Aventures & PassionsLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE HISTORIQUE

Diaboliquement vôtre de K.C. Bateman

Nombre de pages : 365 pages
Éditeur : J’ai Lu
Collection : Aventures & Passions
Date de sortie : 05 Février 2020
Langue : Français
ISBN-10: 2290223328
ISBN-13: 978-2290223321
Prix éditeur : 7.60€
Disponible sur liseuse : Oui à 5.99€

De quoi ça parle ?

Pourchassée par les sbires de son oncle qui veut la supprimer pour mettre la main sur son héritage, Cara di Montessori n’a d’autre choix que de réclamer la protection d’Alessandro del Sarto, un ami de son défunt père. Sinistre personnage que ce mercenaire surnommé Il Diavolo tant sa cruauté l’a rendu célèbre. Mais c’est aussi un seigneur épicurien que sa beauté ténébreuse et sa sensualité rendent d’autant plus dangereux. En se réfugiant dans sa citadelle fortifiée, Cara ne s’est-elle pas jetée dans la gueule du loup ?

Mon avis :

Ça fait un petit moment que je n’avais pas lu une romance écrite de la main de K.C. Bateman et si j’avais apprécié sa précédente série, j’avoue avoir une grande préférence pour ce roman-là, que j’ai trouvé plus poussé et surtout plus addictif.

Cara est un personnage féminin comme je les aime, déterminée et courageuse, elle est prête à prendre tous les risques pour sauver la vie de ceux qu’elle aime, quitte à pactiser avec le diable. Et le diable à un nom, Alessandro, un homme qu’elle a connu dans son enfance et qu’elle n’est pas parvenue à oublier. Et leur chemin ne vont pas se recroiser par hasard, Cara est menacée par son oncle qui souhaite s’approprier ses biens, afin de lui échapper, elle va se réfugier chez l’unique personne que son oncle ne peut attaquer, Il Diavolo.

L’intrigue démarre plutôt bien, il est rare que je lise une romance historique où le point d’ancrage est l’Italie et surtout à l’époque des Borgia. C’est d’ailleurs l’un des nombreux points qui m’ont fait craquer pour ce livre, en plus des personnages bien ficelés, d’une trame prenante et d’informations croustillantes sur les familles les plus puissantes d’Italie. Alessandro est dur, autoritaire et froid, du moins, pour ceux qui ne le connaissent que comme le mercenaire cruel qu’il semble être. Mais derrière son apparence diaboliquement sarcastique, enjôleuse, brute de décoffrage et cynique, il est juste un homme, avec des sentiments qu’il a du mal à montrer ou exprimer. Il ne croit pas en l’amour et s’il va l’apprendre au côté de Cara, à ses côtés la jeune femme va simplement apprendre à vivre. Après, j’ai retrouvé beaucoup de thèmes typiques d’une romance historique, la jeune femme en danger, le lord dangereux qui l’enlève et/ou la retient captive, une relation en dents de scie, puis explosive et intense par la suite, avant de finir sur un jolie happy end. Il y a bien tout cela dans ce roman et plus encore, la plume de K.C. Bateman vaut vraiment la peine d’être lu, elle a un je-ne-sais-quoi qui m’a fait littéralement craquer pour son roman.

Donc pour celles et ceux qui aiment les bonnes romances historiques, avec des héros haut en couleur, de la romance et surtout une intrigue qui tient la route, je ne peux que vous recommandez Diaboliquement vôtre, un roman qui porte d’ailleurs très bien son nom.

Diaboliquement vôtre de K.C. Bateman

La plume de l'auteure - 95%
L'intrigue - 95%
Les personnages - 95%
La romance - 95%
L'intérêt des lecteurs - 95%

95%

Une très belle surprise et découverte !

On aime : la couverture magnifique, la plume de l'auteure, l'intrigue, les personnages, une romance historique en Italie, le contexte et l'époque, la romance.

Acheter sur Amazon
User Rating: 2.4 ( 1 votes)
Tags

Angie

Arrivée sur Songe depuis janvier 2019 et dotée d'un humour un peu décalé, je suis une accro aux romances où ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants. Fan inconditionnelle de romance historique, bit-lit, fantastique et manga, je ne suis pas contre lire un tout autre genre que ceux dont je suis adepte de temps en temps, voire souvent... Demie Arty D.S certifiée et approuvée.

2 Commentaires

  1. L’époque décrite fut une agréable surprise. À la couverture, je pensais à une nouvelle RH se situant dans la Régence anglaise, mais pas du tout. Le récit prend place au 15e siècle en pleine Renaissance italienne ! Je dois dire que ça m’a tout de suite donné envie de plonger dedans.
    Si la romance entre les héros est plaisante et la plume de K.C. Bateman toujours aussi sympathique à lire, je dois avouer que j’ai été déçue par la partie Historique à peine effleurée. En gros, l’autrice ne se mouille pas et reste à la surface, saupoudrant ici et là quelques références historiques (Les Borgia, De Vinci les complots entre les familles italiennes les plus influentes et conflits politiques), sans faire autre chose que les évoquer, juste pour resituer le contexte auprès des lecteurs… C’est vraiment dommage. Je ne lis pas une romance historique juste pour les décors et costumes. C’est, à mon sens, le gros bémol de cette histoire. Toutefois, j’ai quand même bien aimé ^^.

    1. J’admets qu’il y a peu de référence historique, pourtant pour le peu de référence que l’auteure c’est décidé à mettre, j’ai adoré 😍, alors que c’est mon gros dada, j’adore voir des personnages fictifs créé de toute pièce par l’auteur évoluer auprès d’autres ayant vraiment vécus. Merci de ton avis ma Arty ❤️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :