non plus.

Une chose est sûr néanmoins, si vous ne l’étiez pas encore, ce troisième tome risque de vous faire passer de l’autre côté ! Un tome plus mûre, plus addictif que les deux précédents. Croyez-moi !

 
A propos Artemissia (Julie F) 4105 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

3 Commentaires

  1. Je viens juste de le terminer et je ne peux pas dire que je suis tombée accros, mais il est vrai que chaque tome me donne un peu envie de lire le suivant.
    Le troisième est de loin mon préféré, du coup je lirai le prochain, qui sort au mois de Mai je crois.
    Et j’ai hâte que le premier sorte en film pour voir ce que ça donne. Quelqu’un aurait des news sur ce tournage???

  2. J’ai fini les deux premiers et je viens d’acheter le troisième. Je n’ai pas lu ta critique de peur d’être spoiler. Mais je retiens ton grand engouement pour ce 3eme opus. J’espère être aussi emballée. Car pour le moment, à la fin du 2eme tome, c’est une lecture sympa sans être fantastique non plus. A voir si la suite m’emballe autant que toi.

  3. Pour ma part j’ai lu la série en anglais (qui est très accessible pour celles qui souhaient tenter mais qui n’osent pas). Richelle Mead est vraiment l’une des meilleurs auteurs de la scène bit-lit actuel. Dans cette série, elle arrive à conjuguer l’évolution des différents protagonistes, l’intrigue (qui se complique sans s’alourdir au fil des tomes)et les sentiments des perso. C’est d’ailleurs l’équilibre intrigue/love strory qui m’a plu. Elle sait rester soft ( quoique certains passage restent chauds) et ça n’empiète pas sur l’histoire. Bien au contraire ça la booste.
    Donc, pour celles qui douteraient encore et qui ont peur de se taper une énième série façon twilight, allez-y, car à part le théme du vampire c’est tout ce qu’ils ont en commun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*