Les Vampires Argeneau, Tome 1 : En-cas d’urgence

Je me souviens encore quand j’ai vu le livre dans le rayon « bit Lit » de la Fnac… il ne pas du tout attiré… Sa couverture faisait vieillotte et « too much« … Et puis… Encore une série sur des Vampires ! Je me demandais bien ce que l’auteur avait de si beau à raconter. Pourtant, je me suis finalement décidé à prendre ledit bouquin pour finalement passer en caisse avec. Rhaaa ! La curiosité me perdra !

Les Vampires Argeneau, Tome 1 : En-cas d’urgence

Résumé de l’éditeur :

Lissianna est une vampire. Jusque là tout va bien. Sauf qu’elle a la phobie du sang. C’est ballot !
Cela fait des siècles que Lissianna cherche son âme soeur. Quand elle découvre un homme séduisant dans son lit, elle se dit qu’il pourrait tout à fait lui convenir Mais pour l’heure, un problème plus urgent la tracasse : elle s’évanouit à la vue du sang Handicap bien agaçant pour un vampire. Pour ne rien arranger, le cou de ce garçon lui met l’eau à la bouche. Quelle femme, vampire qui plus est, saurait rester de marbre devant pareil festin ?

Mon Avis :

Ce qui m’a plus au premier abord, c’est le fait que notre héroïne se retrouve avec un psy sur les bras. Un psy pour soigner sa phobie du sang. Je me suis dit : pourquoi pas ?

Le ton du livre semble vouloir donné une légère dose d’humour. Ici, l’auteur donne un aspect plus « humain » et moins « carnassier » à ses personnages. Ce qui pourra par contre vous titiller sont les noms des personnages tous relativement vieillot. Dans un premier temps l’intrigue ne se passe pas aux USA mais au Canada… Ca change me direz-vous ! Il est vrai, je le reconnais 😉 . Et donc, nos charmantes créatures nocturnes sont aussi terriblement vieilles…

Pour tout vous dire le début semblait bien prometteur 🙂 Ca me plaisait assez et je n’ai pas eu trop de mal à entrer dans l’univers de la famille Argeneau… mais…

Oui parce que forcément, c’était trop beau pour que la bonne impression continue, j’avoue que la réaction du héros « Greg » (on va l’appeler par son petit nom )qui est psychologue, je le rappelle au passage, n’ait pas plus « tilté » quand il découvre qui il a en face de lui. Non pire que tout : il fonce à fond dans tous ce que lui dit Lissianna et sa famille. Bref, on y croit mais alors pas une seule seconde et le bouquet final : il se laisse manipuler comme le premier des Bisounours venu ! Chic on a retrouvé « Gros Chéri » 😆 ! Si vous aimez les héros fadasses, sans saveur aux antipodes d’un certain « Bones« ( sortez vos mouchoirs mesdemoiselles, vous allez abimer votre clavier à force de baver dessus) alors je vous en prie, prenez-le moi je passe mon tour. Et que dire de Lissianna ? Elle est gentille mais comme Greg, elle n’est pas vraiment bonne à manger… Elle se laisse aller au gré du vent et pour une vampire âgée de plus de 300 ans (oui, tout de même), excusez-moi mais on repassera !

Donc voilà niveau héros ni l’un ni l’autre ne semble vraiment crédible.

Pourtant, il y avait un petit quelque chose qui m’a permis d’aller jusqu’à la fin sans souffler d’impatience devant les agissements plus que « pas crédible et gniangnian » de nos deux zéros… heu pardon « héros ».

En fait, ce petit quelque chose en sont plusieurs :

En premier lieu, les personnages secondaires qui ont tout de même plus de charisme que nos deux moules précédentes, Lucian, l’ancêtre charismatique et assez marrant, je dois le dire et la vision qu’a Madame Lynsay Sands concernant la « naissance du vampirisme« . J’avoue, fallait la trouver celle là et ça pourrait être presque crédible 🙂 J’ai beaucoup aimé ce passage ou Lissianna explique à Greg comment les vampires ont vu le jour.

Et l’intrigue me demanderez-vous ? La quoi ? Aaaah ! Ca ?Heu ben en deux coups de cuillères, c’est expédié et j’avoue que j’ai trouvé le dénouement bête à pleurer. Sans parler des « méchants… Sincèrement, ça manque de punch ! Vraiment, l’idée n’était pas mauvaise, Sands aurait pu en faire une superbe histoire mais malheureusement le résultat est inégal et pas franchement excitant quand on est fan de « Bit Lit« .

Tout de même, ça se laisse lire et je pense ( de toute façon, je les ai déjà )que je lirai la suite. 3 tomes sont déjà disponible chez Milady. Et entre nous, j’ai hâte d’arriver au tome dédié à Lucian 😀

Ma note :

Et avant de vous quitter, voici les couvertures des trois tomes déjà sortis… Oui, je ne les trouve pas terrible, personnellement 😉

 
A propos Artemissia (Julie F) 4106 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

4 Commentaires

  1. Salut a tous,

    Moi je les déjà lu et c’est vrai que l’on reste sur sa faim. Mais c’est sur que certain détails son très croustillant…. j’ai hâte d’être au moi de juin pour le 4em…

    Bonne lecture à tous

    • Bonjour Aline,
      Cela dépend sur quoi tu t’attendais de tomber ? Si tu recherches des héros un peu plus « punchy » alors tu risques d’être déçue effectivement mais je suis la première à dire qu’il faut toujours un temps avant que l’auteur arrive à mettre son monde en place et en général les premiers tomes ne sont jamais les meilleurs.
      Si tu veux les lires, vas-y mais déjà prends juste le premier tome histoire de…
      Mais je reste d’avis que ce n’est absolument pas le meilleur de la bit-lit 😉

  2. bonjour
    j’ai commencé à lire le tome 1, et franchement j’ai dur….
    difficile d’accrocher… peut être que si j’avais 14 à 16 ans ca pourrait aller…
    je ne le conseille pas ! franchement
    je me force a le terminer, c’est un livre sympha mais sans plus..
    en tout cas il ne fait pas partie, et de loin de ceux que lorsque vous les commencer vous y passer la nuit…
    a bon entendeur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*